Bienvenue sur mon blog et bonne fin d'année... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !

Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques ; de la poésie plus ou moins libre selon l'envie du moment.

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2017

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »


Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

La rêveuse

Par-delà mes visions cosmiques
J'explorerai
Avec tous les oiseaux de la sphère
L’univers mental et esthétique
De l'inconnue du vaisseau fantôme
Loin du moule de la perfection
À travers la foule
Des feuilles blanches et imberbes

À l'orée du renforcement
J'inclurai
Avec ses incantations amoureuses
La chance la tête le cœur la vie
Quatre empreintes scéniques déformables
D'une substance élastique et malléable

Lorsqu'elles se nichent en terre promise
La voie royale est une pâte à modeler
Qui se loge naturellement à sa place
Entre les lignes de la main

À la cime de mes ambitions et encore
J'effleurerai
Avec le vent dans mes cheveux
Sans cesse ces rebords
Pour humblement connaître
Le chemin le plus sincère

N'écoutons pas ce qu'elle dit
Regardons ce qu'elle fait
Et suivons la rêveuse
Le Brahma-Loke est devant nous



lundi

Nuit debout


De fil en aiguille
Entreprendre un parcours
Dans un silence entrelacé d'émotions
Entre lucidité et ivresse
Le sommeil rend plus fort la connaissance
Pour plus de liberté

Nuit debout
Sur le marbre décoloré par la sueur
Des anges et des vieux rouges-gorges
Le chanvre sauvage
À bâbord toute
Manœuvre
Comme une nuée d'insecticide
Un avant goût du néant
Mélangé à l'OGM épicé d'un cancer
Mélangé à la saveur boisée 
Du secret d'un lavage de cerveau
Mélangé à la chienlit
Des âmes en perdition
Mélangé au premier cru d'un vampire

Nuit debout
Demain tu seras morte
Ton soleil nourrira notre arbre de vie
De la naissance à la mort
Et de son feuillage
Une main me recueillera
Je l'embrasse déjà
La plaie palpite





samedi

Attraction

Inspirée d'une belle époque
Au fil d'un rêve informel
À la fibre décousue
L'idée d'un poème
Se couche sur elle
Loin du monde intelligible
Ce que raconte mon corps
C'est d'où je viens
Et quel chemin
J'ai parcouru
Habillé et nu

Je n'ai jamais été aussi bavard
D'une apparente légèreté
Seule avec mes mots
La feuille semble si fragile
Mes mains l'enracinent
À la musique de mon sol
Numérique et fertile
Elle désire comme moi 
Être à la fois
Libre et entourée

De la sève coule de sa chair
Enchantée
Le printemps s'annonce
Contente l'esprit
Fortifie l'écorce
Comme cet arbre renaissance
Qui me parle avec ses yeux
Enrobés de pollens
Quelque part me soigne

Le défaut rend la feuille attractive
Les choses attractives
L'humilité de la fissure
Nous rend plus humain
J'en suis sûr
Et certain





vendredi

Humeur saisonnière


Hier encore
De magnifiques bonhommes de neige
En forces et en faiblesses
Affrontaient le vent d'hiver
La déprime est un signe de bonne santé
Lorsqu'elle ne joue pas avec le diable
Et le temps qui s'écoule dans le vide

Le triptyque de la balançoire
S'inscrit sur le tableau noir 
Dormir et rêver 
Être amoureux et frémir
Pratiquer la glisse et la poésie
La ligne du bonheur n'est jamais loin 
Si l'on se dépasse

À mes amours
Je vous porte mon attention 
Sur les saveurs douces et sucrées
Je vois le bon et le beau en moi
Autour de nous
Même si l'âpre et l'amer
Me chatouille les narines
Je laisse l'odeur du vent 
Balayer l'orgie morbide 
De ses derniers mois
Et j'esquisse sans me dérober
Car de la vie 
Il faut tout prendre
Pour ne pas fléchir 
Face à la première mise en demeure
Aucune demi-mesure avec l'existence
Doit nous démolir
Et ensevelir 

Oubliées les micro-gerçures
Les lèvres solitaires
Devant ce teint satin 
Ce jeu de lumière
Le printemps s'éveille
Et me dévoile
Une nouvelle nuit amoureuse

Demain
Je serai encore un autre homme



mardi

Entre les nuages

Je soulève entièrement 
La mer de nuage 
Pour mettre en lumière 
Toutes ses femmes qui portent le monde

Dans ma tête
N'est-ce pas de cette façon
Qu’ont les oiseaux
D'allaiter l'avenir

Ce qui ne me laisse pas indifférent
Ce n’est pas le coton de ses ondulations
Ce sont ces ombres
Qui murmurant
Au fil du temps
Et en se traînant
Viennent mourir sous mes yeux





jeudi

Élévation

Je ne suis pas soixante neuf rue du chat noir
Profiter de la vie 
N'a rien de honteux ou de désolant
Qui nous dit que demain tout ira mieux

Elle est se parfum dans l'air
La fondation de mes murmures
Un suicide pour tuer le temps

Grimper au-dessus de deux mille mètres
Surfer sur la mer de nuages
Je ne maîtrise ni le temps ni la glace
Je m'accommode de ces étranges coïncidences
Sans chercher vraiment à les expliquer

À quoi servent 
Tous ceux qui viennent avec des mots
Des mots mais aucun langage
Quand j'imagine ces mots
Je vois devant moi un tableau noir
Un ventre en feu
Si ce n'est pas le bon foyer
Je tourne la page 
Le livre reste ouvert
La vie n'est pas une ligne droite
Un virage en épingle peut surgir
Le problème n'est jamais une fin
Juste un début
Pour une vie différente

Elle reste chrysalide 
Et le moment venu
Le papillon déploiera ses ailes
Et je serais prêt à butiner les anges






mercredi

Présomption d'innocence

Chapeau
Pauvre de vous 
Les cloches sonnent encore
De Rodrigo de Bastidas à Messi
S'achèverait-il au cœur de l'Amérique
L'exil des bourses
Les plus avides du globe
Derrière ses lèches vitrines
Par chance talent avarice escroquerie
Peu importe
Faut-il appeler un œuf un Fabergé
Une lumière noire
Tatoue sur ses crânes célèbres
Présomption d'innocence
Mais ses panamas
Ne peuvent plus s'échapper
Ils se sont emprisonnés
Avec les barreaux de leurs avocats

Et voilà crâne dégarni Crésus à la dérive
Porté d'île en île
Sur son baril offshore
Tel un pirate des caraïbes
Après quelques heures de chantage
Le voilà au milieu de la paille
De tous ses cul-bénits

Scoop
L'information a rompu le silence
Tous les violeurs s'agglutinent à l'aéroport de Tocumen
Qui n'est toujours pas sous les verrous
Car il ne reçoit pas encore
Ses images en haute définition

Messeigneurs
Il n’y a pas de raisons d’avoir peur
Dieu est aussi de la partie
Vos têtes couronnées de miel
Resteront sur vos épaules
Avec vos abeilles turquoise
Et vos sexes tremperont
Dans l'eau bénite
Jusqu'à votre procès fantôme

N'est-ce pas l'histoire
D'une toile de fond sensible
D'un papers au liseré noir
Et d'une ouverture d'esprit
Haute en couleur
Écoutons l'écho
De la source jaillissante
Claire et plaisante
Proche d'une musique d'ange
Symphonie d'une libellule panaméenne
Libretto de la voie du murmure
Pure
Depuis la source
Ce n'est pas une escapade fiscale ordinaire
Elle possède une qualité majestueuse
Une cour intrépide
D'un incomparable orgueil
Un corps puissant
Orné de paillettes d'ors
Fêtes vos jeux
La grande roue ne s'arrête jamais
Les petits orpailleurs paieront
La graisse silicone pour vos rouages
Et vos obsèques à l'aréopage

Mais à écrit un jour de pluie
Ilarie Voronca
Rien n’obscurcira la beauté de ce monde





La présomption d'innocence est un principe de droit pénal selon lequel toute personne suspectée d'avoir commis une infraction, ou poursuivie, est considérée comme innocente des faits qui lui sont reprochés, tant qu'elle n'a pas été déclarée coupable par la cour ou le tribunal compétent pour le juger.

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »