« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

En équilibre

Si nous avons encore le droit
De baisser les yeux
Nous n'avons plus le droit
De baisser les bras

Elles nous attendent

Libérons-nous de nos émotions
Filantes et improductives
Face à ses atrocités qui ruinent
 Les plus belles natures

Rappelons-nous
L'eau fait l'arbre
Et la chance le fruit

Alors
Secouons l'arbre mort
Pour qu'il nous dévoile
Juste
Ses pluies d'étoiles
Brillantes et contagieuses

Accrochons-nous à ses racines
Les plus profondes
Rejoindre le paradis perdu
Et demain
À bout de souffle
Embrassons
Au bout de ses branches
Les fleurs les plus tendres

Si nous avons encore le droit
De baisser les yeux
Nous n'avons plus le droit
De baisser les bras

Elles nous attendent




“La violence n’est pas un moyen parmi d’autres d’atteindre la fin, 
mais le choix délibéré d’atteindre la fin par n’importe quel moyen.”
Jean-Paul Sartre / Cahiers pour une morale 

6 commentaires:

  1. Nous n'avons plus le droit ni de baisser les yeux, ni de baisser les bras.
    Un mélange de douceur, d'émotion, de réalisme, de lucidité et de tristesse.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. Auroreflorealejuillet 22, 2016

    Beau poème , merci du partage... Petite question, que représente "elles " de la chute ? Cela m'échappe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles dans le texte ce sont "les fleurs les plus tendres" c'est à dire toutes les Beautés du monde qui nous entourent et que l'on maltraite voir que l'on détruit ou assassine par avidité plaisir égoïsme vengeance sectarisme atavisme...
      (Elles : Femmes hommes sculptures paysages cultures...)

      Supprimer
  3. Relâchons la pression
    Afin d'avancer
    Pour ne pas reculer
    Et maintenir ainsi
    L'équilibre

    RépondreSupprimer
  4. Mederick Emrysseptembre 07, 2016

    Bonjour JamesPx

    Beau texte en équilibre entre ciel et terre

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »