« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Paranoïa

S’écoule rougeâtre
L'enfer d'un hiver
Comme les méandres 
De ses obsessions inhumaines
Le sang bleu de ses quelques poupons

Mère magicienne
Compulsive et paranoïaque
Folle mortifère des mots lissent
Reconstruisez-leur votre absence
Car dans les lumières de la nuit
Ils ne peuvent plus briller

À l'aube de l'éclosion
Tombe la neige 
Blanche est sa chevelure
Comme ses mains assassines
Le temps a laissé ses traces
Effacé les cœurs

De l'indigestion disparue
Des nouvelles vies
Réapparaîtrons 
Là-haut dans l'immaculé 



25 commentaires:

  1. Brrr! impressionnant et intense! des vers courts qui cisèlent au couteau ce portrait

    j'adore!

    RépondreSupprimer
  2. Un portrait tellement humain justement qu'il en donne la chair de poule devant son intensité et sa profonde souffrance.
    j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. déni de grossesse
    folie
    meurtre
    congélateur

    RépondreSupprimer
  4. Merci James pour ce partage d'un sujet grave
    On donne la vie et on tue
    Comment comprendre l'impossible
    Un jour on aime ,un autre on hait
    Douce soirée à toi

    Amitié
    A

    RépondreSupprimer
  5. un défi dans lequel tu ne perds pas ton identité textuelle !

    RépondreSupprimer
  6. Très expressionniste
    Force et émotion
    défi magistralement relevé
    dans la douleur
    Amicalement
    Ferhat

    RépondreSupprimer
  7. Michèle Poulaindécembre 05, 2014

    Ces mots sont beaux comme la brillance de l'étang gelé...
    Comment comprendre la folie, la vraie !
    Ou l'être ne connaît plus la limite entre soi et les autres et supprime ce qu'il pense reconnaître comme des mauvais morceaux de lui même ?
    C'est ce qui me vient et il y a surement d'autres façons de voir - merci + jamesPX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Homme est complexe mais est-ce que l'erreur est toujours humain... J'en doute !

      Supprimer
  8. Déroutant, mais j'aime bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on a peur ça réconforte j'imagine de faire justement ce qui est tabou...

      Supprimer
  9. Le titre embrouille
    Pierre

    RépondreSupprimer
  10. merci pour ce poème
    Vote
    Amicalement et bonne fin d'am
    G.

    RépondreSupprimer
  11. En vous lisant sur cela , j' entrevois une phrase dans un autre de vos textes : " J'aime le partage pour tout ce que j'ai fait de mal comme de bien , je vous remercie car ce n'est pas grâce à votre aide que j'ai pû être utile aux autres , c'est grâce à quelque chose , je la cherche"

    RépondreSupprimer
  12. Si le sens reste pour moi mystérieux, j'ai pris plaisir à lire ce poème à haute voix tant les mots s'enchaînent dans une harmonie agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci
      l'harmonie n'est pas le sujet elle camoufle juste l'horreur ou la stupéfaction

      Supprimer
  13. J'ai lu et relu ton poème pour bien m'imprégner des mots

    Il y a
    - le bouillon du sang qui peut passer du rouge vif au bleu/noir
    - Un certaine froideur comme déshabillée de sentiments manqués
    - Une solitude pesante
    - Un être qui cherche
    - Un paysage qui peut enchanter comme créer une terreur

    Un poème qui file aux travers du temps comme pour revoir sa naissance.

    J'aime ce qui s'en dégage et je rajoute que l'image est toujours aussi bien choisie.

    Merci de ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sans contraintes
      il n'y a pas de dialogue
      sans retenue
      il n'y a pas de poésie

      Supprimer
    2. sans contraintes
      il n'y a pas de dialogue
      sans retenue
      il n'y a pas de poésie

      Supprimer
  14. Ouah, la vache !
    J'ai l'impression de lire une partie de mon "être mental" dévoilé, c'est très étrange.
    En tous cas, beaucoup de sentiments, je suis fan !
    Merci James !

    RépondreSupprimer
  15. Chère James.

    Comprend pas tout mais qu'importe car le texte est fort.
    Et surtout l'ensemble avec le traitement graphique est une belle oeuvre.
    (Halte au trafic des Reborn Razz )

    RépondreSupprimer
  16. Ton poème me fait penser à l'hiver, ce long trimestre qui nous offre ses engelures, qui nous bleuit et nous rougit la peau. Ce temps qui met au repos la nature pour mieux éclore au printemps. Cette période où le jour se fait rare au profit d'une nuit qui emporte avec elle les sans abris. Très beau et intense.

    RépondreSupprimer
  17. Une blancheur spectrale. Après avoir lu ton poème, on y revient, on le relit...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Une impression laisse des traces comme la rouille sur le fer
      il faut passer régulièrement une couche de Rustol pour freiner la rouille...

      Supprimer
  18. apolline a noté Paranoïa.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »