« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Est-ce trop beau pour être vrai

Au fin fond d'une vallée alpine 
À l’ombre 
De pentes noires et vertigineuses
L’ouvrier battant l’alliage
Se morfond et suffoque
Face aux hauts fourneaux qui ne s'arrêtent jamais
Face aux bruits qui résonnent et abasourdissent
Là où le bleu est dans ses mains
Le blanc sous son masque
Et le rouge dans ses yeux

De ce petit cœur
Brûlé par la fumée de silice
Où le temps use plus vite qu’une horloge
Où son horizon est un désert de poussières
Un fil de neige gris s’étire vers le ciel
La crémation est célébrée
Là-haut dans le silence
D’une nature qui encore croit et résiste

Est-il l’heure sous l’étoile des neiges
D’arrimer son pèlerinage
Aux ailes libres du chocard des sommets
Où naissent les délectations
De l’audace et de l’action
Tout à la fois magnifique
Flottant sur ce flux
Adonisé de fleurs aériennes
Innocentes et délicates
L’ouvrier aperçoit une inconnue
Plus belle que toutes les autres
Dernière fleur d’automne
D’une euphorie adorée

Et si l’usine l’a noirci
Aussi noires que les plumes de son sauveur
En pleine ascension
La lune fidèle à la vie l’éclaire
Comme un pinceau d’une lumière d’équateur
La mer de nuages retire ses armes
Et une bise légère purge sa grisaille
Et sèche ses larmes

De ce souffle nouveau
De neige et d’air
S'enseveliront ses rancœurs
Et l’ancien monde

Désormais en équilibre
L'ouvrier songe à l’amour
À la liberté des chairs
Où ni hommes ni folies
L’asserviront à leurs volontés


15 commentaires:

  1. Rien n'est jamais trop beau à la plume du poète
    Sourire

    merci James pour cette belle lecture

    Amitié
    A

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui la poésie est là pour ça !!


      merci...

      Supprimer
  2. Entre le marteau et l'enclume et la grisaille qui pollue et étouffe, il y a ce fil de neige grise qui s'échappe et blanchit sous la lune...

    La nature reprends ses droits, et l'amour son équilibre

    Avec la poésie, tout est possible ! :-)

    merci James

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  3. Un hymne à la tolérance, à la beauté et à la liberté.
    Etre soi en tout et pour tout
    Non il ne doit pas être trop tard si on se réveille et qu'on avance.
    J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. Gérard du 24décembre 09, 2014

    Belle plume; beau tableau.
    J'ai connu la montagne, la mer de nuages à l'Alpe D'Huez
    C'est superbe.
    Merci de ce partage

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique de pureté et de sérénité

    RépondreSupprimer
  6. C'est beau ! C'est vrai !

    RépondreSupprimer
  7. Merci aux fermetures des usines qui pourraient libérer ainsi le ciel de la terre et celui de l'homme.

    RépondreSupprimer
  8. des mots qui me remettent au souvenir "la neige en deuil" de Troyat

    RépondreSupprimer
  9. "Tout m'indispose ici bas
    mais d'ailleurs
    je suis libre en somme
    et en nombre "

    Vos mots , m'ont fait penser à cela , mais également à Abel et Cain , allez savoir pourquoi ...
    Je connais un endroit merveilleux , en vallée d'Aulps, j'aime y rêver et m'y recueillir dans une paix réelle ...
    Mes amitiés ... en Abondance ...

    RépondreSupprimer
  10. Issoldunoisedécembre 13, 2014

    Un message haut en couleurs et que j'ai aimé lire. Des mots parlants.

    Mes amitiés

    Michèle

    RépondreSupprimer
  11. un très beau poème sur le devenir de la planète qui quelque soit l'endroit est en péril par la faute des humains
    amitiés à toi du loup

    RépondreSupprimer
  12. Alice Gauguindécembre 14, 2014

    Alice Gauguin a noté est-ce trop beau pour être vrai.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »