« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Dédicace du verbe croire

Savoir attendre est un art 
Je crois lucide et suprême
La langueur est à la base de mon succès
Comme ma survie en équilibre dorsale
Passe par l'humour
Je crois fourmillant et innombrable
Mais vers quoi l'humain court
Pour ne rien attraper

Les bras en croix
Me croyez-vous si je vous dis en douze pieds
Que je n'ai jamais cru en la main suspendue
Mais en l'arc tendu vers l'avenir 
Me croyez-vous si je ne vous dis rien
Les bras ballants
Que j'écris des trucs plus balaises qu'hier

Je crois à ses années foutues
À regarder tous ses cons 
M'enterrer avant l'heure
À la carrière éphémère 
De mon chien de berger 
Avant que la mienne 
Tondent tous les iconoclastes 
De mon champ de mars

Je crois qu'il me reste ma propre poésie
Heureusement lié à mon assurance 
Tous risques
Qui s'emplit chaque matin 
D'un nouveau bonus 
Dieu soit loué chez avis et compagnie
Perpétuelle intention qui m'évite un malus

Bien que je ne cherche nul appui
Sur quelque exemple que ce soit
Ma foi est rebelle
Sans aucun fondement
Flâneur en terre promise
Le cul à l'abri des hirondelles
Je ne recherche nulle gloire
À quoi cela me servirait

Je crois à ce que je vois 
Par le judas d'une eau de toilette
Comme un bras d'honneur face à la mort
Je crois en un secret 
Emporté dans la tombe
Pour n'emporter que le vrai
Faut-il encore savoir qui on est
Car j'en suis certain 
La vie est courte
Et seul penser la vie apprend à aimer




19 commentaires:

  1. "Pouvoir c'est vouloir, vouloir c'est croire ; celui qui ne peut croire ne peut rien."
    Citation de Henri-Frédéric Amiel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui l'eut cru
      que dans les pattes Lustucru
      5 oeufs frais eurent combattu
      pour conserver leurs différences...

      Supprimer
  2. Gérard du 24octobre 07, 2015

    Il est des temps biens réels...

    Je crois à ses années foutues
    À regarder tous ses cons
    M'enterrer avant l'heure
    À la carrière éphémère
    De mon chien de berger
    Avant que la mienne
    Tondent tous les iconoclastes
    De mon champ de mars

    Du balcon, je suppose... Laughing
    Ce passage me fait penser à un cher disparu:
    Brassens!

    Amicalement.

    Gérard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais très peu Brassens
      inconsciemment peuple-t-il
      alors mes vertiges
      C'est ce qui rend les génies immortels
      une fois disparu
      habiter l'âme et ou coeur des vivants

      Supprimer
  3. Moi je ne demande qu à croire ...
    mais malheureusement je ne sais plus
    en quoi croire !!!!

    envoie d un message par mail
    bonne fin de journée ...
    et merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  4. Tu crois en la vie, tu crois en l'amour, et en l'essentiel.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour reprendre presque Giraudoux
      L'essentiel du poème n'est pas l'auteur, mais le poème !
      Pour dire qu'il s'applique à tous ceux qui comme moi
      pensent pour mieux vivre


      merci

      Supprimer
  5. Ouba Zainouba, Joanna Nitya et Sabrina Hemmadi aiment ça.

    RépondreSupprimer
  6. pareil à Saint-Thomas, tu crois ce que tu vois mais hélas, le monde se fait bien laid et il n'y a plus grand chose pour se raccrocher. mais l'amour pourra-t-il tous nous sauver, en tout cas, ça rassure
    merci pour cette grande plume incisive
    Amitié
    Lucienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les seuls saints pour qui je suis fidèle sont ceux que j'ai entre les mains

      Supprimer
  7. oui je vous crois cher ami
    j'ai connu d'autres heures de vous
    et le changement est notable
    tu traites un seul sujet
    avec une progression une distanciation
    sans fautes
    sans tout mélanger
    c'est en effet incroyable
    j'avais un mal fou à te comprendre au début
    heureusement je connais d'autres langages
    félicitations

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que j’aime.

    Amitié

    Malik

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Malik d’apprécier ce poème !

      Croire ou ne pas croire là n’est pas la vraie coexistence ou problématique.
      Croire est un geste singulier et personnel.
      J’ai retenu cette phrase « Les croyances sont des choses, alors que le respect ne peut avoir pour objet que des personnes. »
      Alors… Respectons nous et tout le monde pourra croire à ce qu’il veut sans gêner les autres !

      A plus.

      Supprimer
  9. t’es encore meilleur sur le nouveau que sur l’ancien!!

    Amitiés

    EM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la remarque !

      Si Dieu ne joue pas aux dés, parfois il joue au con...
      D'ailleurs croit-il en nous ?

      A plus

      Supprimer
  10. Moi je trouve de la détermination dans ton écriture, un peu comme si sur ton Front était gravé un »n’abandonne jamais ».

    Lynda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nombre certain de texte que j'ai écrit me le singe comme dans " l'encapsulation de ma mémoire"... "Un bout d'éthernité" a été ta réponse !

      Supprimer
  11. Marianne Leitao Ecrivain & médiumaoût 29, 2017

    a attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »