« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

In extremis

Je parlerai d'un sans-papiers en transhumance
Malgré mes lèvres bleues qui soufflent l'abondance
En fils d'Ariane pendus aux mauvais augures
Face aux clés d'ors fondues d'un sol fou hors des murs 
La sonate est morte enterrée sous l'abat-jour
Le grand voyageur n'est ni aveugle ni sourd

Je parlerai de ses délicieuses croyances
Malgré ses yeux noirs qui vivent l'intolérance
À ces milliers bas abrutis qui intimident
Pauvres passereaux tout ce fini dans le vide
Mais le poète n'est pas un oiseau autiste
Juste quelqu'un de bien oui sans doute un artiste

Je parlerai de ses visages infantiles
De leurs joues grasses et sanguines ou reptiles
Celles qui jonchent les champs de miroirs brisés
Là où plus personne n’ose battre le blé
En évitant le pire comme le meilleur
L’odeur de la mort a rejoint l’odeur des fleurs 

Je marcherai de pierre en nuage subtile
Le pied ferme et dur comme un silex érectile
Jusqu'au grand cœur de mes convictions étrangères
Pour embrasser la répulsion des sans parterres
Avec celles et ceux qui me fournissent
Le papier blanc l’encre et la plume in extremis




27 commentaires:

  1. Réponses
    1. Surtout que la force soit avec toi
      La mienne est là
      Verte et abondante
      Malgré quelques blessures
      Ce ne sont que des bleus
      Parmi tant de nuages heureux

      Supprimer
  2. Io Kanaanmai 20, 2015

    Une complainte qui me charme.

    RépondreSupprimer
  3. un regard sur une société, sans trémolos , mais avec la pudeur des mots

    RépondreSupprimer
  4. J'y vois un bel hommage à tous ces bateaux ivres,
    lestés de tous ces oubliés, sans livre,
    ou la vie se chiffre en livres,
    ou la corne d'abondance est ailleurs, à s'en rendre ivre.

    J'y vois un requiem pour ces fous pensants,
    préférant la piété aux valeurs des cents,
    vivant en harmonie avec leurs accents,
    laissant aux autres l'ascension qui pourfend.

    RépondreSupprimer
  5. Des images de toute beauté dans leur force.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La beauté au travers de ce qui est le plus laid au monde
      l'indifférence

      Supprimer
  6. C'est très beau, très fort.
    C'est la première fois que je viens sur votre site et je continuerai à vous lire.

    RépondreSupprimer
  7. Pitcholinemai 26, 2015

    bel élan de force et surtout bravo pour cet exercice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci chaque exercice est une épreuve
      ça rend plus fort
      et tout le monde en profite

      Supprimer
  8. un sacré boulot, chapeau !

    RépondreSupprimer
  9. Comme une chanson de Francis C.
    Belle voix aussi.
    Jane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'et vrai il vient de sorti un album in extremis
      avant son départ pour l'au-delà
      humour

      Supprimer
  10. marieangehubymai 27, 2015

    Le miroir de la vie nous renvoie des images douloureuses, le besoin de poser des mots se fait sentir, comme pour exorciser le mal infligé sans nuance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marieangehuby... Tôt ou tard la raison viendra pourquoi pas maintenant

      Supprimer
  11. Très beau !

    Mbark

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au service de sa majesté...Liberté

      Supprimer
  12. Malgré tout, le poète doit continuer à écrire et peut du même coup dénoncer ou encenser. Joliment écrit.

    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'essence même du poète de dénoncer le mal comme le bien
      Sinon à quoi bon d'écrire à son nombril centre du monde inconnu

      Supprimer
  13. Au-delà de tes mots on devine le regard en colère du poète sur un monde qui lui ... ne voit plus rien !

    Merci Cerisegato pour ses mots salutaires !
    in-extrémis ... défi réussi !

    Jolie soirée à toi

    Malou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ayons pas peur
      il faut de tout pour faire un monde
      C'est pour ça que le bien existe...

      Supprimer
  14. ballandinejuin 06, 2015

    La sonate est morte enterrée sous l'abat-jour
    Le grand voyageur n'est ni aveugle ni sourd

    Mais le poète n'est pas un oiseau autiste
    Juste quelqu'un de bien oui sans doute un artiste



    Quelque perles poétiques !


    Un régal , cette lecture.....
    Cette plume est brillante..encore plus au défi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les défis offrent aux poètes de dévoiler la face cachée de leurs persévérances...

      Supprimer
  15. Voilà un poème riche en image, dont certaines mystérieuses, m'interpellent...

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »