« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

Théâtre d’ombres

Voués à simplement servir
De chair à canon
Nos enfants boivent le sang
Des sources et des lacs
Sous le souffle des bombes
Soufflement qui balaie
Le dernier relief emblématique
Rempart contre l'infamie
Sur lequel dès l'aube
La diplomatie à œillères
Laisse hurler l'agonie
Ses yeux qui s'enfoncent
Dans les ruines de leurs foyers

Vagabondage massif
À l'abreuvoir de la pauvreté
De toutes ses âmes distendues
Qui retournent à la ligne
Sans comprendre le sens
Musique des cratères
Qui invite la féconde sérénité
Au suicide collectif
Où la loi des tirants est déterminée
Par le chacun pour soi
Pour en sucer librement
La moelle épinière

Honte à l'immonde semence
Qui initie à la barbarie
L'avenir de l'innocence
Comme une mâchoire sauvage
Se nourrissant de cadavres
Et de phantasmes endoctrinés
Rappelez-vous
La poésie soigne tous les maux
Par la force psychique qu'elle imprime
Sur les lèvres de l'embryon
Vers tous les êtres
Tatoués de lumière 

À l'interstice résistant
Brûlons une bougie
Une bougie
Pour éclairer toutes ces ombres malades




23 commentaires:

  1. a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  2. jeanne meledjedécembre 04, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  3. plume de larmedécembre 04, 2016

    Superbe plus un poème qu'une pensée 

    RépondreSupprimer
  4. Nini Macaloodécembre 04, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  5. Malania Nashkidécembre 04, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  6. Filomena Ciavarelladécembre 04, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  7. Je brûle ma bougie et murmure dans l'ombre à l'appel de ce très bon poème, fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jacou... Il faut continuer à cirer le bon côté de la chaussure pour pouvoir marcher le plus longtemps et vite face à l'ennemi histoire d'avoir une longueur d'avance...

      Supprimer
  8. Brahim Bayoudécembre 05, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  9. a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  10. michigel pereradécembre 05, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  11. Rubén Cáceres Zapatadécembre 05, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  12. salah belaiddécembre 05, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  13. Emilio Fernandezdécembre 06, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  14. magnifique tender
    se monde a besoin de lumière
    pour bruler ses tenebres

    RépondreSupprimer
  15. Salvatore Dolmettidécembre 07, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  16. josé ayllóndécembre 07, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  17. Superbe de lucidité et de révolte.
    Toutes ces ombres qui ont perdu le gout de la vie, toutes ces ombres comme de sombres pantins manipulés.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  18. Comme c’est insupportable.
    Allumons les bougies pour éclairer aussi l’esprit à l’âme noir dont le sang sur les mains ravive les mémoires. Peut-être que cette conscience le rendra meilleur (?).
    Merci pour le partage, comme une première bougie

    RépondreSupprimer
  19. HAYRULLAH YILMAZdécembre 11, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  20. Johanne Legrisdécembre 16, 2016

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer
  21. Rachelle boxmars 31, 2017

    a attribué +1 : Théâtre d’ombres

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »