Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques, de la poésie plus ou moins libre selon l'état d'esprit du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2019.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre... Attention je ne tiens pas à jour tous les liens...

Bienvenue sur mon blog ! NOUVEAU recueil 16... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer...

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

Abonnés du blog

lundi

Bleu catacombe

Il y a beaucoup trop de morts
Qui le ne savent pas encore
Juste avant le bonheur
Un chant d'oiseau s'envole
Dans le bleu catacombe

Toutes ces rames fantômes
Continuent de chanter seules
Et tous ses rails qui cherchent
Le bon itinéraire
Sur cet océan du vide
Tunnel d'éternité
Au matin des anges
Le nez dans la chair
Je respire encore le bon air
Où l'ambulance troque ses urgences
Contre des papiers d'identités
Et la symphonie fantastique

Tout est nuit noir humide
Je devrais juste me retourner
À l'ombre Denfer Rochereau
Mais les cannes blanches sont interdites
Rabâche le sophiste de service
Marcherions-nous tous sur des œufs
Un mal de crâne m'interpelle
Demande si la mort
Est toujours aussi froide
Et le corps de la femme
Toujours aussi chaud
Bien sûr si tu connais l'amour
Personne n'a changé de langage
Sauf quelques prédicateurs

Il y a beaucoup trop de morts
Qui ne le savent pas encore
Juste après l'horreur
Un nom d'oiseau s'envole
Dans le bleu hécatombe





50 commentaires:

  1. Oui merci james

    RépondreSupprimer
  2. Merci du partage, c'est magnifique

    RépondreSupprimer
  3. C'est juste splendide, votre poème est au-dessus de tout... Bravo jamespx.

    RépondreSupprimer
  4. a attribué +1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  5. Yuanny De Ekmannovembre 07, 2017

    a attribué +1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  6. Pina Spitalerinovembre 07, 2017

    a attribué +1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  7. Alessandra Biscardinovembre 07, 2017

    a attribué :1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  8. Anneh Cerolanovembre 08, 2017

    J'aime beaucoup la 1ere strophe

    RépondreSupprimer
  9. Marianne Leitonovembre 08, 2017

    a attribué + 1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  10. paule duboisnovembre 08, 2017

    a attribué +1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  11. Marcella Pizzinatonovembre 08, 2017

    a attribué +1 : Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  12. immarcesciblenovembre 11, 2017

    « Et me demande si la mort
    Est toujours aussi froide
    Et le corps de la femme
    Toujours aussi chaud » j’adore.

    RépondreSupprimer
  13. Rien que le terme *bleu hecatombe* j'en imaginerai le titre et le refrain d'une chanson.

    RépondreSupprimer
  14. Parfois il faut fermer les yeux
    Pour voir s'envoler la colombe
    Et puis au cœur du triste bleu
    Rattraper la rose qui tombe

    Mais ce poème triste et beau pétille d'autres lectures possibles !

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léonard tout est possible à qui sait choisir le bon moment

      Supprimer
  15. Toutes ces scénettes réunies pour un bel hommage à ces lieux de mémoires.

    RépondreSupprimer
  16. poésie-librenovembre 11, 2017

    Certains se meurent de n'avoir point vécus,
    Ne sont ils point dès la naissance des vaincus?
    Ils ont été sans jamais pouvoir pu être en réalité,
    Paradoxe? Mais n'est-ce point psychologie de vérité?
    Ils errent en leurs limbes, morts en attente d'une tombe,
    Ou peut être finiront-ils en quelques misérables catacombes.

    Tout se monnaye, même le trépas..........Ils n'auront d'identité que pour les papiers administratifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ce qu'ils n'ont pas accompli ou trop bien
      peu importe son degré d'amour ou de haine
      le temps le fait
      et la nuit fournira la lumière
      pour revoir ce qu'ils ont vécu

      Supprimer
  17. très beau poème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une citation lut récemment me vient à l'esprit
      Il est peu d'Hommes
      quelques méprisables qu'ils paraissent
      qui n'aient un beau côté
      Quoiqu'il en soit
      le beau doit nous élever

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Dynamot... Encore un hypoténuse ah une citation de pierre Dac
      Géométrie politique : le carré de l'hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l'imbécilité construite sur ses deux côtés extrêmes.

      Supprimer
  19. MARTINAT Francisnovembre 12, 2017

    Beauté... dans la Lumière!
    Amour qui se déploie de l'âme-cœur
    ...
    JOIE!
    Pourtant on dit aussi que le Lotus
    prend racines dans la boue
    ...
    Alors quoi penser... Néant!
    ...
    Lire encore ta Poésie!

    RépondreSupprimer
  20. J'adore, comme souvent. Bravo

    RépondreSupprimer
  21. Au bleu des catacombes s écoule goutte à goutte la vie des veines bleues.
    Un plaisir à lire

    RépondreSupprimer
  22. De Margotinjuillet 29, 2018

    De Margotin a aimé Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  23. a aimé Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  24. Hubert-Tadéo Félizéjuillet 29, 2018

    a aimé Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  25. a aimé Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  26. Barrymoussa180juillet 29, 2018

    a aimé Bleu catacombe

    RépondreSupprimer
  27. C'est très mystérieux... Je ne cherche pas à tout comprendre, je me laisse voguer au fil de tes mots ...

    "Juste avant le bonheur
    Un chant d'oiseau s'envole
    Dans le bleu catacombe "

    C'est beau tout simplement...

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sentimentalejanvier 11, 2019

      Je suis comme clari. J'apprécie sans tout coomprendre.

      Supprimer
    2. Oui... Poème parmi tant d'autres écrit suite aux divers attentats... C'est un lien entre ce qui se passe dramatiquement ailleurs et la chance d'être sans y être...

      Merci
      à plus

      Supprimer
    3. Plus il y a de langues plus on salive l'idée...

      À plus

      Supprimer
  28. coucou Evenos

    peut-être que je ne comprends rien mais mon instinct lui comprend
    j'aime beaucoup ton écriture Evenos " sourire"

    Bien à toi

    Rose ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rien n'y comprendre est une lecture sans fin lol

      Du coup...
      à plus

      Supprimer
  29. Ouais, moi j'ai compris que quand on tombe, c'est toujours la cata

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si en tombant
      tu t'écorches juste le genou ou le pif
      parce tu as trop picolé
      la vie est belle
      si c'est à cause d'un trou de balle
      la vie est finie
      même si la vie est la seule maladie
      où tu es certain d'y passer
      tu espères finir en beauté
      le plus tard possible

      à plus

      Supprimer
  30. tu parles de la mort comme un plat de cuisine. Ca effraie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour reprendre ton étonnement...
      Connais-tu dia de los muertos (la fête des morts) au Mexique
      La visite rituelle est très festive
      avec des offrandes de bonbons
      de têtes de mort en sucre
      ou de tequila
      ils vont dans les cimetières
      mangent sur les tombes
      dansent
      chantent...
      Ce n’est pas un jour triste.

      J'ai voulu aussi rendre hommage aux victimes en leur offrant d'humbles poésies dans lesquelles la mort est certes un drame absolu lorsqu'elle vient frapper par hasard mais pour pour l'affronter le combattre il faut le rendre acceptable dans le peu de beauté qu'il peut dégagé et l'exhumé au grand jour sans s'y soumettre...
      Personnellement je vais lorsque je peux sur la tombe de mon Père et je bois un verre lui récite une poésie...
      Il y a un truc fort qui se passe...

      Signé le Père-Lachaise

      Supprimer
    2. oui je connais et comprends mieux ton propos. merci de m'avoir éclair

      Supprimer
    3. Ok tant que la chandelle n'est pas morte la lumière fuit
      Sans tirer les cheveux du voisin on évite les poux...

      merci à plus

      Supprimer
  31. l'horreur et la douleur très subtilement poétisées
    merci poète
    @micalement

    RépondreSupprimer

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

A comme Amour Recueil 15

A comme Amour Recueil 16

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16»