Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques, de la poésie plus ou moins libre selon l'état d'esprit du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2019.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre... Attention je ne tiens pas à jour tous les liens...

Bienvenue sur mon blog ! NOUVEAU recueil 16... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer...

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

Abonnés du blog

lundi

Au cœur d'une nuit

Au cœur d'une nuit muette
Je vais parler d'une vie 
Traquée par des lucifériens
Aux silhouettes domptées
Comme un poison violant tes entrailles 
Avec un pied prisonnier d'une barricade 
Sur un champ enlisé 
La mort aux trousses
Je ne parlerai pas d'une enfance
De la nostalgie
Avec la lanterne magique
Vécue dans l'affection
Comme une envie de pisser
Avec des sons sanglants
Ou de l’effroi de la beauté
Aujourd'hui
J'ai bien envie de tout balancer

Le destin est mûr
Parler de trop 
Marcher sur l’eau
L'un part
L'autre reste
Tout se bouscule

Tête à la renverse
Mes pensées dansent 
Sous le pavé 
De la rue des condamnés
Et ce ne sont pas 
Les quelles gouttes de champagne
Qui m'ont enivrées suffisamment l'ennui
Au point de l'oublier

Le vent de mon double cœur
 Me fouette le visage
Me soulève vers l’amour et les étoiles
Sans queue ni cacahuètes
Dans les bulles outragées
Chercherais-je
La chasteté de l’eau claire et intacte
Toutes ces idées importantes
Qui m'ont tellement manquées

Je me pose là
Où la nature y est très puissante 
Elle rend les gens plus intelligents 
Et lorsque la mort me léchera l'iris
Je lui tiendrai la main
Jusqu'à la nuit intense
Où mes yeux se lèveront
Observer l'impalpable
Inscrire un message 
Un message éloquent
Pour m'extraire de la glaise
Où ma langue touchera chaque fleur
Au cœur d'un jour de fêtes





14 commentaires:

  1. La mort...
    Cette dingue qui passe notre vie à nous attendre ?
    Moi, j'veux pas y aller, elle m'inspire pas confiance.
    Et James px qui s'laisse lécher l'iris par cette sombre hystérique qui saute sur tout ce qui ne bouge plus, sans précautions ni présentations d'usages.
    Non James px vous êtes vraiment inconscient.

    Quoi de neuf...
    Un gros cumulonimbus pèse 800 000 tonnes je le sais parce que j'ai écris un poème dessus (au sens figuré, sinon ceci serait une amphibologie (enfin je crois))(poème dont je pense l'échec par le fait qu'il comporte plus de chiffres que de mots(à par le titre : "le poids des nuages" et un passage quasi romantique ou l'émotion à son maximum provoque un : "Et deux sucres au hasard"))
    Ça vous interesse vous le poids des nuages ?

    Sinon :
    Je vais lire vos nouveaux poèmes,
    Et j'aime beaucoup celui ci, y compris la première strophe au cyanure, la 2 à l'eau bénite, la 3 au champagne, ensuite sobriété oblige avant le léchage d'iris.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le petit pois mange tout... et la carotte rendrait aimable !
      Bonne lecture bien que j'ai moins le temps d'écrire en ce moment... De nouvelle bêtise lol
      à plus chair et tendre

      Supprimer
    2. Les petits pois c'est sympa, pour jouer aux billes. Quand mon estomac en voit un il crie à l'ovni avant d'hurler à l'agonie, il me fait un de ces cinémas, mon estomac est un sale gosse. Pour les carottes c'est bon pour la peau, y a qu'à voir les lapins qui comme chacuns le sait ou l'ignore n'ont pas d'acnée et sont halés.
      Ma lecture est bonne, même les bêtises, sinon je ne lirai pas puisque rien ne m'y oblige. Si vous écrivez moins ce n'est pas grave, il y a quand même quelques poèmes sur votre blog, je devrai en trouver quelques uns qui me conviennent.
      La chair se durcit avec l'âge et comme je ne suis ni une méduse éternelle, ni un homard potentiellement doué d'une longue vie quand il ne rencontre aucune casserole, ni un tardigrade résistant... Je vais devoir me faire une raison.

      Supprimer
  2. Merci James pour cette pensée pleine de sa nuit... sa danse était partout !

    RépondreSupprimer
  3. flodeau a noté Au cœur d'une nuit .

    RépondreSupprimer
  4. Susanne Derevemai 03, 2019

    Susanne Dereve a noté Au cœur d'une nuit .

    RépondreSupprimer
  5. chessmecmai 04, 2019

    C'est fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fort sympathique... Ton apparition sous ce texte emblématique


      Merci.

      Supprimer
  6. belle promenade, doucement au début, je cherchais le chemin, avant de me laisser à marcher avec mes sens entre les tiens, écrire pour sortir son âme de son enfoncement vers le vide, tu bats très bien des ailes, sourire James

    RépondreSupprimer
  7. simlecteurmai 04, 2019

    Une ballade dans un no man's land où les cacahuètes et le champagne ne sont que des bulles...;)qui accentuent ce sentiment de vide....

    RépondreSupprimer
  8. sublime ! n'y a que ce mot à dire !!!

    RépondreSupprimer
  9. quelle montée vers l'insaisissable encore

    RépondreSupprimer
  10. unrienlabimemai 06, 2019

    « Très beau ! »

    RépondreSupprimer
  11. Trémièremai 17, 2019

    Joli soir Poète Evenos qui vient de signer chez moi " Oguh Rotciv " ;)

    Je ne dis pas que c'est beau , je ne dis pas non plus que c'est fort
    pourtant je le pense très fort !

    Bien à toi Poète

    Rose *

    RépondreSupprimer

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

A comme Amour Recueil 15

A comme Amour Recueil 16

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16»