« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

Façade nue

Au fond de teint terre de sienne
Parfumée d’une petite robe noire
L’humeur morose
Tes fissures désenchantées
Pelliculées d’une gelée bleue persistante
Se recroquevillent
Et tu t’affaisses
Sous-estimant tes fondations

Ton plus grand malheur
Ta résistance incarnée
Aux giboulées célestes
À la caresse d’un flocon de neige
Où ton ciment se laisse attendrir
Et ta pierre angulaire souffrir

Nombreux pourtant
Sont les chariots de neige
Aux protéines amoureuses
Qui t’assiègent et te traversent
Mais aucuns s'agrippent à tes cernes mauves
Ni même à tes fenêtres toujours entrouvertes

Tes pierres sont autistes
Se suivent et se cachent
Se doublent et se croisent
Et l'amour s’échappe

Prisonnière au visage diaphane
Marqué par une légère couperose
Tes vieux fantômes anxieux et possessifs
Rejoindront par le ciel ta chevelure d’ange
Au-delà de la Saint-Valentin
Ton fond de teint te sauvera encore
Et tu rêveras alors aux chariots de fleurs

13 commentaires:

  1. Un magnifique message d'amour intemporel et si triste....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas tout d'aimer quelqu'un que l'on installe très haut.
      Encore faut-il qu'il sache nous maintenir à cette même hauteur avec lui.

      Supprimer
  2. Un fond de teint couleur d'émotion qui cache les failles d'une âme mise à nu.
    J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écoute est sans jugement
      primordiale
      le demeure
      y aboutit
      sans jugement sur l'autre
      de quelque ordre que ce soit
      Rien ne précède l'écoute pure
      sans catégories
      sans classement
      sans hiérarchie
      sans comparaison
      que ce soit à des normes
      à des modèles
      à tel autre

      Supprimer
  3. un gros ressenti de tristesse à la lecture de ce bel écrit : mais si l'amour est encore là, qu'importe les rides et le fond de teint pour les cacher
    merci pour cette plume talentueuse en émotions de lecture dans laquelle je me suis fondue
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit lorsque l'harmonie et l'éternité veulent être contemplées sans concessions

      Supprimer
  4. Une Force Terrible dans tous vos Textes...
    Des Pierres Autistes ..Celle la il fallait la trouver!
    Grande Imagination je dis Merci.
    Hatchi Admiratif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur la colline solitaire
      Pourquoi
      Toi
      Parce que tu existes
      Et que je te cherche
      Toi
      L'inutile beauté
      Sous la nuit sans étoiles
      Amour pur

      Supprimer
  5. un maquillage teinté d'amertume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du bronze au marbre
      Il n'y a qu'une statue
      Qui peut être nue
      Sur la place Saint-Pierre de Rome
      sans faire rougir l'évêque mauve
      Moi
      Je suis fait d'une autre nature
      Dieu merci

      Supprimer
  6. Intense et bel univers !
    Je lis tes mots .. je vois tes images .. mais, reste avec des interrogations !
    Le poète fait sa partie du chemin ..et tu fais bien la tienne, mais le lecteur doit faire lui aussi son bout de chemin ... alors, je relis ... mais, j' ai bon espoir, un jour j' y arriverai ! n' empêche que tes poèmes me touchent !

    jolie soirée à toi .. et à bientôt !

    Malou .. qui lis et relis ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La poésie sort nue du cerveau
      c'est pourquoi tu es là
      à chercher à la recouvrir
      j'imagine

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »