« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

dimanche

Dilemme

Le carillon a du fil à retordre
Ce que j'ai voulu taire
Cette nuit je l'ai entendu
Pour bien vivre
Tu ne dois pas penser à la mort

Difficile
Elle m'accompagne

Une présence qui m'aide à croire
Le long des sentiers glacés
Poumons purifiés

Proche du Penseur
Une absence un ailleurs
La tête dans les cirrus
Pour oublier
Coexister

Apprendre à respirer
Avant d'apprendre à mourir
La voix des cieux

La mélancolie me regarde
Sans tout à fait me voir
Je tombe le masque
Rentre en création

Il y a ce passage noir
Qui me plonge dans une tragédie
Mélange de naïveté
Parfum d'utopie
Qui nous manque si cruellement
Et si la poésie était l'arme fatale
Contre le désenchantement
Actuel du monde libre

Rêver encore
Écouter les échos de la vie
Qui n'a pas envie
D'être sur le chemin
Le chemin d'un ange
Je rentre dans ses yeux
Très grands
C'est une capture vert-noisette
Voilà ce qui me fascine
L'émotion




46 commentaires:

  1. Très inspiré et inspirant

    RépondreSupprimer
  2. Marielesmotsavril 24, 2017

    Oui la poésie comme arme fatale.... Essentielle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon poète n'est pas plus utile qu'un bon politique...

      Supprimer
  3. Weltschmerzavril 24, 2017

    Weltschmerz à noté Dilemme

    RépondreSupprimer
  4. Aurore Rodiavril 25, 2017

    Larme fatale, que d'émotions dans ce texte.

    RépondreSupprimer
  5. la mort est notre compagne

    RépondreSupprimer
  6. poésie-libreavril 26, 2017

    Bonjour......

    Ah! Si la poésie était en mesure de changer les choses,
    Je le saurais mais chez autrui nous trouvons porte close,
    La vérité n'a plus audience et le plus souvent elle indispose,
    Que nous reste t'il si ce n'est les affres que la vie nous impose?
    Demeure pour certains la foi, pour moi mon cartésianisme s'y oppose.

    Amicalement......Yves.

    RépondreSupprimer
  7. un très bel écrit
    amicalement

    RépondreSupprimer
  8. Shéraz Angel (“LouMiss”)avril 26, 2017

    Très belle poésie, merci du partage, belle soirée

    RépondreSupprimer
  9. Yassine LAPLUMEavril 26, 2017

    je découvre votre poésie et j'ai vraiment apprécié votre style et les thèmes abordés...
    belle soirée, enchanté de faire votre connaissance...

    RépondreSupprimer
  10. Jeanne Balvetavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  11. irene midsavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  12. deuxcent cinquanteetunavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  13. Pina Spitaleriavril 26, 2017

    Bellissima trattazione ma con uno sfondo velato di tristezza
    Complimenti +James Perroux​ buona serata

    RépondreSupprimer
  14. A attribué + 1 à ce post

    RépondreSupprimer
  15. Marianna Fiasconaroavril 26, 2017

    A attribué + 1 à ce post

    RépondreSupprimer
  16. Yoli M.Dominguezavril 26, 2017

    A attribué + 1 à ce post

    RépondreSupprimer
  17. Jernnifer houelahoavril 26, 2017

    A attribué + 1 à ce post

    RépondreSupprimer
  18. Charron Michelleavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  19. Isabelle Robertavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  20. Ruthnaëlle Leenah Jeanavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  21. paule duboisavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  22. Marianne Leitao Ecrivain & médiumavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  23. Anneh Cerolaavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  24. Thierry Montgaillardavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  25. Anna Brucaavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  26. A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  27. Domenico Sattaavril 26, 2017

    A attribué +1 à ce post

    RépondreSupprimer
  28. J'aime beaucoup, c'est comme sorti des tripes et bien écrit en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Galérion... Les tripes au vin blanc avec quelques vers

      Supprimer
  29. Des observations instantanées, c'est au lecteur d'apprécier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TANGO... Chaque instant recèle sa propre poésie

      Supprimer
  30. Daniel Lefebvreavril 27, 2017

    L'émotion est là pour le lecteur BRAVO !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Daniel lefebvre... L'émotion en quelque sorte est le lien qui réunit les extrèmes

      Supprimer
  31. Oui l'émotion par-dessus tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jacou... si chaque chose a sa place l'émotion est souvent devant

      Supprimer
  32. Un bien difficile dilemme en effet. Essayer d'oublier la mort en ne pensant qu'à la vie, à ce qu'elle offre de plus intense.
    Peut être faut il avoir vu la mort agir tout autour de soir pour prendre conscience de la fragilité de la vie.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  33. Abdallah Zahiavril 28, 2017

    a attribué +1 : Dilemme

    RépondreSupprimer
  34. Oh oui l'EMOTION, en moi c'est en lettres majuscules... J'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. suane... Le minuscule est parfois plus lumineux... Comme ce ver luisant devant moi...

      Supprimer
  35. Elena Nguyenavril 28, 2017

    a attribué +1 : Dilemme

    RépondreSupprimer
  36. Franchement émouvant ce texte. Au delà de la poésie il n'y a que la poésie.
    Dans la vie vraie Machiavel et Sartre avec ses mains sales.

    RépondreSupprimer
  37. En prenant de la bouteille (j'en fais partie aussi) la trouille commence à pointer, la faucheuse se rapproche, j'y pense aussi, mais j'essaye de chasser cette image assez rapidement, c'est notre force à nous les utopistes rêveurs..
    Tu as décris tout cela avec poésie, c'est pudique et superbe à la fois

    RépondreSupprimer
  38. Daniel Lefebvremai 01, 2017

    Très joli poème qui nous dit que le temps c'est de l'amour

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »