« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

dimanche

Streaming

L'audace est nécessaire à l'ivresse
Pour s'épanouir
Ma main prolonge ce point de vue
Accélère les particules
Délivre les larmes
De ses blessures du cœur
De ses sentiments prisonniers

Au diable le soupçon lyrique
Une petite lueur sur les naufragés
Le flux continue
Même six pieds sous terre
L'au-delà reste ouvert
Aux réseaux clandestins
Si vous me suivez du soir au matin
Il est vrai que parfois
Je me perds 
Mais plus tu creuses plus tu t'aères

Du tien du mien des chiens
Je retourne à la niche 
Aider les apprentis lecteurs
À prendre confiance
Il est l'heure
Pour qu'ils ne me regardent plus
Comme le loup qui regarde l'agneau

J'ose vous dire
À quoi bon de me lire
Si vous n'écrivez pas la suite
De la plus fausse
À la plus vraisemblable
Peu importe 
Ce que je sais
C'est que les idées ne germent pas comme ça
Si tu ne leur consacres pas
Placidité et persévérance

Avec ce qui me reste à vivre
J'essaie d'autogérer ma sphère
Face à cette putréfaction
Livrée chaque jour
Par le monde





4 commentaires:

  1. Kâlî Ferryavril 02, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  2. José Raposoavril 02, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  3. "Au diable le soupçon lyrique" dis-tu... tu pourrais m'expliquer ce que tu entends là ?

    RépondreSupprimer
  4. a attribué +1 : Streaming

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »