« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mardi

Time of my life

De l'est au sud
Du bout de la langue
Je touche mon palais
Je fais face aux ennuis
Qui se profilent à l'horizon
Le dernier mot a été prononcé

Une cellule quelconque
Sans murs ni ciel
Dans l'ombre d'une lumière blanche
Un tuyau ombilical souple la relie
À la masse charnue
Qui enveloppe sa poésie

Même son cerveau parabolique
Semble n'avoir qu'une existence provisoire
Attendant toujours
Le mot germé
La fermentation alcoolique
Le goût le parfum de l'autre

La confirmation de l'apesanteur
Minuscules flocons d'oxygène
Mais tout manigance ici
Dans ce pays métastasé
Où tout est arachnoïde
Rampant et sourd

Immobile ailleurs
Il peut entendre
L'hydrolat de tilleul
Attaquer la chair de son berceau
L'intimant
Goûter encore une bouchée de l'intime
Geste hors sol
Il a levé la main
Sa main
Avait six doigts
Chaque doigt
Un passé un avenir
Et son mystère

« Il est temps de me réveiller
De retrouver mon os à moelle... »

2 commentaires:

  1. Un beau poème où la réalité transpire à grosses gouttes.

    Ce passage est fort bien imagé, j'aime beaucoup


    "Il a levé la main
    Sa main
    Avait six doigts
    Chaque doigt
    Un passé un avenir
    Et son mystère"


    Il est vrai qu'on nous donne + un os à ronger
    qu'un plat cuisiné aux petits oignons Twisted Evil

    Ce que j'aime dans ton poème, c'est le choix des mots qui exprime
    bien l'instant que je pourrais dire : Vécu!

    J'aime aussi beaucoup ton illustration.

    Merci de ce partage

    RépondreSupprimer
  2. Certains rêves se poursuivent, une fois que tu crois être réveillé.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »