« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Et si l'amour durait

Et si l'amour durait
Sous ton souffle
Où le temps s’allonge
Où le corps de l'autre
Cède au regard
Pour ne pas disparaître
Dans les combles de la nuit

Et même si j'aime
Mimer une grimace
Et conclure mille grâces
L'air heureux
La légèreté de l'être
Rédige mon éphémère

Comme il y a ce désert
Qui coule dans mes veines
Le plus beau des silences
Il est là
Paradoxalement
Mélangé à ce fleuve sanguinaire
Où mes poumons pleurent

Comme il y a cet amour
Qui s’efface de mes pensées
Le plus beau sentiment
Il est là
Paradoxalement
Pour t'isoler du bonheur
Où je n'apprivoiserai jamais le silence



16 commentaires:

  1. L Amour est un sentiment difficile à
    analyser mais on pourrait le comparer
    à une fleur qui demande une douce
    attention quotidienne ... et ce n est
    qu à cette condition que de son parfum
    nous pouvons longtemps ... tres longtemps
    nous ennivrer ...
    bonne Soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fait la date d anniversaire notée
      sur un certain site est vraiment la vôtre ???
      si oui je vous expliquerai le jour venu sur
      ce dit site ...

      Supprimer
  2. Le 4 août mon anniversaire et de l'année on s'en fout... Anonyme mon œil !

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. oui je parlais bien du 4 août
      l année je m en fiche en effet... !!! ...
      Quant à votre oeil on le voit bien
      à travers votre serrure ... soyez rassuré ㋡ ㋡ ㋡ ㋡

      Supprimer
  3. La poésie est un de ces seuls endroits comme vous dites, au point que cela en est très troublant.
    L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'eau trouble au-delà de la vase communicante...

      Supprimer
  4. L'amour c'est la seule chose qui ne dépend pas de notre volonté...
    SUPERBE...MERCI JAMES
    SYLVIE

    RépondreSupprimer
  5. Oui... Paradoxalement... Et plus c'est paradoxal... Plus c'EST...
    En musique, c'est très bien aussi...
    Chris

    RépondreSupprimer
  6. Ange.Blancaoût 08, 2014

    J'ai aimé le partage, la bande son est un bon outil pour être inspiré pour dévoiler les mots qu'on voudrait dire mais qu'on n'ose pas dire...
    Je le ressens comme cela, et peut-être que l'inspiration me viendra sur ce beau morceau de piano, j'ai aimé les mots, vos mots...

    "Mélangé à ce fleuve sanguinaire
    Où mes poumons pleurent"

    RépondreSupprimer
  7. Les deux derniers vers des deux dernières strophes, ils sont entrés comme des coups de couteau. Parce que c'est exactement là où tu nous emmènes, et ça poignarde.

    Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique , moi je crois que l'amour dure nous emportons rien d'autres comme bagages quand nous partons définitivement
    Et plus la valise est lourde et plus qu'on vole mieux! sourire

    Merci beau partage poète

    Douce soirée
    Amitié
    A

    RépondreSupprimer
  9. un sans qui se sent et tu as raison
    ou je ne reste pas silencieux
    tu vois
    sourire
    b soirée

    RépondreSupprimer
  10. Je m’ensilence doucement
    Au bruit du vent qui se balance
    L’arbre se tait sur le ciel noir
    Mais où vont les restes du soir
    Reliefs d’attente d’espérance
    Qui tombent vite au désespoir

    Je m’ensilence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de la mousse dans la baignoire
      une bulle s'échappe dans le noir
      un mot à l'intérieur d'Euripide
      le silence est un aveu intrépide...

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »