« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Charlie n’a pas perdu son hebdo

1453 - 1830 - 2015
Trois dates
Toile du jour

Delacroix à Constantinople
Charlie n’a pas perdu son hebdo
Au travers les lumières
De la galerie du temps

La liberté guidant le peuple
Est tombée des nues
Dans l’air fantôme d’une rue
Après la scène du meurtre
Sans barricades ni foule
D'une horreur absolue 
Et préméditée

De ce lourd silence
Elle a dévoré les pavés
Où était gravé
« Je haie Charlie »
Phrase encore sanguinolente
D'un corps sain à l’âme d'une bête violente

De sa bouche ouverte sur un cri
Un message se dégage
Au-lieu d’abattre dans le dos
Ma liberté d’expression
Dessinez-nous
Votre satire du jour
Sur la hampe du drapeau tricolore
Qui recouvre les corps de mes Amours
De mes Frères et de mes Sœurs



15 commentaires:

  1. Réponses
    1. Liberté de Paul Eluard

      Liberté

      Sur mes cahiers d'écolier
      Sur mon pupitre et les arbres
      Sur le sable de neige
      J'écris ton nom

      Sur les pages lues
      Sur toutes les pages blanches
      Pierre sang papier ou cendre
      J'écris ton nom

      Sur les images dorées
      Sur les armes des guerriers
      Sur la couronne des rois
      J'écris ton nom

      Sur la jungle et le désert
      Sur les nids sur les genêts
      Sur l'écho de mon enfance
      J'écris ton nom

      Sur les merveilles des nuits
      Sur le pain blanc des journées
      Sur les saisons fiancées
      J'écris ton nom

      Sur tous mes chiffons d'azur
      Sur l'étang soleil moisi
      Sur le lac lune vivante
      J'écris ton nom

      Sur les champs sur l'horizon
      Sur les ailes des oiseaux
      Et sur le moulin des ombres
      J'écris ton nom

      Sur chaque bouffée d'aurore
      Sur la mer sur les bateaux
      Sur la montagne démente
      J'écris ton nom

      Sur la mousse des nuages
      Sur les sueurs de l'orage
      Sur la pluie épaisse et fade
      J'écris ton nom

      Sur les formes scintillantes
      Sur les cloches des couleurs
      Sur la vérité physique
      J'écris ton nom

      Sur les sentiers éveillés
      Sur les routes déployées
      Sur les places qui débordent
      J'écris ton nom

      Sur la lampe qui s'allume
      Sur la lampe qui s'éteint
      Sur mes maisons réunies
      J'écris ton nom

      Sur le fruit coupé en deux
      Du miroir et de ma chambre
      Sur mon lit coquille vide
      J'écris ton nom

      Sur mon chien gourmand et tendre
      Sur ses oreilles dressées
      Sur sa patte maladroite
      J'écris ton nom

      Sur le tremplin de ma porte
      Sur les objets familiers
      Sur le flot du feu béni
      J'écris ton nom

      Sur toute chair accordée
      Sur le front de mes amis
      Sur chaque main qui se tend
      J'écris ton nom

      Sur la vitre des surprises
      Sur les lèvres attendries
      Bien au-dessus du silence
      J'écris ton nom

      Sur mes refuges détruits
      Sur mes phares écroulés
      Sur les murs de mon ennui
      J'écris ton nom

      Sur l'absence sans désir
      Sur la solitude nue
      Sur les marches de la mort
      J'écris ton nom

      Sur la santé revenue
      Sur le risque disparu
      Sur l'espoir sans souvenir
      J'écris ton nom

      Et par le pouvoir d'un mot
      Je recommence ma vie
      Je suis né pour te connaître
      Pour te nommer
      Liberté.
      Paul Eluard
      in Poésies et vérités 1942
      Ed. de Minuit, 1942

      Supprimer
  2. La liberté guidant le peuple...

    Merci James pour la réflexion, au delà de l'émotion transmise, que suscite ton poème

    J'ai trouvé sur le tube une vidéo intéressante sur le célèbre tableau de Delacroix

    Je la mets en partage

    amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  3. -melodie-rebelle-janvier 08, 2015

    Ils voulaient mettre la France à genoux

    Par un matin glacial de janvier
    La presse abattu froidement
    Par le visage cagoulé du terrorisme
    Des images de guerre en plein Paris

    Charlie Hebdo est devenu un bain de sang
    Une liberté de la presse chèrement payée
    Poètes à vos plumes, l'encre ne se taira pas
    Faites fleurir les fleurs de bitume entre les pavés

    Une liberté endeuillée pour des dessins
    Ils voulaient mettre la France à genoux
    Ils l'ont mise debout
    En larmes mais présente

    Pour nos quatre dessinateurs morts
    Pour tout ceux qui ont essuyé les rafales de plomb
    Je suis Charlie nous sommes Charlie
    Et nous nous tairons jamais.

    C'est l'encre qui doit couler pas le sang.
    Et cet hommage émouvant de la fille de Wolinski
    "Papa est parti, pas Wolinski"
    Je suis Charlie et je pleure mais toujours la tête haute

    RépondreSupprimer
  4. La liberté d'expression est un héritage. Charlie ne perdra pas son hebdo.

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  5. superbe!!!!

    on ne tue pas Charlie!!! Charlie, c'est nous!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve cela touchant de voir que quelques poètes en herbe expriment ces sentiments d'horreur, osent dire cela. Les hommages se font partout en France, et aussi sur Internet.
    Nos poèmes resteront fermés sur le forum, mais essayons de rejoindre les différents défilés ce week-end pour grossir un peu plus les foules et se montrer un maximum de notre union.

    RépondreSupprimer
  7. Des dates qu'on oubliera jamais


    merci pour ce partage James
    Et la vidéo
    Douce après midi à toi

    RépondreSupprimer
  8. Charlie ! Levons l’encre sans voguer sur l’amer

    Quel horrible dilemme pour le maître des Cieux
    Qui ne sait plus, du tout, d’où cette espèce humaine
    A tiré sa croyance.
    N’aimant surtout pas rire elle agit dans la haine,
    Fait de la presse libre un rival vicieux
    Qui nuit à l’obédience.

    Mais sait-elle, Ô combien, que nos esprits sans ombre
    Nous mènent sur la voie où furent nos aïeux
    Gagnant leur Liberté.
    Les vivants et les morts chantent à qui mieux mieux
    Que parfois sans soleil le séjour se fait sombre,
    Que manque sa clarté.

    Mais notre Pays Libre où se disent les choses,
    Pleurant tous ses amis qui sont hélas partis
    Sous vos balles de guerre,
    Se montre, droit debout, plein d’élans assortis
    Pour enlever les pleurs de ses paupières closes.
    C’est son instinct grégaire.

    Cet horrible spectacle a laissé des familles
    Dans le deuil et la peine en se demandant pourquoi
    Le Divin est absent.
    A moins que celui-ci, dans un rire narquois,
    N’abandonne l’humain aux plaisirs des bisbilles
    Se plaisant dans le sang.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis très émue, je n'ai pas de mot, désolée.

    RépondreSupprimer
  10. Charlie n'a pas perdu son hebdo, demain d'autre reprennent le flambeau
    et que vive la démocratie

    RépondreSupprimer
  11. Je ne suis pas Charlie mais j'adhère à ce que tu dis dans ce beau poème l'ami
    Guy

    RépondreSupprimer
  12. Laugier Andréjanvier 23, 2015

    Quel émouvant et intense tableau tu viens de brosser, CERISEGATO, dans une plume à la fois engagée et profondément viscérale. Parce que l'époque est violente, la parole poétique doit prendre cette expression de solidarité en offrant une voix aux hommes que la barbarie condamne au silence. Nous sommes CHARLIE face à la radicalisation, face à la haine, face au terrorisme, face aux attentats, tout comme nous sommes CHARLIE en reconnaissant une assez grande légèreté à nos gouvernants dont il aura fallu qu'il y ait 17 morts pour qu'ils se réveillent de leur laxisme. Eux, ce sont des CHARLOTS !Nous devons aussi prendre en compte qu'avec les djihadistes nous avons affaire à des fanatiques, et que ces genres de dessins conduisent à prendre des risques élevés. Avec des gens civilisés, cela se règlerait, et amènerait à réagir à armes égales, c'est-à-dire caricatures contre caricatures, mais pas en tuant. On peut toujours ignorer les caricatures à caractère religieux les trouvant simplement de mauvais goût, mais cet acte terroriste démontre sans l'ombre d'un doute la folie furieuse qui anime les intégristes islamistes.

    BRAVO pour ton engagement, CERISEGATO. C'est fort de dénonciation, et tout à fait conforme aux idées et aux institutions dans notre pays des droits de l'Homme et des Libertés.

    Toute ma TRÈS CHALEUREUSE et SINCÈRE AMITIÉ.

    CARPE DIEM

    RépondreSupprimer
  13. être ou ne pas être Charlie
    le respect avant tout
    bien amicalement

    RépondreSupprimer
  14. Issoldunoisejanvier 23, 2015

    Il n'est pas vital de savoir qui est Charlie ou qui ne l'est pas, mais il est vital d' unir nos forces et nos pensées en défendant le droit à la liberté quelle qu'elle soit en combattant l'obscurantisme.

    Un superbe texte valeureux et sincère. Bravo

    Michèle

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »