« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Salut papa

Salut papa
Comment ça va
Je suis venu encore une fois
Discuter avec toi
Tu sais dehors
La neige dans l'absence grelotte
Fouille jusqu'aux étoiles
Mes rêves
Au coin du feu
Un visage diffuse un parfum de narcisses
Il est beau
J'en prends maintenant conscience
Je l’aime beaucoup

Salut papa
Comment ça va
Je suis venu encore une fois
Discuter avec toi
Tu sais dehors
La neige en hirondelle zozote
Gribouille jusqu'aux étoiles
Mes rêves
Ce soir j'aime les oiseaux
La vie d'où qu'elle vienne
Dis moi que tu te sens mieux
Dis moi ce que tu fais
Nous nous sommes toujours là

Salut papa
Comment ça va
Je suis venu encore une fois
Discuter avec toi
Tu sais dehors
La neige en bataille chuchote
Dépouille jusqu'aux étoiles
Mes rêves
Entre l’eau turquoise de la mer
Et le blanc du grand paradis
Juste ciel
 J'ai choisi ma raison d'être
Le voyage continue

Salut papa
Comment ça va
Je suis venu encore une fois
Discuter avec toi
Tu sais dehors
La neige en grâce légère flotte
Mouille jusqu'aux étoiles
Mes rêves
Les coccinelles sont toujours rouges
Avec des ronds noirs
Qui indiquent leurs âges
Je t'embrasse
Je t'embrasse

20 commentaires:

  1. Martine Ledouxdécembre 18, 2015

    "Salut Papa ...La neige dans l'absence grelotte" Très émouvant votre texte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours quelque chose de profondément émouvant dans le lien où qu'elle se loge

      Supprimer
  2. terriblement beau

    RépondreSupprimer
  3. Sublime...
    Bon noël

    RépondreSupprimer
  4. Permettez moi de le dédier en pensée et
    entre deux larmes
    à mon papa qui me manque aussi beaucoup

    Que les fêtes à venir vous soient douces

    Bonsoir et Bonne Soirée à vous

    RépondreSupprimer
  5. L'amour du papa est bien présent dans ces élucubrations

    RépondreSupprimer
  6. Superbe mais si bouleversant... il y a tant de mots que l'on voudrait dire et qui font si mal à garder pour soi...

    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Superbe et touchant ce poème : il m'a bouleversée à la lecture et pourtant je ne suis pas gnognotte
    Énormément d'affection dans tes mots : des choses essentielles que l'on n'a osé dire et qui reviennent en mémoire.
    Merci pour le partage
    lucienne

    RépondreSupprimer
  8. Marie Guzmandécembre 18, 2015

    la poésie dans l'absence ... joli joli

    RépondreSupprimer
  9. Si beau et si triste. Tes mots sont emplis d'un tel amour que j'en suis toute émue en te lisant.

    RépondreSupprimer
  10. Alice Gauguindécembre 19, 2015

    « Émouvant, l'on en imagine beaucoup. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'imaginaire sauve l'esprit à défaut que sauver le corps

      Supprimer
  11. MARTINAT Francisdécembre 20, 2015

    Présence...!
    Bouleversant de Beauté!
    Merci pour ce poème qui dit tout!
    Amitiés!

    RépondreSupprimer
  12. Peut-être y a-t-il une peau invisible qui enferme chaque être humain
    Dans une bulle d’encre et que les mots sont :
    « Des larmes du ciel, de la lumière et de l’ombre. »

    C'est superbe et ton histoire est aussi la mienne mais avec mon grand père. Ce que je sais c'est que chaque jour mes pensées vont vers lui.
    Les mots ont ce pouvoir de nous consoler un peu.
    Morts, nos aimés, vous n’êtes pas seuls.
    Ma soirée sera belle, merci à toi.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  13. oui c'est terriblement beau

    RépondreSupprimer
  14. Joli poème et cette neige si belle et gracieuse donne une impression d'attirance, de rencontre pour pouvoir dire à quel point il est aimé

    j'ai vu le mien..merci

    RépondreSupprimer
  15. Un commentaire c'est aussi une cerise sur un gateau...
    Ta publication se doit d'être plus lue.
    Ce qui est étonnant c'est cette idée reçue que les points noirs des coccinelles soient les ans, mon grand père l'affirmait aussi. En réalité c'est ainsi que l'on reconnaît les nombreuses espèces. L' échange avec ton papa n'en est que plus fort.
    Bonne journée
    Amitié

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »