« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Ma liberté est la tienne

Toi et moi essayons de comprendre
D'écrire sur les murs
À défaut de les abattre
Ce que nous aimerions vivre ensemble

Sous mes pas alarmés
Les perce-neige se sont noyés
Par tous ces drames aux fils dénaturés
M'ont-ils logé une balle entre les mains 

Chaque empreinte a ses peines ses amours
Chez toi je ne sais pas 
Mais chez moi il y a l'œil et le cerveau
L'écriture au fond de mes yeux

Proche d'un territoire du rien
Surgit cette balle qui s'engouffre 
Dans les plissures de ma chair
Où le temps scrute le ruisseau de mes rêves

Mon corps n'avance pas seul
Où les fils barbelées
Tissent les contours inoxydables 
De mes veines non sans peine

J'y suis rentré par la poésie
Comme on entre en résistance
Je gravirai le plus vieil arbre
Traiter ses parasites

Et j'irai au fond de l'inconnu
Pour dénicher l'amas de velours
Qui assujetti ma dernière illusion
La beauté à l'état pur

Souviens-toi
Ma liberté est la tienne
La seule alliance
Qui déroute les balles perdues




11 commentaires:

  1. La liberté inspire le poète
    Un bien précieux à partager sans compter
    Merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
  2. Superbe de poésie, de résistance, d'engagement et de force.
    Un hymne de paix et d'amour où la liberté est reine.
    J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant le dernier jour de l'année
      c'est toujours bon de s'impliquer moralement
      envers ceux qui n'auront pas ma chance
      Celle de pouvoir tendre l'oreille
      d'écouter de raconter de rêver d'aimer
      toutes ses choses vivantes
      et essentielles à la vie
      D'aider comme on peut
      même qu'une pensée aide
      si l'on croit à la réciprocité
      car nul n'est à l'abri du pire
      comme du meilleur

      Supprimer
  3. Le passé est le pire ennemi car il tisse un mur de nos souvenirs, faisant de l'horizon une inaccessible étoile...

    Superbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour reprendre Victor Hugo...
      Pour avoir la paix créer l'amour !

      Supprimer
  4. Bonsoir, je vais avouer que je n’ai pas tout compris, mais j’ai ressenti ce texte, et n’est-ce pas la le principal. C’est un sentiment que j’ai souvent en écoutant des textes de chansons un peu « perchés » mais l’artiste fait passer quelquechose et c’est pur moi l’essentiel
    Merci pour le ressenti, je vais le relire avec un peu de recul et de réflexion, mais j’adore
    à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me tue à dire à tous ceux qui pensent que la poésie ne doit pas être intuitive et spontanée mais versifiée et par là mâchouillée jusqu'à l'os pour qu'elle luise même le ventre vide de sentiments...
      La musicalité en dehors du sens de la signification est bien là l'intérêt de la chose !
      Après chacun a sa raison d'être ou ne l'a pas...
      Bref being local means the poetry of everyday life ! La vérité, c'est la poésie du quotidien...

      Merci

      Supprimer
  5. Un très beau texte tellement émouvant;
    Entre ces lignes, la liberté cherche à s’élever au-dessus de tout ce qui est bassesse, cruauté, déchéance, indignité pour approcher sinon atteindre la Beauté au sens philosophique et poétique du terme.

    Un poème riche en émotions sincères.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tu as bien résumé ce que j'ai voulu transmettre comme message
      Et tout ça sans mâchouiller mon laurier lol

      Et pour conclure après le vers dans l'engagement il est essentiel que la poésie de la démocratie soit soutenue par la prose de l'état de droit... Pour que ma liberté soit aussi la tienne...

      Bonne année 2016 !

      Supprimer
  6. Oui la poésie comme arme inoffensive
    Merci James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les armes ne font pas couler juste du sang certaines font couler aussi des larmes et si elles pouvaient attendrir les plus psychopathes AK47 ses fabricants et trafiquants… Nous aurions tous de quoi bouffer pour le réveillon et commencer une année plus sereine avec le ventre plein d’étoiles…
      Merci
      Bises

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »