« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

J'entends une voix qui appelle

J'entends une voix qui appelle 
Elle m'appelle
Je me suis réveillé 
Sur la montagne de mon enfance
Où la bergère des nuages me sourit
J'entame ma huitième année de poésie 
En silence dans un pays d'ailes et d'esprits

J'ai démarré avec moins de cheveux blancs
Que d'enthousiasme de lacunes franchement
Je me suis accroché pour ne pas sombrer
Pendant qu'on me lâchait pour me noyer 
Alors je souhaite remercier 
Toutes les étoiles les âmes filantes 
Ceux et celles qui m'ont réconforté 

Je sens une main qui s'agrippe
Elle m'agrippe
Je me suis réveillé 
À l'ombre d'un olivier
Où une cigale me sourit
J'entame ma huitième année de poésie 
Plongé dans une rivière épanouie

Les regrets les remords se terminent ici
Sur une des branches que j'ai vraiment choisie
Il n'y a vraiment que les couillons
À tort ou à raison 
Qui sèment au même endroit
J'aime changer d'horizon
Écrire juste pour demeurer libre 

Je vois une silhouette qui s'illumine
Elle m'illumine
Je me suis réveillé  
Dans la substance fertile du cœur
Où une nature morte me sourit
J'entame ma huitième année de poésie 
Sous la lune à travers la joyeuse folie 

Je suis fatigué d'attendre des réponses
J'essaye de ne pas m'attacher au passé
La libellule n'est pas morte 
Elle change d'air et se déforme
Face à la créature qui se forme
Un peu plus dans l'aorte des plus faibles
Sur la joue de notre avenir 

J'entends une voix qui appelle 
Je sens une main qui s'agrippe
Je vois une silhouette qui s'illumine
Je me suis réveillé 
Sur la montagne de mon enfance
À l'ombre d'un olivier
Dans la substance fertile du cœur
Au nom de la raison et de l'amour




16 commentaires:

  1. melodie rebellejanvier 02, 2016

    tout un voyage que de te lire, j’étais à l’ombre de l’olivier, dans mes souvenirs à moi c’est le chêne en Bretagne

    merci à toi

    RépondreSupprimer
  2. joli soir James,

    je viens m’assoir près de toi, à l’ombre de l’olivier.

    ne disons rien.

    la vie nous pousse à ne rien formuler.

    laissons le temps passer

    à l’ombre de l’olivier

    Bien amicalement.

    Rose

    RépondreSupprimer
  3. L’homme-libellule

    Celui qui vole en rayonnant
    Sur les rus ruisselants
    Dans l’ombre frissonnante
    Des roselières en fleur

    Celui qui dit je t’aime
    Derrière la barrière
    De sa main cachottière
    Avec un petit rire
    Maladroit

    Celui qui sous-entend
    La musique pianante
    D’une danseuse nue
    Sur un parquet flottant

    Celui qui dit ma mie
    Qui peint avec ses lèvres
    Des visages d’enfants
    Et des voiles de vierges

    Mon homme-libellule
    Doré dans le couchant
    Comme un cheval nimbé
    Au sommet du grand champ

    Qui jette son licou
    Et pleure lentement.

    Marine
    2 octobre 2014

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais finir par les connaître par coeur lol

      Supprimer
  4. j'aime beaucoup Smile
    bonne annee
    que du bonheur , sante et amour

    RépondreSupprimer
  5. Superbe image de la vie faite muse... j'aime!

    RépondreSupprimer
  6. Une voix qui appelle à vivre, à se ressourcer, à se souvenir qui l'on est et d'où l'on vient.
    Une voix comme un écho de la conscience et de la vie.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  7. Entre rêves et réalité …….

    RépondreSupprimer
  8. Ancienne de jepoème, je suis heureuse de vous retrouver, avec de nouveau
    un très beau texte.

    RépondreSupprimer
  9. Quel magnifique hymne à la poésie ! simplicité, intelligence du texte et beauté de la
    mélodie des mots.
    Michel

    RépondreSupprimer
  10. « 8 » est un nombre chanceux dans la culture chinoise.
    Chez les bouddhistes, la roue possède 8 rayons qui sont les 8 chemins vers la connaissance.
    Le 8 représente aussi les 8 niveaux de conscience pour je ne sais plus qui.
    Sinon, en numérologie c’est « l’expansion matérielle » (vous y mettez ce que vous voulez.
    L’ouverture des jeux olympiques de Péquin a eu lieu le 8 août 2008 à 8 heures du soir.
    Sinon, vous les ardennais sont des chanceux en règle générale.
    Vous pouvez prendre l’autoroute A8 pour filer vers l’Italie.

    Sans oublier que les araignées ont 8 pattes, la pieuvre, 8 tentacules
    8 années de mariage, ce sont les noces de coquelicot.

    Et tant d’autres significations encore! Merci Wiki!

    Voilà bien de quoi chanter d’un octave à l’autre!

    A la fois, Bon Anniversaire et Bonne année!

    RépondreSupprimer
  11. James, toi tu es poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La poésie comme la réalité est ce qui se partage

      Supprimer
  12. Voilà un ravissant poème, à la fois splendide, sublime, superbe et adroit…
    En un mot génial…

    Amitié poétique JamesPx
    Rym

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappelons nous
      Celui qui néglige la beauté comme la poésie ignore l'approche du sublime

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »