« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Délire

J'ai l'impression de perdre mon temps
De ne rien retenir 
De ne rien comprendre
Moi qui n'aime pas lire
Je vous conseille le contraire

Pour me détacher 
Je m'attache à lire
Son abus est une source de lumière
Pour porter des verres progressifs
Se laisser pénétrer par l'abondance
Pour mieux la filtrer
Lire protège

Moi qui essaie d'écrire de la poésie
La rue est noire je marche seul
À l'angle mort
Une enseigne lumineuse
Des notes de musique une voix
Encensent ma vie
Lire est doux

Ce soir la pluie donne du relief
Des flaques d'eaux réfléchissent
Pour comprendre l'autre
Et ses hiéroglyphes
J'appelle Champollion
Il est sur répondeur
Lire est une aventure

J'écoute le vent 
M'approprie quelques images
Rejoins le toit du monde
Par le colimaçon tournoie en spirale
Et évite le ciel plein de corbeaux
Lire c'est voyager

Je laisse derrière moi quelques refrains
Toutes ses ombres qui se promènent
Le long des murs
Pour m'endormir avec quelqu'un de différent
Une voix me souffle 
De ne pas me laisser infirmer
Ni par l'autre ni par moi
Lire libère

Ma prose est un arc indéfiniment tendu
Et si quelques flèches survolent mon aire
Nulles m'atteignent
Dans la folle ignorance 
Blessé je l'ai été 
Lire soigne

Au-dessus du chapiteau en pierres bénites
Ni anges ni démons
Un va-et-vient s'immisce à la chair complice
Monte et descend un éléphant rose
Sous la voûte du saule pleureur
Une minuscule lueur lunaire
Lire console

La brume a recouvert ma nuit blanche
D'un manteau suave
Je rejoins avec Morphée
Mes souvenirs oubliés
Et me repose entre deux feuilles écrues
Entre liberté et enfermement

D'où me vient cette mystérieuse sensation
De déjà-lu




32 commentaires:

  1. marielesmotsmars 19, 2017

    Ironique et noir à la fois ...

    RépondreSupprimer
  2. Caïn Batesmars 19, 2017

    a noté D lire.

    RépondreSupprimer
  3. Patricia Mollmars 19, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  4. Auroreflorealemars 19, 2017

    Très originale approche de la lecture, merci du partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aurorefloreale... c'est mon approche

      Supprimer
  5. Belle ballade intérieure. J'aime ce poème loin d'être insensé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jacou... for intérieur qui ne braille plus ...

      Supprimer
  6. Pina Spitalerimars 20, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  7. a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  8. Diane Doucemars 20, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  9. Anneh Cerolamars 20, 2017

    Pourquoi le titre de délire ?
    Rien n'est délire..
    Je trouve tout superbe : entre le décalage et la réalité, le monde s'ouvre et tout peut s'inventer.
    C'est la magie de l'écriture alliée à la séduction de la lecture !

    Dommage que je ne puisse pas épingler plusieurs textes à la fois...

    Belle soirée James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. épingler c'est à dire ? Délire ou des lires ou pensées folles comme à quoi bon de lire si tu n'écris pas la conclusion... bref merci

      Supprimer
  10. dodo kilemars 20, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  11. Thierry Montgaillardmars 20, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  12. Caterina Buttittamars 20, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  13. J'ai beaucoup aimé par le titre et le biens faits de la lecture que vous transmettez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. suane... entre le bien et le mal lire peut nous éviter les amalgames

      Supprimer
  14. NINA Brigmars 20, 2017

    a attribué +1

    RépondreSupprimer
  15. Ne pas oublier Amanda Lire, car lire aussi c'est le pied !
    James, c'est bon de te lire ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amanda je l'ai déjà suspendu à l'horloge de Dali en Gala...

      Supprimer
  16. Polymnie2mars 21, 2017

    Ton approche étincelle par toutes les raisons
    hautes et variées; tu les as en lisant!
    La fin est excellente image!

    Merci à toi,

    RépondreSupprimer
  17. Christophe Despouymars 21, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  18. Manu Entrymars 21, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  19. Poésie nocturnemars 21, 2017

    La lecture est la chose la plus importante lorsqu'on est écrivain. Beaucoup de gens s'enferment dans leurs propres mots et ceux-ci finissent par devenir creux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poésie nocturne... dans ce cas le politique devrait lire des bandes dessinées...

      Supprimer
  20. Lire apporte en effet beaucoup, sur de nombreux plans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Verdon... même des plans sur la comète...

      Supprimer
  21. Filomena Ciavarellamars 22, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  22. Maria Florencia Ubre Lopezmars 22, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer
  23. Ruthnaëlle Leenah Jeanmars 23, 2017

    a attribué +1 : Délire

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »