Bienvenue sur mon blog ! Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer... Info mon recueil 14 est terminé !

Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques ; de la poésie plus ou moins libre selon l'envie du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2018.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre.

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mardi

La fumée gronde

Mes mains gribouillent l'air
Depuis combien de temps
Sous l'étoile grisâtre
Qui chante nuit et jour
Une chanson de mort
Où l'amour n'est que ruine

Mourir n'est pas permis
Sans avoir peint les seins
Brillants de la Joconde
Enjambé l'Everest
Sans masque à oxygène
Dormi avec l'ours blanc
Sous l'aurore polaire
Franchi nu l'arc-en-ciel
Des chutes Victoria
Sous les yeux malicieux
Séduits d'une gazelle
Compté toutes les pierres
Qui me séparent d'elle
Des dieux du cimetière
Quitté l'hexasyllabe

Du noir et blanc à la couleur
Tous mes cartons sont obèses
La boîte à souvenirs est pleine d'heures
De monts et merveilles
De descentes aux flambeaux
De montées en flèches
Je sais que je dois mourir bientôt
Avec mon petit doigt
Qui m'a gratté l'oreille
Pour avancer tu dois oublier l'avant
Te laisser entraîner
Observe la solitude des nuages
Qui exprime le bonheur du soleil
Et tu déshabilleras en douceur
La noix de sa coquille
Sous l'aile poivre et sel
D'un jour bleu essentiel
Loin des salades
Des huiles
Qui te tâchent la peau
Proche des ocres
Des sédiments
Qui te laissent des empreintes
Indélébiles
D'une sueur méritée
Retient ton souffle
Pour ne pas respirer
Attend vibre renifle
C'est parce que t'aime l'odeur
Enivrante de cette fleur
Que tu viens à l'aimer

Irrésistiblement
La fumée gronde
Sur le prélude de Bach

Mes pieds marchent sur terre
Depuis combien de temps
Sur la colline verte
Qui chante nuit et jour
Une chanson si douce
Que j'ai perdu le nord






28 commentaires:

  1. Une fin très mélodieuse et évocatrice

    RépondreSupprimer
  2. C'est très beau, et je sais qu'en poésie le beau passe avant le vrai... du moins je l'espère ?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aria...miroir mon beau miroir
      Il est beau le lavabo
      Il est laid le bidet
      Tout un programme Lacanien et Doltonien
      Quant à la vérité
      Elle n'est jamais très loin
      Sous l'évier proche du syphon
      Sur le toit proche des étoiles
      Un tour de passe passe
      Et plus aucune trace

      Supprimer
  3. Elle Irrésistiblement belle cette poésie qui gronde par son feu caché !
    Merci James
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yubanca... Le feu est visible à mille lieux
      Et pourtant personne ne l'éteint
      Quoique

      Supprimer
  4. Delpierre Philippemai 08, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  5. Un prélude qui gronde sous les ombrages tel un subtil hommage,
    Un imaginaire sous voile...Glenn Gould... les bras ouverts.
    Merci à vous James! C'est très BEAU!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On revient toujours à l'éternel amour... au manque d'amour... à croire que tout va bien

      Supprimer
    2. Toujours...la même rengaine, le même discours...éternel! sempiternel!tournons en rond 'tournicoti, tournicoton..." il est où Polux?

      Supprimer
    3. Peau lux c'est Vuitton

      Supprimer
  6. Nini Macaloomai 08, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  7. Pina Spitalerimai 08, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  8. Anneh Cerolamai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  9. paule duboismai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  10. irene midsmai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  11. Salah belaidmai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  12. Byron Moralesmai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  13. Alessandra Biscardimai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  14. Robert Nicolletmai 10, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  15. Sans doute sa plus belle chanson, faite idéalement pour sa voix chaude...
    Bel hommage.

    RépondreSupprimer
  16. lea weilermai 11, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  17. Alexiennemai 13, 2018

    "Mourir n'est pas permis
    Sans avoir peint les seins
    Brillants de la Joconde
    Enjambé l'Everest
    Sans masque à oxygène
    Dormi avec l'ours blanc
    Sous l'aurore polaire
    Franchi nu l'arc-en-ciel
    Des chutes Victoria
    Sous les yeux malicieux
    Séduits d'une gazelle
    Compté toutes les pierres
    Qui me séparent d'elle
    Des dieux du cimetière
    Quitté l'hexasyllabe"

    Ce passage est juste sublime!
    Le reste aussi d'ailleurs - Merci

    Alexienne

    RépondreSupprimer
  18. Mado CHRISTOPHEmai 13, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer
  19. fumée d'opiummai 14, 2018

    James, tes vers sont de toute beauté, un très bel hommage à Maurane, un autre talent disparu......mes amitiés

    RépondreSupprimer
  20. Scarlatinemai 14, 2018

    une chanson de Maurane , un bel hommage mérité !

    amitié

    RépondreSupprimer
  21. Camille T.mai 29, 2018

    a attribué +1 : La fumée gronde

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14 »