Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques, de la poésie plus ou moins libre selon l'état d'esprit du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2019.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre... Attention je ne tiens pas à jour tous les liens...

Bienvenue sur mon blog ! NOUVEAU recueil 16... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer...

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

Abonnés du blog

samedi

Invisibilité

Loin des arbres de mon enfance
Qui se dressaient au-delà
Des cimes de ma pensée
Ce soir
Suis-je le seul
À m'étourdir sur son passé
Là-haut où les plumes oscillent
Et se rencontrent

Le hasard découvre une horizontale
La plage des fausses identités
Bon grès malgré
Partager
Est un bon début
Pour effacer
L'invisibilité

Autour de moi tout est endormi
Même le silence me consume

Mon encre se mélange à la tristesse
De mes sentiments qui pleurent
La dernière fleur de l’hiver
Vers cette femme qui n’existe pas

L'air allégé par l'alcool
À l'insouciance de cet instant
Je reviens caresser tous mes songes
Encore enfermés
À l'ombre de leurs grandeurs
Pourquoi fuir
Lorsque l'énergie exploratrice
Est sous mes yeux

J’ai vu une femme se maquiller
Elle jouait son bonheur au sort

Je ne saurai jamais si elle a gagné





20 commentaires:

  1. Une invisibilité qui semble se dissiper au fur et à mesure que l'exploration songeuse avance...
    Bravo James !

    RépondreSupprimer
  2. Et parce que je vous lis je me pose (enfin je vous pose plus que je ne me pose) une question.
    Est ce que sur le dernier vers vous dîtes :
    Je ne serai jamais si elle a gagné... Par rapport au verbe être puisque votre poème parle d'invisibilité, donc si elle gagne son bonheur vous "n'êtes" pas.
    Ou alors c'est une étourderie et vous vouliez dire saurai, de savoir. J'ai besoin de cette clé de compréhension car je trouve que les deux sens peuvent marcher.

    Sinon en matière d'invisibilité je ne m'y connais pas trop, je suis plus "tenue de camouflage" bien que...
    J'aime beaucoup vos songes, vos arbres qui me font penser à une fenêtre ouverte sur ce que vous ne voulez pas sacrifier en authenticité.
    Je trouve qu'il y a dans votre poème un regard neutre mais cependant "informé" sur les limites de cette plage.

    Je vous souhaite une bonne soirée, merci James px.


    RépondreSupprimer
  3. lamandinemai 09, 2019


    « Intriguant! »

    RépondreSupprimer
  4. unrienlabimemai 09, 2019

    « J'aime la fin. »

    RépondreSupprimer
  5. flodeau a noté Invisibilité.

    RépondreSupprimer
  6. Sentimentalemai 17, 2019

    Merci Evenos de ce partage que j"ai lu et relu
    Gaby

    RépondreSupprimer
  7. personnemai 17, 2019

    J'ai bien apprécié ma lecture, merci à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi...
      Bien que je passe vite à autre chose.

      merci.

      Supprimer
  8. Victoria5983mai 17, 2019

    nostalgique et très beau ..."je reviens caresser tous mes songes" ....il y a des rêves que l'on voudrait recommencer et on est si triste lorsque l'on se réveille ......on essaie de se rendormir pour qu'ils continuent .... c'est en vain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les matins du monde sont les naufragés de nos rêves ou cauchemars il faut juste conserver le cap pour ne pas se perdre à la prochaine nuit

      Supprimer
  9. Arthémismai 19, 2019

    Elle a gagné de vous lire. Votre poème c'est ce coup de crayon qui accentue notre regard le temps de vous parcourir. Le livre se referme et le silence reprend sa place, les pions sur l'échiquier restent figés, ils attendent. Invisibles légions qui combattent dans nos veines sans jamais trouver le repos de l'âme.

    RépondreSupprimer
  10. chessmecmai 19, 2019

    J'ai aimé ce vol plané entre les mots et les lignes... où le sens ploie !

    RépondreSupprimer
  11. troubadourmai 19, 2019

    Une mélancolie lyrique bravo!

    RépondreSupprimer
  12. simlecteurmai 19, 2019

    écrit assez sibyllin mais suscite l'imaginaire du lecteur. Bravo.

    RépondreSupprimer
  13. Moïse Wolffmai 19, 2019

    Personne n'est gagnant et tout le monde gagne si un est capable de donner de sa personne pour que l'autre ou les autres éprouvent un peu de joie. Un texte profond presque insaisissable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'air c'est vivant c'est doux
      il nous caresse
      nous plaque au sol
      pourtant invisible
      impalpable
      .

      Supprimer
  14. astree84mai 19, 2019

    tellement de tristesse et de mélancolie dans ce poème, qui est très beau ! j'espère que cette femme a gagné son bonheur et que vous même finirez par trouver le vôtre et pas seulement en songe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lire dessous les mots
      soulever les pierres
      et trouver le cœur enflammé...

      Supprimer

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

A comme Amour Recueil 15

A comme Amour Recueil 16

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16»