« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

La ballerine des lumières


C'est seulement en mûrissant
Que j'ai appris à aimer
Me lier à l'écriture
Très souvent
Elle m'exalte plus que la parole

Au belvédère
D'un hiver en pente douce
Je ne savais plus
De qui j'étais la capture
Au pied du sacré cœur
Ce printemps
Dans ce coin agréable de la colline
Je sais de qui je suis l’amour

Désormais

Je goûte à nouveau
À l'onctuosité de la nourriture
D'un ciel plein de corbeaux
Je ne perçois plus que le bonheur
S'échapper du port des cerisiers

Seul
Au milieu de ses fleurs
Éclosent et brillantes
Je ne serai pas
Celui qui abandonne
Par crainte ou par excès de confiance

Émerveillé
J'aimerais remercier ce soir
La ballerine des lumières
Qu'elle me donne encore
Un peu de place
Pour ne pas regarder la pendule 
Qu'elle m'incarne encore
À l'amour qui m'anime 
Les couleurs de l'existence
Et comble ses fossés

C’est toujours un moment privilégié
Lorsque j'éteins la lumière





26 commentaires:

  1. Il faut avoir une certaine profondeur pour savoir aimer de tout son coeur, aimer véritablement.
    très beau.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je conserve les deux derniers vers
      À la prochaine

      Supprimer
  2. Magie de la lumière, et magie de l'obscur !

    RépondreSupprimer
  3. Un grand plaisir à te lire Cerisegato
    ainsi qu' à découvrir ton univers poétique !

    Merci beaucoup !

    Belle soirée à toi

    RépondreSupprimer
  4. C'est un peu comme une renaissance une nouvelle vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coolwater... On renaît chaque matin si on dort

      Supprimer
  5. Merci JamesPx pour ce partage de moments magiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jacou... Le monde de la magie est une illusion et l’art est de présenter l’illusion du monde...

      Supprimer
  6. marieangehubyavril 19, 2015

    Je retiendrai de ce magnifique écrit
    c'est seulement en mûrissant
    que j'ai appris à aimer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marieangehuby... Je crois oui que plus on vieillit plus on comprend les choses... Mais tout dépend de quoi on parle...

      Supprimer
  7. Merci pour cette Magnifique poésie !!!
    Amitié Francine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Francine ... merci pour l'appréciation...

      Supprimer
  8. Superbe poème
    J'y trouve un écho
    A ma dernière création
    Que je m'empresse
    De mettre en ligne

    RépondreSupprimer
  9. Fascinante image pour une plume dont le rythme entraîne...

    RépondreSupprimer
  10. ecriteusejuin 12, 2015

    jolie la musique ....
    mariannefrey.webnode.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la musique moi qui suis si sourd... Mais pas encore aveugle...

      Supprimer
  11. Il y a de très belles images et une vraie essence dans ce poème.
    http://tribulations-poete.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourtant je ne vis pas au diesel... Merci pour ton ressenti.

      Supprimer
  12. dreamcatcherjuin 12, 2015

    Très beau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sans doute à mon sens la sincérité est souvent le premier signe intérieur de beauté...

      Supprimer
  13. lorine a noté La ballerine des lumières.

    RépondreSupprimer
  14. Lunapple a eu un coup de cœur pour La ballerine des lumières.

    RépondreSupprimer
  15. Ce texte me parle…. J’aime beaucoup. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin

      Supprimer
  16. oui
    trop de mots parlés
    écris

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »