« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

La citation

L'aube et toutes ses leds bleues bercent l'insomnie

En murmurant dans l'infini silence
L'heure vient de me voir passer 
Pourrait-elle demander à la suivante
De me donner la mesure humaine
La bonne vibration qui endort le froid et noie la peur
La force paisible qui gomme toutes ces parodies suspendues 

Je me suis emparé du commun
Et abandonné des milliers de lieux qui recèlent bien des mystères 
Sur mon bureau 
Une citation étrangère 
L'amour est un stimuli réglé de désaccords et d'accords

J'assujettis ma vie en écrivant parmi les feuilles blanches
Selon l'évaporation de la neige
Sur des pentes silencieuses le chemin s'inscrit 
C'est le mien et le tien





27 commentaires:

  1. michelle pannetierfévrier 10, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  2. Francoise Pattefévrier 10, 2017

    J'aime beaucoup comme une insomniaque sans doute ....sourire ! et aussi la musique de Desplat que je poste régulièrement ...merci et bonne soirée .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... Pour le commentaire commenté... Et au prochain mystère.

      Supprimer
  3. Frêle Destinfévrier 11, 2017

    une poésie d'une belle élégance


    des vers ciselés bien parlants


    bravo

    amitiés


    FD

    RépondreSupprimer
  4. Comme au cadran de la pendule voguent les heures, tes mots voguent dans un espace limité qui soudain élargit ses frontières jusqu'à l'infini !

    RépondreSupprimer
  5. Galatea Belgafévrier 11, 2017

    « Bella poesia, diversa e assolutamente efficace! Complimenti, James ! »

    RépondreSupprimer
  6. a noté La citation.

    RépondreSupprimer
  7. Sylvie Jacquesfévrier 11, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  8. Nini Macaloofévrier 11, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  9. patrycia remansofévrier 11, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  10. le gal Gyslainefévrier 11, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  11. le gal Gyslainefévrier 11, 2017

    Très beau poème 

    RépondreSupprimer
  12. salah belaidfévrier 11, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  13. L'aube et toutes ses leds bleues bercent l'insomnie

    Je me suis reposée sur les ailes de cette aube bleutée....j'aime cette douceur tranquille....

    Alexandra

    RépondreSupprimer
  14. très bel ecris
    amicalement

    RépondreSupprimer
  15. Le chemin entrecroisé de l'amour, où le tic tac du coeur donne la cadence.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  16. eco-blanchimentfévrier 13, 2017

    Quelle belle chute

    RépondreSupprimer
  17. Susanne Derevefévrier 13, 2017

    « Magnifique »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir vécu une émotion n'écrivons nous pas pour cet instant

      Supprimer
  18. - J'assujettis ma vie en écrivant parmi les feuilles blanches
    Selon l'évaporation de la neige
    Sur des pentes silencieuses le chemin s'inscrit
    C'est le mien et le tien
    très joli !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le long com. ressentir c'est vivre.

      Supprimer
  19. Caterina Buttittafévrier 13, 2017

    a attribué +1 : La citation

    RépondreSupprimer
  20. Auroreflorealefévrier 14, 2017

    Bien joli chemin tracé!!!
    Merci de ce beau partage!

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »