Bienvenue sur mon blog ! Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer... Info mon recueil 14 est terminé !

Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques ; de la poésie plus ou moins libre selon l'envie du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2018.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre.

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Le jardin Délices ...




Ce soir, la lune se cacherait-elle ? Non loin du jardin Délices, les feux artificiels de la ville et les lampes à huiles naturelles d’une péniche brillent comme un essaim de lucioles. Les nuages du soir déversent leur encre dans la nuit obscure. Je me croirai au plus haut des cieux.

Penchés pour voir parmi les hommes scintiller des rangées d’étoiles ne verrais-je pas descendre du ciel ma Cassandra, m’allumer à cet instant la mèche du désir éteinte depuis ce matin. Ses mains d'agile gazelle parcourent à grandes enjambées ma paroi intime mon Everest bien aimé où elles coulissent en un mouvement d’horlogerie Suisse. Précisément amerrit une langue gorgée de soleil arrimée à une bouche fruitée et acidulée. Des lèvres moelleuses bénissent de nouvelles sensations sur mon  bâton de pèlerin et m'assiègent  de fortes secousses cathodiques.
Pour l'assaut final, deux seins blancs à l'auréole bénit des dieux enveloppe mon supplice dans un papier d'argent bien au-delà de mon pubis alors jaillira de la fontaine un jet de nectar, une potion sucrée salée. Un moment d’extase avant le recommencement du mouvement lunaire au milieu de ce jardin Délices.

17 commentaires:

  1. Des images m'ont venu en te lisant

    Bise à toi
    Malika

    RépondreSupprimer
  2. d'ailes lisses tes anges ont encore frappé à nos portes , pour nous faire traverser ton jardin ou sous l'effet des lys aux parfums envoutants nous sommes des voyeurs de ce moment d'extase, malgré nous, mais si peu...
    Feudebelt

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour autant de passage en si peu de temps, c'est l'été ou la solitude .... Ici tout n'est que Délices ! Pour le hard c'est après minuit sur la face visible de la lune ...
    Merci à Malika et à Feudebelt

    RépondreSupprimer
  4. Cher maître de la poésie lyrique, érotique ou autre,

    Je préfère aussi souvent la face cachée de la lune, cependant si elle fait un quart de tour, ce n'est pas dramatique en soi. Comme il y a différentes façons de vivre sa sexualité (et le site nous montre quelques exemples), il y a aussi différentes façons d'en parler.

    Sincèrement, j'aime aussi particulièrement la tienne (même si chez moi, la lune se tourne parfois un tout petit peu plus vers le coté, mais les p'tit belges ne savent rien faire comme les français )
    Il ne faut cependant pas diaboliser les autres façons et encore moins nier les formes hybrides. Il y a certes ton exemple, à savoir 100% poésie & 0% pornographie et à l'autre extrême 0% poésie & 100% pornographie. Mais le cas de figure 90% poésie & 10% pornographie peut aussi avoir ses charmes, sans choquer à outrance.

    Il s'agit surtout de lire et d'écrire les mots qui font vibrer soi-même et les autres et tout le monde n'a pas le même seuil de sensibilité. A moi, tes mots suffisent pour me faire vibrer, aidé en cela par mon imagination. Mais mon seuil de tolérance digère aussi un peu plus fort,

    C'est aussi une question d'image et de vocabulaire. Remplacer une action à caractère sexuelle par une descriptions ou évocation qui n'utilise pas les termes courants n'est pas toujours facile. Cette même difficulté concerne aussi le vocabulaire utilisé. Remplacer mamelon et téton par autre chose n'est pas évident pour tout le monde et pour moi non plus d'ailleurs (mon vocabulaire est limité )

    Sois content que tu possèdes à 100% cette capacité et ne tient pas trop rigueur aux autres poètes qui sont moins nantis.

    Amitiés,
    Stille

    RépondreSupprimer
  5. RHooo ce james qui nous parle sexe a bâton rompu, ou non devrais-je dire
    Valvalou

    RépondreSupprimer
  6. PX... l'été se prête à tout et surtout à ces moments d'extase, puisque le temps s'étire le long des plages... et les âmes aussi...
    C'est un genre dans lequel je vous découvre, et si je préfère à l'inverse de stille, encore plus de suggestion et bien moins d'images, j'apprécie l'œuvre pour ce qu'elle est, une autre dimension à votre arc où votre art est bien employé...
    Merci de préférer le voile au trop grand dévêtement...
    Amicalement
    ST

    RépondreSupprimer
  7. valvalou38 ... Ben oui osons !
    Voile et vapeur entre Charles Phillips et Stille Genieter merci de vos commentaires et critiques cela fait du bien d'avoir des cerveaux qui divergent sur la question !!
    Un muet, c'est un antiparlementaire ... Alors ouvrons là !

    Je dirai que les femmes ont besoin d'une raison pour faire l'amour : les hommes ont juste besoin d'un endroit. Et le jardin c'est bien !

    RépondreSupprimer
  8. Et quel délice cher james
    Babétina

    RépondreSupprimer
  9. babetina ... délectation, enchantement, félicité, jouissance, ravissement, régal ...

    RépondreSupprimer
  10. Un vrai délice que de te lire, merci.
    Belle soirée,
    Amitié,
    Liz

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ton com. et bonne chance pour tes prochains caprices à deux !

    RépondreSupprimer
  12. Fais attention tout de même ça coûte bonbon une amende pour exhibition publique !
    Jolie narration imagée

    RépondreSupprimer
  13. Au dessus des nuages au pays des rêves, nous sommes invisibles aux yeux du monde!
    Merci pour le com !

    RépondreSupprimer
  14. Tout simplement délicieux...
    Merci de ce partage,
    amicalement,
    véronique

    RépondreSupprimer
  15. Une prose délicieuse...merci!
    Lotus.

    RépondreSupprimer
  16. Voilà qui réchauffe le triste jour gris!. Clari

    RépondreSupprimer
  17. Le jardin où les coeurs se savourent...avec sensualité. L'amour peut rougir de bonheur
    LORCHIDEE

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14 »