« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mardi

L'el canto de la ranita


Elle se balançait au bout d'un nuage
Sur le champ dépourvu de colères
S'étend l'œuvre écarlate de la nuit
Et comme une brume amoureuse
Elle a enveloppé le jour naissant
Dans ce silence sans grisaille ni haine
L'œuvre privilégierait-elle
La qualité ouatée d'un nuage
Qu'à l'orage qu'il peut répandre

La main qui danse face au soleil
Et le pied qui frappe dans le noir
L'œuvre ne voit pas
L'œuvre n'entend pas
Ni les éclats des merveilleux duels
Ni les échos agités des disputes

L'œuvre creuse l'harmonie
Dans le chaos de ses sentiments
Comprend les indices
Des journées fatales et cruelles
L'œuvre entend à nouveau
« L'el canto de la ranita »
Et voit
Les ronds dans l’eau des oiseaux migrateurs
Et ne peux plus dormir en paix
Lorsque tant d'orages menacent
La dissolution de son cœur
L'heure est venue de se recueillir
Avant d'affronter une nouvelle bataille
Car la mort n'est qu'une plume
Et la vie une montagne à gravir



17 commentaires:

  1. DaliaEceteramai 06, 2014

    Pour les gens de la ville
    "L'el canto de la ranita"
    Reste abstrait
    Avant d'affronter une nouvelle bataille
    Car la mort n'est qu'une plume
    Et la vie une montagne à gravir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu la population inédite qui sévit sur terre
      du plus simple au plus compliqué
      L'el canto de la ranita
      reste bonnet vers vers bonnet
      Et puis un peu de mépris
      épargne beaucoup de haine...

      Supprimer
  2. Vent_d_Oiseauxmai 06, 2014

    Olà ! JamesX, que tal ?

    por qué "l'el canto" ?
    el canto es suficiente : el canto de la ranita

    Ben oui !
    Bon sang, mais c'est bien sûr

    Traditionnellement, en espagnol, la grenouille se dit "la rana de la suerte""

    "la grenouille de la chance !"

    La tienne, métaphorique, semble avoir un "drôle(*)" de challenge

    En toute simplicité
    VdO

    (*) figure de style : drôle pour triste 'peut-être une antiphrase ?'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une belle étude qui dépasse la courte paille habituelle ou l'absence... Et ça fait plaisir !

      Supprimer
  3. Emie-Magnemai 06, 2014

    Emie-Magne a voté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À l'abri sous roche le temps s'est arrêté...

      Supprimer
  4. ylecrivainmai 06, 2014

    Jésus disait , si tu crois, tu diras à cette montagne de se déplacer, et tu le verras, donc la vie si elle semble une montagne, crois et tu verras, et elle ne sera plus
    ... ah ! Je ne dis pas ça pour que tu crois en J-Christ, mais juste pour dire qu'il a déjà dit ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jésus Crie
      Avant après et pendant minuit
      Les douze disciples et nez en moins salopards
      Sont très bavards
      Entre l'évangile selon Matthieu
      Ou l'Évangile selon Luc qui dit mieux
      Avec certitude c'est Saint marc qui décape le mieux
      Le sang versé par Dieu
      Depuis deux milles ans la messe édite
      Et les ânes récitent
      Et qui se panda
      Géant sur la branche... C'est Judas
      Un écologiste de la confession
      De foie gras
      Alléluia
      Et qui devient le témoin de la résurrection
      C'est Enrico Matthias un don pour la chanson
      Et pour faire mousser le savon
      Des pieds noirs
      Le petit Marseillais est né ce soir
      Et l'esprit à la Pentecôte...
      Entre Frère Jacques et Pain Paul
      Personne grimpe la cote
      Ni le col
      Une fin en eau de boudin c'est la zizanie
      Merci qui
      Merci petit Jésus Crie
      Avant après et pendant minuit
      Quant à Pierre Jean Simon Philippe et cie
      Merci qui
      Merci petit Jésus Crie
      Avant après et pendant minuit

      Supprimer
    2. et si Jésus crie
      Jésus dit.

      Supprimer
  5. ne pas attendre d'être en cendres
    et mordre dans la vie qui attend...

    Beau texte, poète James Px
    et belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. c'est facile de mourir
    et c'est difficile de vivre

    oui
    b soirée

    RépondreSupprimer
  7. gerarddu24mai 06, 2014

    Un trés beau partage James.

    Nous naissons pour vivre.
    Et vivons pour mourir.

    Les lois incontournable de la nature.
    Vivre l'instant présent, tout simplement.

    Bonne soirée à toi.

    Bien amicalement.

    Gérard.

    RépondreSupprimer
  8. merci James Px de ce beau poème

    La dissolution de son cœur
    Le jour ou l’horloge sonne la fin
    La plume s’envolera dans les cieux
    La bataille est terminée
    On commence une autre de plus belle
    Construire une montagne en collant grain sur grain
    Il faut du temps pour coudre et en découdre avec elle

    bonne nuit

    abdel

    RépondreSupprimer
  9. MaxDulacmai 14, 2014

    La main qui danse face au soleil
    Et le pied qui frappe dans le noir
    L'œuvre ne voit pas
    L'œuvre n'entend pas
    Ni les éclats des merveilleux duels
    Ni les échos agités des disputes...


    Beau passage...

    RépondreSupprimer
  10. magicswordsmai 14, 2014

    Je sens une légèreté face a la mort
    Et le poids lourd de la vie

    Après que savons nous ...

    RépondreSupprimer
  11. perlenoiremai 14, 2014

    Merci James pour cette belle poésie

    Douce journée à toi

    Amitié
    A

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »