« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Quintessence

À cœur de ma dernière éclipse de lune
Chercherai-je une poésie douée
Inusable et ascensionnelle
Une petite chose éphémère
Ce petit rien très attendu 
Jusqu'au jour
Où tel un oiseau fou
Surgissant de sa volière
Terrifiant la chenille
Mais que le papillon a appris
À ne plus craindre
Ce dernier se fera surprendre
Une fois encore

D'un rêve au clavier blanc
Ma nature proche s’envole
La pomme ne s'étonnera pas
Amer et montagne
Je songe sous l’arbre à papillon
En écrivant encore sur elle
Ces chenilles de vers

Ne nous endormons pas
Réveillons-nous
Telles des bulles de champagne
Chantant un refrain d’amour dans un aquarium
En compagnie d’un poisson nettoyeur
Psy et casseroles 
Ou quand la sauce dépasse 
Le temps de cuisson
L'homme a deux visages
L'un qui interroge l'avenir
Et l'autre qui veut retourner dans le passé

Nous y voilà
Deux mille soixante six les yeux dans la glace
Hibernatus sur son piédestal
En majuscule s'affichent mes coordonnées 
Un sur mon sexe détendu 
Comme axe des ordonnées
Neuf sur la peau de mon fessier
Comme abscisse
Serais-je tombé des nues 
Sur la diagonale d'une nutritionniste 
Fou en position fœtale
Sur la folle dingue du chignon atomique
La fleur au-dessus d'un trône biologique
Non ce n'est pas fini 
Six pour la longitude
Sur l'odorat de mes amours
Suivi pour ne pas se perdre 
Encore un six en latitude sur mes pieds

Tu ne t'étonneras pas que je ris et pleure
En écrivant ces lignes 
Dans la peine d’une assiette creuse
Sans roi ni reine
Ou sans foi ni volaille
Ni pions tours ni cavaliers
Continuerais-je à jouer
Avec l’autre fou
En noir à genou
En blanc debout
Je le vois partout
Et un ange passe
Me laisse une trace
La date anniversaire
De mon centenaire
Sous terre avec mes vers
Les yeux clos j’entraperçois
Les nuages sur lesquels
La vie continue envers
Et contre toute attente
Sans moi ni elle

Revenons à nos moutons
Glissons sur la pente douce
Été comme hiver
Heureux d'être passé en équilibre
Sur le fil à coudre
Jetons les dés
Ces bas de laine solitaires qui surgissent
Des abîmes de nos vies
Lovons-nous dans l'ombre
D'un tiroir secret de notre esprit
Et CRÉONS
Car comprendre
C'est surtout le reflet de créer

Rendez-vous dans un siècle
Et ne cherchez pas la clé
Le tiroir est toujours ouvert



14 commentaires:

  1. CARPE DIEMmars 20, 2015

    Quelle écriture remarquable : je suis ébouriffée des images et symboles envoyés en pleine figure, si crues mais tellement vraies . Encore un écrit quelque peu torturé mais j'aime même si je ne comprends pas tout : disons que je le traduis à ma manière !!! J'ai néanmoins relevé deux vers qui me parlent assez

    L'homme a deux visages
    L'un qui interroge l'avenir
    Et l'autre qui veut retourner dans le passé
    merci pour cette écriture atypique
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma façon de concevoir la poésie
      est d'écrire de manière
      à ce que le lecteur
      imagine lui-même
      ce que j'ai voulu dire
      ou ce que vous aimeriez comprendre.
      C'est pour moi essentiel...
      Si on dit tout
      je ne vois pas l'intérêt d'écrire de la poésie
      et je ne sais pas faire
      j'aime chercher imaginer proposer
      Mes textes démarrent souvent d'un préambule
      ou d'un titre
      j'aime cadrer l'évènement
      pour ensuite dérouler l'histoire...

      Supprimer
    2. Et tu atteins parfaitement ton objectif, l'imagination galope quand on te lit.

      Supprimer
  2. oui créons
    magnifique poème
    te rends-tu compte de ton évolution ?
    moi oui
    au début c'était tout mélangé, parfois peu compréhensible
    et là ce sont des puzzles comme tes pictures où les morceaux s'emboitent
    malgré tout ce que tu veux dire à la fois
    see you

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je fais confiance à tes remarques
      j'ai toujours essayé de les suivre

      Supprimer
  3. une poésie des profondeurs
    des images derrière le mur des yeux
    Un régal de mots et d'images
    Bravo yyeess
    Amitiés
    Ferhat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours quelque chose derrière
      un sourire
      beaucoup de larmes
      beaucoup de gens qui ne le remarquent pas
      et encore

      Supprimer
  4. Io Kanaanmars 21, 2015

    Comprendre vient de créer, c'est très bien observé.

    RépondreSupprimer
  5. j'ai avec la quintessence, une envie charnelle

    RépondreSupprimer
  6. marieangehubymars 28, 2015

    Un texte qui demande plusieurs lectures, car il est dense et rempli de rebondissements, qui le rendent intéressant et surprenant par son côté intimiste et mystérieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivre
      lire et relire
      encore
      Survivre
      Aimer

      Supprimer
  7. ça TTienTT debouTT sur ses six pieds.
    CRAYONS donc pour nous dessiner un destin.

    RépondreSupprimer
  8. Galatea belgaavril 26, 2015

    E-cris, e-cris ! la vie des fois est seulement e-criture

    Bienvenue

    galatea

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poésie complexe pour le crétin du site

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »