« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Le patriote hédoniste

Ne cherchez pas 
À mettre un essuie-tout
Sur les fesses d'une cochonne
Elle ne vous donnera pas 
Un meilleur caprice des dieux
Ou un avatar plus tendre
Le savez-vous
Chez moi une jeune femme
N'a nul besoin d'une lanière
Pour étudier la musique
Le chant la danse
La poésie
Et même les arts de l'amour

Et j'aperçois sur le coton du ciel
Olympia gonfler son voile
Pour ne pas s'écraser sur la toile
D'Eugène Delacroix
Et voilà la fée qui mène
À la baguette ses nibards
Pour secouer la djellaba
D'un barbu aux idées rasoirs
Sans mousse ni zoo de Cologne
Mais où est passé son chimpanzé

Tout pardon a sa récompense
Mais la France n'est pas un bordel
Ni un cirque soumis au clown blanc
Ni un harem où les femmes
De gré ou de force
Deviennent les odalisques
De quelques cochons sauvages
Qui ne se soumettent pas
Aux lois de la république
Mais aux encres sacrées
Où battre sa femme avec grâce
Est une violence honorable
Pour lui indiquer le bon chemin
Où prêcher le décalage horaire
Est un voyage vers le djihad
Et le paradis éternel
Où radicaliser même les navets
Pour les soumettre à la cantine
À bon port chez sainte Geneviève
Est lu et approuvé
Par la genèse du tout puissant
Convertissez les tous
Et vous aurez des cornes de gazelles
Au pied du portail du jugement dernier
Après le premier dimanche de Pâques

De part et d'autre des lourdes portes
De Notre-Dame de Paris
Je reprends mon souffle
Accompagné des douze apôtres
Dont je ne connais pas
Les numéros de téléphone
Pour vous rappelez que mes bras
Se tendent vers vous et ne céderons pas
Tant qu'un effort substantiel
Du ciel vers la terre ferme
N'apparaît pas dans mon assiette
Et n'ayez pas peur de Quasimodo
Nous ne sommes plus au Moyen Âge
Le patriote hédoniste
N'est pas un filigrane
Ici tous les Hommes naissent égaux





11 commentaires:

  1. Personnellement, je trouve que la poésie engagée n'est pas très efficace quand on dit les choses trop explicitement, je préfère le recours aux symboles, tout en restant dans une veine poétique.
    Ce n'est que mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avoir un avis pas les temps qui ne courent plus c'est courageux...
      Je ne comprends pas toutes les remarques
      Je n'aurais pas du mettre "engagée" mais "pamphlet ou satire"
      C'est un texte qui oscille entre symbole explicite et poésie
      pour moi mon texte est un mélange des trois
      avec des hauts et débat...
      C'est avant tout une satire acerbe où l'ironie est le cru principal
      Pour argumenter Extrait de ma dernière satire
      L'inventeur qui invente l'invention inutile
      Le poète qui parle à son ombre dans l'obscurité
      Pour ne pas se perdre et être efficace car nous sommes en 2015 !
      Il y a ici des références multiples
      Chaque mot à un sens direct ou indirect ou métaphorique
      Références à l'histoire à la religion à la pub à l'argot à l'actualité liée à des jeux de mots
      Quant à la poésie
      Elle n'a pas de frontières
      Une satire à défaut d'émouvoir
      elle doit faire rire et/ou réfléchir et dénoncer
      Son rôle est de dire les choses que certains ne peuvent pas ou plus exprimer librement !
      C'est un témoignage de son temps !!

      À plus et merci de t'intéresser à ce que j'écris

      Supprimer
  2. Plaidoirie utile s'il en est.
    PierreJ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans
      L'air du temps
      On prie
      On blasphème
      On dénonce
      On s'entraide
      On s'y amuse
      On y meurt
      On calcule
      On se recroqueville
      On se détend
      On gueule
      On pleure
      On tue
      On aime
      On déteste

      Supprimer
  3. Jolie construction !

    J'applaudis.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Oui... Avec les deux mains pour demain !

      Supprimer
  4. belle musique pour ce texte décapant dans l'air du temps
    j'applaudis et a demain si vous le voulez bien

    RépondreSupprimer
  5. of course
    l'accorhédoniste

    RépondreSupprimer
  6. très bel ecris
    amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Entièrement d'accord avec des propos aussi bien écrits.
    Les femmes où qu'elles soient sont des êtres humains pas des objets.
    J'adore

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »