« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Juste pour me rappeler

Tandis que ma plume
Est à la déchirure
Loin de la lune
De la route de l'épice
Je suis encore à essayer
De comprendre la recette
De ce que j'ai commencé à saisir
L'amour fou
Serais-je un souvenir
Accolé à ses brindilles
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a attaché
Un parfum
Étalé sur ses seins
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a enivré

Tandis que mes lèvres
S'éternisent sur l'opacité
Les siennes se sont soudées
Je dois être mal très mal
Qu'est-ce qui t’as rendu malheureuse
Ouvre-moi la porte
Ne te cache pas à la lumière
Tu vas habiller l'air clandestin
Serais-je un soleil
Calé sur ses joues
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a brûlé
Une nuit
Peinte sur ses rêves
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a pigmenté

Tandis qu'elle se promène seule 
Dépossédée et obscure
J'ai perdu son regard dans ma vie
Mes heures sont mortes
Parce que je les vis seul
Je leur offre une sépulture
Derrière chaque poésie 
Devant l'arbre à papillon
Serais-je une fleur
Greffée sur ses hanches
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a élevé
Une racine
Poussée sur ses pensées
Juste pour me rappeler
Tout ce qui m'a enterré




12 commentaires:

  1. Alice Gauguinseptembre 30, 2015

    Alice Gauguin Bis a noté Juste pour me rappeler.

    RépondreSupprimer
  2. Pauline Bo a eu un coup de cœur pour Juste pour me rappeler.

    RépondreSupprimer
  3. quelle douleur
    ressenti fort à la lecture
    ces mots de les écrire a peut-être été bien difficile
    j'y ai trouvé une source, l'endroit où trouver les miens qui se taisent
    merci d'écrire de partager.

    RépondreSupprimer
  4. Aussi beau que profondément triste. Un amour aussi fort que destructeur, aussi intense que l'éloignement ressenti àchaque mot.
    J aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. redstars a noté Juste pour me rappeler.

    RépondreSupprimer
  6. une poésie ardente et torturée

    RépondreSupprimer
  7. un texte quelque peu opaque, j'ai néanmoins bien aimé cette strophe
    Tandis qu'elle se promène seule
    Dépossédée et obscure
    J'ai perdu son regard dans ma vie
    Mes heures sont mortes
    Parce que je les vis seul
    Je leur offre une sépulture
    Derrière chaque poésie
    Devant l'arbre à papillon
    Serais-je une fleur
    Greffée sur ses hanches
    Juste pour me rappeler
    Tout ce qui m'a élevé
    Une racine
    Poussée sur ses pensées
    Juste pour me rappeler
    Tout ce qui m'a enterré

    qui m'est plus claire, mieux écrite

    RépondreSupprimer
  8. Ton texte me fait penser à des paroles de chanson !
    Merci à toi

    RépondreSupprimer
  9. J'aime toujours autant votre écriture... Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait toujours plaisir de sentir quelqu'un derrière nous qui nous pousse les portes...

      Supprimer
  10. Juste un texte magnifique qui attise ma sensibilité, qui me rend heureuse d’être là, devant mon ordinateur et d’avoir ouvert cette page.
    Merci
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  11. Juste pour me rappeler, écho de mes mots

    Bouquet de fleurs de canne,
    La brise a emporté les senteurs de mon amour.
    Au loin les notes de l’esprit ravanne
    A cet instant de douleur, Alizé te célèbre chaque jour.

    Tendre galet, je traverserai la rivière,
    Juste pour te confier mes prières.
    Sourire des grains de ma rizière,
    Tu sèmes le bonheur sans barrière.

    Ö femme la forêt,
    Chante, je suis tout près,
    Entre mes doigts les gouttes de rosées
    Juste pour soulager tes pieds fatigués.

    Mes pensées demeurent mon azur,
    Je t’ai choisie à ma mesure
    Unique demeure notre aventure
    Je t’aime enntre mille brisures.

    Jepoétesse

    Amitiés

    Une soirée à la hauteur de vos rêves

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »