« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Mise à jour nocturne

L'illusion dénudée se détache du mur
Et se met à danser au milieu de ma vie
Bien chaussée bien nourrie bien pensée
Je me retranche
Observe et écoute
S’appellerait-elle Folie
Mais elle n'est pas folle
Avant de prendre l'air
Elle dansait déjà dans le ventre de sa mère

S'essouffle-t-elle
En me demandant d'étirer sa vie
Pour ne pas rester nue
Tenter de reconstituer
Ce qui n'a pas marché
Je n'ai pas d'élastique en deçà de mes mots
Alors je lui demande
Ironiquement
Combien de bombes veut-elle balancer
L'air absent
Elle me répond
Rien de mieux qu’un suicide
Pour mieux vivre

Je comprends que la vie comme la mort
Cohabitent chez toi au même étage
Pour te sauver du vide
Mais le bonheur n'est pas totalitaire

Essayons de tarir cette douleur
Qui semble dépasser
La force de tes ressources
S'il t'a fallu t’approcher du gouffre
Pour quitter tes démons et tes flous
Seule une fouille acharnée de tes ombres
Te permettra de rejoindre tes habits de lumières
Pour quitter ses nuances de gris
Et reprendre l'envie d'être
Collecte tes précieuses images
Scrute les à la loupe
Note les infimes détails
Sollicite tes traces écrites comme virtuelles
Croise et vérifie les sans fin
Et danse danse encore
Pour dépouiller ton âme chasser l'absence
Suis ses mouvements
Il ne te restera qu'à désunir tes contraires
Le n’importe quoi du sérieux
L’utile et l’inutile
La vie et la mort
Même si l'un est lié à l'autre
L'ordonnance doit être respectée

Demain douloureusement
Tu sortiras des cendres de la nuit
Danseras le long de la ligne droite
Tracée par les mots que tu viens de lire
Et oublieras mon existence



*

Musique
Taser Production

3 commentaires:

  1. Une lucidité tranchante dans des mots très beaux et ciselés.
    Un plaisir à lire

    RépondreSupprimer
  2. un état des lieux à la vie à la mort, en contraste et reflet

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »