« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

À-coups

Il y a le coup de foudre
Il m'a toujours pris par surprise
Au sommet de l’arbre
Sans savoir pourquoi
Un nuage me caresse l’esprit
J’aime ce monde
Où je viens donner la vie
Une incroyable coïncidence
Seul Dieu n'a besoin de rien
L'amour est plus fort que la mort

Comme l'obscurité nous envahi
À cette époque de l'année
Et comme tout devient évident
Tu n'es plus invisible
Même pas sous la neige
Même pas sous la terre

Il y a le coup de cœur
À l’extrême droite du cortège
Un membre errant au carrefour
Est recousu par un chirurgien
De peau étrangère
Ses artères refleurissent
Et parfument l’horizon
L'indifférence se met à espérer
Ne me donne rien
La raison est plus forte que la haine

Peu importe le nombre de fois
Où je me suis chuchoté
Que je devais être sincère
J'ai du mal à rester debout
Et faire face à mes peurs
J'image comme vous

Il y a le coup de grâce
À la merci d’un tribunal fantoche
Sans aucune piété
La voix hurle son innocence
Elle ignore où elle mourra
Un salopard sépare sa tête de son être
Avec son sabre moyenâgeux
La foule masculine jubile
Elle aimait juste un autre homme
La barbarie est plus forte que l'amour

Maintenant tu nous manques tellement
Chaque matin où je me réveille
Mon Dieu c'est la même chose
Il n'y a rien de plus dur
Il n'y a rien de plus sombre
Je condamnerai cette folie pour toi

Il y a le coup de sang
C'est à nous d'être les garants
Je me rappelle de Dawa
Le cauchemar prémonitoire d'un côté
Et l'invitation allégorique de l'autre
Pour convertir tous les chemins
Toute la ruse est nécessaire
Pour que l'acte ne reste pas un fantasme
La réalité est plus forte que la fiction

Alors je me demande où tu es
Parce que nous avons besoin de toi
Je ne le redemanderai pas
Parce que je sais
Qu'il n'y a rien qu'on puisse faire
Maintenant construisons demain






11 commentaires:

  1. Et puis il y a le coup de g comme tu viens de l'exprimer . L'ignominie a été commise sur le sol de nos ancêtres, toutes races confondues et il est bien dur de penser à demain et de se reconstruire sur une base sapée : elle risque à tout moment de s'effondrer à nouveau, James : la Terre est une pétaudière qu'il nous faut déminer
    Amitiés
    Lucienne

    RépondreSupprimer
  2. très bel ecris Smile
    et comme a dis lucienne
    il faut batir avec des bases
    solide pour avoir un futur

    RépondreSupprimer
  3. Et il y a tous ces coups bas qui font naître ce superbe coup de gueule comme dit si bien notre lulu.
    Un plaisir à lire.

    RépondreSupprimer
  4. Très intimiste ce texte. Franchement je pige pas tout (être autre être autrement);
    mais ça scalp bien! Et remets donc l'esprit mal placé à sa place

    RépondreSupprimer
  5. moi je dis : un vrai coup de maître !

    RépondreSupprimer
  6. une bien triste réalité dans ces mots que tu as écrit mais il ne faut pas laisser le mal empirer sur notre terre ni sur celle des autres, la lutte contre ces démons devient nécessaire
    amitiés à toi du loup

    RépondreSupprimer
  7. « Merci James et who is Dawa? »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dawa c'est deux choses d'un côté un roman où les personnages incarnent nos pires cauchemars et de l'autre c'est le capharnaüm... Et plus religieusement elle est une invitation au non musulman à écouter le message de l'Islam... Le bon ou le mauvais l'actualité nous l'indique... quant à l'histoire...

      Supprimer
  8. Alice Gauguindécembre 05, 2015

    « Tous ces coups...sont si bien explicités... »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et du coup on aime encore plus le bleu

      Supprimer
  9. Bonnes fêtes pour ceux qui vivent la même histoire que moi !

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »