« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Bloody Paris


J'ignore
Quelles tronches peuvent avoir ces AK-47
Dans le ciel noir de Paris
Tous ces brûleurs de liberté
Je les imagine 
Sous le trait d'un pauvre type
Qui a flingué la vie 
Parce qu'elle était là 
Vive et sans lui

Ces pourritures m'ont perforé les deux bras
Et noyés mes frères avec mon sang
If i was a god 
We'd have to move

L'histoire est un perpétuel recommencement
Dans le désordre
Omaha Beach sous la pluie
Les fleurs repoussent
Et les croix blanches rappellent
Des Bouzigues à même le comptoir
Entouré de mes amis
Paris brûle-t-il
Bataille du pavé des martyrs
Victoire des chevaliers des royaumes francs
La profondeur d'un Graves
Entre Bichat et Alibert
Le frisson d'un vrombissement
J'entends mon grand-père chialer
Boulevard Voltaire
L'ivresse d'un feu d'artifice
Mes chrysanthèmes résistent 
Encore du cochon dans la basse-cour
Gay de jolies bulles dorées
Crache le sang
Oasis kamikazes
Le petit prince est mort dans le désert
Le lâcher-prise absolu d'une nuit
Kings of the Kalachnikov
Oppressante monstruosité
Et drapeau noir
Dansent sur de la funk en toutes circonstances
L'Aubrac et son apaisante immensité
Le fou rire de mes garçons
Le hurlement assourdissant des autres
Une vierge flottant sur la mer morte
Une autre
La gorge enfoncée dans le sol du Bataclan
L'art sous toutes ses formes
Métal hurlant
Un piège à rat
La lueur d'une bougie
Le délire sans limite 
D'une soirée d'outre-tombe
L'odeur d'une bière orpheline
Les palpitations de l'inattendu
Tant de choses à partager
D'horreur absolue 
Et de beauté assassinée

Ma tête éclate
Je reviens à moi
Deux exigences
Seulement du vrai
Toujours du respect
L'art n'a rien à voir avec la morale
L'absurdité à tout à voir avec ses ordures
Notre sol doit maintenir vivante la vie

Si j'étais poète
Il faudrait que je remue-méninge
Je suis Paris



32 commentaires:

  1. tonique……EXPLOSIF!!!
    amitiés
    EM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À propos de la critique...
      Le commentaire n’est ni un problème
      Ni une attente
      Ce qui m’incombe est d’écrire
      De témoigner
      De parler ou de dénoncer
      D’espérer
      De laisser une trace
      Et non de polémiquer
      Sur des faits sans importances
      Toute le monde est libre de penser et de critiquer
      Il faut juste suivre les règles

      Certains n’aiment pas la critique…
      Elle ne me provoque aucun trouble psychiatrique
      Et ne révèle en moi aucune bipolarité

      Ne pas aimer la critique
      C’est ne pas s’aimer
      Ne pas aimer la critique
      Celle qui déchire comme celle qui admire
      Est contraire à la foi d’écrire
      Dommage
      La critique sert à voir le monde autrement
      Nous laisse entrevoir des choses insoupçonnables
      Nous amène à nous voir différemment
      Nous questionne
      Nous fortifie
      Nous énerve
      Nous fait de la peine
      Nous rend heureux
      La critique c’est la vie

      Supprimer
  2. marine effondrée

    RépondreSupprimer
  3. La liberté, longtemps et souvent chanté par les poètes et partisans vaut d'être défendue à tout prix. La Marseillaise rappelle dans ces moments là le péril de l'invasion quelle qu'en soit la nature et l'utilité de la garder en tête même en soi-disant temps de paix.
    Pierre J.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A K 47 à bille en vente libre. On peut même s'en payer une pour Noël. Et ce n'est qu'un modèle.
      http://murmures.forumactif.org/t16898-bloody-paris

      Supprimer
    2. J'ai relevé plusieurs sites je confirme le tient http://www.priceminister.com/offer/buy/85849215/fusil-a-billes-ak-47-ak47-kalashnikov-electrique-aeg-73-cm-rafale-et-coup-par-coup-materiel-de-sport.html

      Supprimer
    3. Certes c'est une réplique mais... Il n'y a qu'un pas entre l'entraînement et l'acte !

      Supprimer
  4. La raison sortira victorieuse contre les suppôts!

    Merci
    Raymond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y reviens tant les mots sont forts !!!

      Merci poète

      Supprimer
  5. expressionlibrenovembre 17, 2015

    j’ai envie de dire comme Envolemoi: Explosif

    RépondreSupprimer
  6. Oui...impressionnant tableau !

    Merci...

    Notre seule chance contre ces ténèbres est bien de faire travailler la raison...pas comme un soldat, plutôt comme un kyné...car il s'agit de libérer une colonne vertébrale mentale, suite à la violence d'un choc...

    Amitié!
    Alain

    RépondreSupprimer
  7. seulement du vrai
    là est la question

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine, Raymond, Mady, Syzygie et anonymes...

      Supprimer
  8. galatea belganovembre 17, 2015

    Notre sol doit maintenir vivante la vie

    l

    Oui...


    lilia

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi, comment ne pas l'être après cet abomination ? Je voudrais savoir comment ces jeunes sont recrutés et endoctrinés pour sacrifier leur vie au nom d'une idéologie. je suis terrifiée car ce n'est que le début, à n'en pas douter
    Amitiés
    Lucienne

    RépondreSupprimer
  10. Je suis Paris aussi. Comment peut on faire de tels actes ? Au nom de quoi ? Quel lavage de cerveau a provoqué ça ?

    RépondreSupprimer
  11. Marie Guzmannovembre 17, 2015

    « J'entends presque le projecteur super 8 tourné ...bel hommage à toutes ces vies perdues pour rien... »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il m'arrive de prêter ma caméra à mon cerveau... Merci !

      Supprimer
  12. Marie Guzmannovembre 17, 2015

    j'ai lu également 4 ou 5 autres textes j'aime assez votre plume ...merci pour ce partage poétique

    RépondreSupprimer
  13. un poème magnifique
    amicalement

    RépondreSupprimer
  14. Je suis Paris ... je suis humaine ...

    RépondreSupprimer
  15. sarasvatii a noté Bloody Paris.

    RépondreSupprimer
  16. À défaut de ne pourvoir rire faire
    Je laisse ici ma peine ma colère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE L. Il y a toujours un minimum et parfois il fait son maximum

      Supprimer
  17. Sabrina Hemmadinovembre 19, 2015

    Sabrina Hemmadi aiment ça.

    RépondreSupprimer
  18. Ouba Zainoubanovembre 19, 2015

    Ouba Zainouba aiment ça.

    RépondreSupprimer
  19. PX for PAX.
    Tu as raison ceux ne sont que des armes sur pattes.
    Une kalach dans la tête, une dans le coeur et une dans le bas ventre.
    Et nous peauête on les emprose.

    RépondreSupprimer
  20. Je suis sûr que maintenant, Paris est capitale du monde.

    Merci pour ce cri magnifique et terrible!

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »