« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

Cannes à pêche et indécence

Une cohorte de peluches 
Botoxée à l'os de sèche
Transpirent des orteils 
Sur le tapis rouge
Pub Akileïne 
La qualité au service de vos pieds
Contemplez ce fessier
C'est de la baudruche bio 

Collectif
Tee-shirt en coton blanc
Pub Balenciaga 
Aucune idée entre deux cumulonimbus
Encore un don du ciel
Hermès et Chanel
Déambulent 
Leggings en cuir noir 
Entre antidépresseur et anorexie 
T'as le look coco
Et dansent 
Du pop latino
Les quatre ailes 
Au-dessus du pont Lamborghini 

Crustacé et bikini
Elle a de longues jambes
La gueule pleine de caviar chinois
La libellule attachée à une girafe 
Et à un flamant rose
Sautoir et perles noires 
Porté en gode ceinture
Disparaissent
Dans l'alcôve d'un déambulatoire
Pub Randstad
Valoriser l'homme
C'est valoriser le business 
Villégiature Saint-Tropez
Code postal Los Angeles
Royalties îles Caïmans

Sous les marches du tapis volant
Un bracelet en tête de veau
Cherche de la place
Sur le bras d'une Rolex 
Au costume Prada
Flash et Leica
Le roi du monde artificiel 
Crépite sur son nuage suspendu
Où anges et démons 
S'encanaillent
Queue de pie et mirage
Son avocat a perdu 
Ses deux papers panaméennes
Dans la ligne de mire d'un selfie 
Au milieu de la farine de maïs
La peau de l'ours de Berlin
Les a forniqué avant lui
Pub Nestlé
Good food good life
C'est fort en chocolat

Le président more aux dents 
Cherche le cimetière des éléphants 
Tarzan est mort
Jane Porter fait son cinéma 

En fond sonore 
Une oie palmée Givenchy 
Scande alcoolisée 
En langue des cygnes
La vie est une partouze
Pub Kodak
Les voleurs de couleurs
Grimpent sur leurs escabeaux
Tel le corbeau
Flirtant sa proie
Chronique des années de baises
Et cetera

Devant vous
Le spectateur absent 
Vous siffle trois fois
Sachez que mon postérieur
En cuir pleine fleur
Vous salue 
Dans le blanc des yeux
Pour rester vierge 
De toute réminiscence
Et mon nombril 
Ne m'intéresse pas du tout
Et veut être 
Le plus invisible possible
Au coin du feu 
À l'inverse de vous 
Cannes à pêche
 Désespérément intouchables 
Au bord du précipice





9 commentaires:

  1. Bien vu et bien écrit . Le cinéma ce doit être la magie d'une histoire, de l'imagination, du son, de la
    musique, des images, d'acteurs d'actrices qui ne donnent pas l'impression de "jouer " mais qui deviennent
    par leur talent "il " ou "elle" . Le Cinéma doit nous faire rêver, penser, nous souvenir, nous émouvoir
    nous faire connaitre des histoires oubliées, méconnues, des héros , des traîtres, les bourreaux et les victimes
    réels ou imaginaires . L'extraordinaire capacité de l'être humain à imaginer, créer.

    Ce que j'apprécie c'est quand le talent s'accompagne d'humilité, d’honnêteté, de franchise sans trop
    de paillettes , de fric et sans hypocrisie.
    Alors je ne peux être que d'accord avec toi.
    bravo
    Michel

    RépondreSupprimer
  2. mido benmai 24, 2016

    il y a beaucoup plus de projecteurs
    sur le tapis rouge
    que sur les films
    je suis d'accord avec toi

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleuse critique acérée et si vrai de ce monde faussé... J'adore

    RépondreSupprimer
  4. Rouleau compresseur sur tapis rouge et on repeint tout ça en bleu …
    Belle soirée James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le blanc se tâche trop vite même les seins prennent la fuite...

      Supprimer
  5. La palme du puressentiel dans un champ de course!
    Bravo!
    Bien dit!

    Raymond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien des lapins et canards pour s'amuser à la fête foraine...

      Supprimer
  6. Ecriveurvainmai 25, 2016

    Les palmipèdes pédants, autant précieux que ridicules font si bien leur cinéma…Sur fond de Ken Loach « récompensé »
    Merci pour ce tableau si bien croqué!
    Bruno

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous mes tableaux sont comestibles si l'on aime l'huile d'olive...

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »