« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

J'ai un oiseau dans le cœur

J'ai un oiseau dans le cœur
Toujours prêt à décoller
Vers des jours meilleurs

Et me voilà face à mes contemporains
Cherchons
À éliminer nos vertiges
Avant de déclarer
La révolution
Serions-nous en 1788
Pour éviter d'être has been
Avec le tout béton et barbelés
Nos cravates aux suffrages blancs
Nous éco low cost
En bâtissant des murs végétaux
Pour cacher leurs impuissances
Tout remonte un jour ou l'autre
À la surface
Comme la mauvaise herbe
À chaque printemps

J'ai un oiseau dans le cœur
Toujours prêt à décoller
Vers des jours meilleurs

Le monde est bien trop vaste
Pour deux cerveaux
Où sont passés nos intellectuels
Jean-Paul Sartre Soljenitsyne
Et voilà nos deux mécanos
L'un sorti du noir
Loin des champs de coton
L'autre sorti d'un cagibi
Loin de la transparence
Nos deux étoiles sans-gêne 
Désirent en finir
Jouant à déchiqueter et gazer
Civils et mémoires
Tout ce qui est immobile et innocent
J'aimerai connaître
Les nouvelles règles du Monopoly
Celui qui se joue en Syrie

J'ai un oiseau dans le cœur
Toujours prêt à décoller
Vers des jours meilleurs





5 commentaires:

  1. poésie-libreoctobre 09, 2016

    On peut toujours attendre les jours meilleurs,
    Ce n'est point pour demain que les fusils porteront fleurs,
    Aux révolutions qui en définitive ne servent qu'à très peu de chose,
    Sont les idées des penseurs qui n'apporteront point à l'humanité l'osmose.

    Mes amitiés....Tout en sachant que......

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. forte imprégnation sociale
    toujours ouvert sur le monde
    le petit refrain

    RépondreSupprimer
  4. Petit dernier avant de t'éclipser ?
    Un oiseau dans le coeur prêt à décoller, un désir de liberté, une soif de souvenir, de vérié.
    Une instabilité sensible dans notre société
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  5. zorathoustraoctobre 16, 2016

    un coup de cœur pour J'ai un oiseau dans le cœur et a noté

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »