« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Élèvation amoureuse

Mes nuits sont plus belles que mes jours
Sans pain ni vin
En silence
Au détour d'un songe
S’élève mon être
Comme toujours
Le plus fou
Là-bas sur les berges
D’un fleuve encore vierge
Sans écluse ni garde-fou

Assis
Coucher
Allongé
Recroquevillé

Serais-je parti sans vous

Je dérive
Je plane
Je rampe
Je plonge

Assis sur un banc de poissons
Survolant l'écume rouge de la mer noire
Je dérive au milieu d'un désert
De sable rose dans une tour d'ivoire

Coucher au cœur d'un essaim d'abeilles
Chantant l'œil rebelle l'art gourmand
Je plane au-dessus d'une montagne sucrée
Habillée d'alcôves de miroirs galbés

Allongé sur une pierre en mousse
Chevauchée par la rosée fraîche
Je rampe corps figé sur la terre humide
D'une forêt habitée de mille cierges

Recroquevillé avec mes pensées nocturnes
Cueillant cette fleur à la peau douce
Je plonge nez honoré à l'odorat sain
Les paupières closes sur ma couverture

Et perdu
Mon île est apparue
Seule dans la nuit
Chaude et toujours en vie
Drapée d'une soierie
Envoûtante et transparente
Je vois battre sa chair
Sang et or d'un feu écarlate
Pose ses pieds nus
Sur ce méandre de pierres plates
Légère
Dans cette flamme d'air
Elle me rejoint
Au sein de cette atmosphère
Et commence un doux murmure
Sur cette couche d'émaux

39 commentaires:

  1. johnkerbereavril 25, 2013

    Difficile de trouver les mots ???
    Très bien mené et douceureusement original !!!
    Ca détend !!!
    Amitiés
    JK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention de ne pas trop se détendre...

      Supprimer
  2. Il existent des carnets de rêves plus chatoyants que des carnets de voyages...
    Chaque page est une sphère irisée... dans laquelle on s'engloutit avec délice..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement...

      De ses rêves on en revient de ces voyages pas toujours mais il forme notre propre nature, celle qui permet de savourer les petites choses de la vie sans prise de tête et de dire merde à ceux qui pensent pour les autres.

      Supprimer
  3. en voyage toujours
    on est partout présent ce que je ressens
    mais dés que apparait cet ile
    on court vers elle à la vitesse du mil
    apaisante cette évasion ...des luttes
    sourire
    b journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir ouvrir un jour ta boite mail...

      Supprimer
  4. merdesiles3avril 25, 2013

    Beau!
    Merci Belle soirée
    Amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que souvent je flirte avec l' amertume, je me noie jamais car je m'envole en nageant le papillon

      Supprimer
  5. merci de me sortir de l'enfer des disputes
    avec ce beau poème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis là pour peindre les murs
      Ouvrir les fenêtres
      Laisser entrée la lumière
      Et parfois j'ai des réponses
      Éclairées ou sombres
      Je suis là pour écrire dessus
      Fermer les volets
      Et parfois j'ai des surprises
      Proches ou lointaines
      C’est à nous
      Au fond de ce trou
      Avec notre apanage
      Avec notre rage
      Avec notre créativité
      Folle et indomptable
      D’en explorer l’inimitable
      Géographie et potentialités

      Supprimer
  6. C'est autobiographique
    Poeme publié 13 Mars 2013 à 15:37

    merci! ;)

    Steve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la date de mon commentaire sous ton texte... le temps passe mais le commentaire reste

      Supprimer
  7. CocoDivineavril 25, 2013

    quel douceur ...

    Coco

    RépondreSupprimer
  8. swaroskiroseavril 25, 2013

    La multiplication des miroirs et des seins selon la plume recroquevillee de px..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ce poignée Miss Sardaigne...

      Supprimer
  9. *D'une forêt habitée de mille cierges*

    J'aime cette métaphore, j'aurai aimé l'écrire ...

    bO we

    Paule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois
      tu as l'imagination fertile

      Supprimer
  10. Tres bel écrit...merci pour ce bon moment de lecture matinal!
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les matins du monde se réveillent
      le tout est de ne pas trop penser
      mais d'agir
      Avant de partir

      Supprimer
  11. Merci pour ce partage EdDegas
    Très bel écrit!

    Amitiés +V
    Lysette

    RépondreSupprimer
  12. L'écume rouge... sang le rêve, on meurt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écume du jour sent bon comme la nuit sentiment

      Supprimer
  13. magistral concerto


    Coucher au cœur d'un essaim d'abeilles
    Chantant l'œil rebelle l'art gourmand
    Je plane au-dessus d'une montagne sucrée
    Habillée d'alcôves de miroirs galbés

    Allongé sur une pierre en mousse
    Chevauchée par la rosée fraîche
    Je rampe corps figé sur la terre humide
    D'une forêt habitée de mille cierges

    beau solo ..j'aime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...

      Il faut savoir lâcher prise
      de corps et d'esprit
      sinon nos vers restent
      figés dans le ciment...

      Bon voyage... En cathédrale

      Supprimer
  14. Joli tout plein

    Merci du partage James

    Agnès

    RépondreSupprimer
  15. Une belle élévation poétique pleine de rêves...

    RépondreSupprimer
  16. A te lire, on vole, on plonge, on dérive...
    mais quel beau voyage!
    Merci pour cet excellent partage
    Christian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le retour sur terre
      A la folie réelle
      De tous les jours
      Désillusion et alluvion
      Du fleuve d'apparence tranquille
      Collent nos cils
      Sur un certain regard
      Celui du sans soucis

      Supprimer
  17. Theysgeur-Smai 28, 2013

    Magnifico!!!

    Merci pour cette belle écriture.

    +1

    RépondreSupprimer
  18. Lucia_Nuzzi_SOzzamai 28, 2013

    Un sublime poème auquel j'ai pris grand plaisir a lire.

    RépondreSupprimer
  19. Je dérive au milieu d'un désert
    De sable rose dans une tour d'ivoire

    J'aime votre style.

    Merci pour avoir partagé votre aventure.

    Ayouda

    RépondreSupprimer
  20. Tbon sauf la forme vers la fin...

    RépondreSupprimer
  21. VersTendresmai 28, 2013

    Une petite merveille votre écrit !! J'aime tout simplement ! Merci du partage EdDegas !

    Douce soirée à vous !

    VersTendres

    RépondreSupprimer
  22. Carrenoirmai 28, 2013

    L'écume rouge de la mer noire j'en rêve !
    Beau poème plein de sensations suggérées...

    RépondreSupprimer
  23. amoureusedelaviemai 28, 2013

    moment passionnant , très bel écrit
    Poétiquement

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »