Bienvenue sur mon blog ! Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer...

Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques ; de la poésie plus ou moins libre selon l'envie du moment.

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2017

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »


Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Je solderai mes réponses à vos commentaires « et je partira… »

 
J'ai sur mon écran
Une diagonale de vingt-deux pouces
Et quelques traces de doigts
D'index de majeurs
Le monde est à portées de mes mains
Derrière un amas de liasses
De pages Word
Griffonnés dans un style
Confondant l'intelligence
Avec une orthographe
Se moquant parfaitement
De la grammaire classique
Des palmes du canard
Enchaînées de l’académie
Ce n'est par provocation
Ou par vocation
Juste récréatif

Lire tous vos commentaires
Comme lire tous vos vers
Dans un tel chaos
Ô Fiat Lux
Hélice céleste étoile
Décolle-moi d’ici
Vers le pays des merveilles
Avant que je ne pollue
Le sol qui m’a vu naître
J’embrasserai alors la terre
D'un œil d'aigle
Qu'il peigna sur terre 
Une modeste poésie 

Et les yeux fermés
Je solderai mes réponses 
A tous vos commentaires
Citron doux de Menton
Clou de girofle d’Indonésie
Rose éternelle de Dadès
Lichen barbu de Laponie 
Saindoux de Sidonie
Et rappelez-vous de Soulage
La lumière vient du noir
A ce discours de la méthode
Il y a toujours l’exception
Qui confirme la règle
Un jour avant l’écume
D’une présence exceptionnelle
Celle qui peut confirmer
La présence d’une règle

Et de ce coin de terre
Faites danser vos mots
Ni masculins ni féminins
Jouer avec vos cordes
Sans vous étrangler
Car je n’aime pas les enterrements
A cette heure jusqu’au soir
Je viendrai vous commenter

4 commentaires:

  1. Magnifique ce partage j'adore!
    merci James c'est toujours un plaisir de te lire
    Sylvie(didagh)

    RépondreSupprimer
  2. Télégraphiste


    Le petit télégraphiste bleu
    Quelque hindoue aux seins en saindoux
    Une Ostiaque brandissait une carabine rose
    Entre les oreilles de son cheval isabelle
    Les chimistes mangèrent comme des cornues
    Deux délicats jeunes hommes
    Sans poil et sans reproche
    Des Lettones naines
    Jetaient leurs enfants rouges
    Et sa bouche provient
    Des usines parfaites.

    1990

    RépondreSupprimer
  3. excellent ! l'académie n'a plus qu'à déménager ici . (je pourrais en dire plus, mais c'est pour te faciliter la tâche si tu dois tout lire. )

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13 »