« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Si je ressuscite j'aurais quel âge

Je fais grâce à ceux qui prient
Comme à ceux qui s'oublient
Ses inscriptions votives
Ses mélancolies expéditives
Reconnaissantes et envoûtantes
Poésie d'amour
Folle demande
Cherche des réponses
Avant de rejoindre
L'aurore du vide

Et la voilà anxieuse
Bornes et sarcophages
Se nichent sur sa route
Un vaste replat herbeux
A deux pas du bitume
Grimpant au lac bleu
Ignorés des foules
Haut perchés
Des tas de pierres
Dessinent les passages d'un jour

Et à travers une pierre
Mon regard oblong perçoit
La plus belle fleur du monde
La Gagée des champs
Mon cœur
Flirtant avec les pâquerettes
Est à moitié enseveli
Dans ses pétales pensifs

Et je suis là
Les yeux sur le plancher
Agrippés au plafond
Collés au sol
Tout est en bois
De chair rose
Patiné par l'émotion
D'un temps si court
Caressé par mes cils
Moins froid que la pierre nue
Mon être se couche
Sur ce champ jaune
Que le soleil  chauffe
Et le cœur berce
Une voix me dit de partir
Rejoindre les étoiles
Un voyage éclair
Pour une nuit infinie


D'après une illustration Breakaway de Liliana Sanches

21 commentaires:

  1. Tu meurs chaque nuit pour ressusciter chaque matin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'âme ne fait pas de différence entre le jour et la nuit

      Supprimer
  2. le bois de rose en chair
    tu ressusciteras enfant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui avec des dents de lapin une langue de fourmilier une main de lémurien un sexe d'âne et des ailes d'albatros... Un cerveau numérique une âme candide des pieds de sept lieux

      Supprimer
  3. CocoDivineavril 27, 2013

    je pense aussi que nous sommes "neuf" chaque matin !!...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et quand on change de pseudo on retrouve ses démons et ses ombres... Ses idées préconçues un ennemi mortel !

      Supprimer
  4. EglantineEtmoiavril 27, 2013

    Je vois le sujet d'un point de vue scientifique un contre balancier du projet de Ken Hayworth qui mène depuis plusieurs années un projet totalement dément : celui de ressusciter.
    Il prévoit de se suicider afin qu'une partie de son cerveau puisse être réutilisé et connecté un jour sur le corps d'un robot !

    La race humaine est sur une ligne droite vers le téléchargement de l'esprit : nous allons conserver un cerveau, le découper, le créer sur ordinateur par simulation et le connecter au corps d'un robot...

    Et la poésie dans cette sphère de science fiction, elle restera là comme depuis le premier jour où l'homme a su communiquer ses sentiments !

    RépondreSupprimer
  5. les rêves de la passion commence à l'age adolescent
    sourire
    b journée

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir

    j'aime bien

    Boulotte

    RépondreSupprimer
  7. Au fil des jours la renaissance

    bO dimanche !

    RépondreSupprimer
  8. Harmonie01avril 29, 2013

    chaque nuit, tu quittes ton corps pour régénérer ton esprit. et reposer ton corps.
    ton subconscient est en étroite relation avec ton inconscient pour lui transmettre les informations que tu fais la journée, et ton conscient est présent lors de ton réveil qui est en mouvement. Tu es obligé de dormir pour régénérer ton corps et ton esprit reprend la dimension libre. voilà , si cela te parait logique. quant à la réincarnation se fait avec la naissance au bout d'un certain temps voir même siècle,. Il n'y a pas d'âge lorsque tu n'es pas dans la matière .

    Harmonie pour te servir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le service est compris dans l'analyse ?

      Supprimer
  9. Si tu as part à la première résurrection, ton corps ressuscitera glorifié et tu perdras tes défauts physiques. Si tu as été défiguré au cours de ta vie terrestre, tu retouveras ton visage.
    Le Christ est ressuscité et il était dans la trentaine.

    Bonne semaine!

    GD

    RépondreSupprimer
  10. y a pas surement ailleurs
    une autre voie...où s'engage.. l'Âme..

    Une voix me dit de partir
    Rejoindre les étoiles
    Un voyage éclair
    Pour une nuit infinie


    joli ...voyage...

    RépondreSupprimer
  11. Très grand bravo M A G N I F I Q U E poeme
    Quel talent!!!

    RépondreSupprimer
  12. Un propos intéressant à travers un très beau texte... Et moi qui suis fan de S.F. j'apprécie l'explication !
    Merci...

    RépondreSupprimer
  13. Si je ressuscite, je ne voudrai pas être dans ta vidéo ... c'est tout noir là-dedans ... et j'aime tant le soleil.

    Amicalement. GUY

    RépondreSupprimer
  14. Malheureusement si cela se réalisait..Ce ne serait qu'une copie...téléchargeable à x exemplaires....

    IL est bien évident que la conscience n'existe que .....
    par la représentation unique qu'elle a d'elle-même par rapport aux autres...

    et cette relation là elle est totalement illimités dans ses connections....

    Très belle idée d'avoir penser à ces nouveautés sur l’investigation du connectome....pour lui opposer..un air pur et vivifiant à l' apaisement naturel qui reste encore long à faire son petit bonhomme de chemin...

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »