« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

La chambre aux fées

À la verticale
Au bout de mes mains
Un dolmen de granit
Symbole de puissance
Et de foi
Maintenant
Lentement s'affaisse
Disloqué
Amoindri
Déchu

L'eau glauque
Envahit son couloir souterrain
Ses chambres funéraires
La terre spongieuse l'aspire
L'attire vers l'irrémédiable
Engloutissement de l'oubli

À l'entour
La nature aux forces renouvelées
Semble perpétuer l'élan de la vie
Des grands chênes
De la prairie

La foi de l'homme
A déserté la pierre
Et la pierre peu à peu
Retourne au néant




33 commentaires:

  1. Si la foi de l'homme a déserté la pierre que reste-t-il alors dans le coeur de l'homme ?
    Belle poésie James Px. Amitié Zeste

    RépondreSupprimer
  2. merdesiles3avril 19, 2013

    "La foi de l'homme
    A déserté la pierre
    Et la pierre peu à peu
    Retourne au néant"

    Magnifique texte james
    Merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. _ChrisBonnery_avril 19, 2013

    C est superbe

    RépondreSupprimer
  4. Un départ pour une nouvelle (re)naissance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les arrivées ont été précédé d'un départ

      Supprimer
  5. très belle légende , j'ai beaucoup aimé

    RépondreSupprimer
  6. Tres belle poesie Jemes merci ,j'aime beaucoup
    tant qu'i ya vie sur terre y a espoir...Juste avoir la foi
    belle journée
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  7. c'est quoi les arolles?

    j'aime apprendre, comprendre ce que je lis

    Semble perpétuer l'élan de la vie
    Des grandes arolles
    De la prairie

    merci je vais découvrir surement un mot nouveau

    j'aime bien

    merci d avance

    j'ai aimé entrer dans la chambre aux fées..

    chuttt

    je sors sans faire de bruit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne reste plus que l'odeur...
      A imaginer
      Avant de sentir
      La résine
      Et surtout ses aiguilles
      qui parfument
      admirablement
      les grillades au barbecue
      sauvage

      Souvenir d'enfance
      Aujourd'hui
      c'est interdit
      Mais il est content l'homme
      Il a internet !

      Supprimer
    2. Légende ou cérémoniel...

      C’est beau en vérité
      c’est beau
      Je suis l’esprit
      à l’intérieur de la terre
      Les pieds de la terre
      sont mes pieds
      Les jambes de la terre
      sont mes jambes
      La force de la terre
      est ma force
      C’est beau en vérité
      c’est beau
      Les pensées de la terre
      sont mes pensées
      La voix de la terre
      est ma voix
      La plume de la terre
      est ma plume
      Tout ce qui appartient à la terre
      m’appartient
      Tout ce qui entoure la terre
      m’entoure
      Et moi
      je suis la parole sacrée de la terre
      C’est beau en vérité
      c’est beau

      Tessier

      Supprimer
  8. Marie-Roseavril 19, 2013

    il en est souvent ainsi de l'HOMME en particulier ...

    RépondreSupprimer
  9. "La foi de l'homme
    A déserté la pierre
    Et la pierre peu à peu
    Retourne au néant"...

    Un poème qui m'a touché et qui parle d'une trop triste réalité....

    Alexandra

    RépondreSupprimer
  10. Pour mieux renaître...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour mieux sentir
      que l'on a été
      que l'on n'est plus
      et que l'on n'est pas seul

      Supprimer
  11. La grandeur se pare aussi un jour du temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE L où le temps affaisse et élève

      Supprimer
  12. Yvon d'oreavril 19, 2013

    La foi soulève les montagnes dit-on, nous n'avons pas retrouvé le trésor des Incas mais des pierres colossales un peu partout sur la planète attestent du pouvoir de l'homme quand il veut honorer les dieux. Quand la foi nous manque tout à terme redevient poussière et les plus beaux des monuments n'ayant plus de rôle à jouer sont désagrégés par le temps.
    Bonne soirée: Yvon.

    RépondreSupprimer
  13. Rêve ou légende ?
    En tout cas, superbe.

    Merci,
    ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... Les puces ont changé de coq
      et la lumière de cocotte... minute papillon

      Supprimer
  14. Regrets bellement exprimés, mais si la "foi" se berce de la juste mélodie harmonieuse, peu importent les émergences temporaires, corruptibles et peu fiables, la confiance est pérenne dans la Nature, et la brousse brûlera et les
    gnous continueront de brouter l'herbe nouvelle bien longtemps après que le dernier des Augustes, plus ou moins blanc ou plus ou moins triste, aura tiré
    sa révérence.....

    Merci pour le beau partage,
    Soleil amical.

    RépondreSupprimer
  15. L'eau glauque
    Envahit son couloir souterrain
    Ses chambres funéraires
    La terre spongieuse l'aspire
    L'attire vers l'irrémédiable
    Engloutissement de l'oubli

    ///

    Mysticisme au bout de l'émoi.

    Merci,EdDegas!

    Driss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.youtube.com/v/km5efYthF-M

      Supprimer
    2. Je miss et tic souvent à l'abri...

      Supprimer
  16. je m'ensevelis dans la chambre aux fées...
    sa profondeur m'aimante..
    Doux soir
    mapiee.

    RépondreSupprimer
  17. La nature aux forces renouvelées semble perpétuer l'élan de la vie des grands chênes de la prairie.
    Cette phrase est incroyablement forte en ressenti, tout comme ton texte entier.
    J'ai apprécié te lire.
    Merci pour ce partage.
    Amitiè.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
  18. Trés beau texte. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  19. le cycle de la vie

    RépondreSupprimer
  20. De l'espoir au néant, la vie dans toute sa superbe ironie

    superbement écrit

    RépondreSupprimer
  21. Joli poème avec une profonde philosophie !
    Amitiés
    guy

    RépondreSupprimer
  22. Des trois coups jusqu'à ce que le rideau retombe toute la comédie de la vie, cette illusion comique.
    Un plaisir à lire.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »