« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

L’ombre bleue la chose et le monde

Si on garde les yeux bien ouverts sur le monde
Il se passe mille choses
Auxquelles on ne prête pas attention
Parce qu’on est dedans
Tête baissée

*

La chose offre aux regards
Sa vision du monde
À travers toiles et poésies
Intérieur ou extérieur
Vers d’encre de chine
Au-delà d’un style
Ma main parle d’une écriture
Noire et blanche très présente

De cet amour entre nous
Où nous nous sommes rencontrés
Ils ne peuvent pas savoir
Ni comprendre
Et pourtant
On voit le mouvement des ombres
Des pieds qui traversent la rue
Allées et venues sans fin
On est emporté dans le mouvement
Avec ses ombres qui se croisent
Sans jamais se rencontrer
Est-ce avant tout l’anonymat
La scène quotidienne qui m’attire
Où la peur de prendre seul le tunnel

Elle est belle si silencieuse
Tout en nuance
Dans l’ombre bleue
Elle m’a frappé si violemment
Quand je l’ai regardé
J'ai pleuré pour elle
Quand le ciel a pleuré pour elle
Et quand elle est partie
Un poète désespéré est venu m'accueillir
Au-delà d’un style
La chose n'était pas pour elle
Quoique j’ai appris avec le temps
L’amour est si humain

Être seulement un chuchotement
Un secret suffit-il
À combler le vide

Heureux à la porte d’un trésor
Sans doute inaccessible
Je traverserai la mort pour un monde différent
Je reviendrai à la vie pour ne pas la perdre
Je rêve à cette magie éveillée
Dans le creux de ma main
L’ombre bleue danserait-elle

*
 

25 commentaires:

  1. merdesilestwojanvier 30, 2014

    Une magnifique lecture de la pure poésie comme j'aime

    Merci James et bonne journée à toi

    Plus particulièrement ce passage est superbe
    "

    Elle est belle si silencieuse
    Tout en nuance
    Dans l’ombre bleue
    Elle m’a frappé si violemment
    Quand je l’ai regardé
    J'ai pleuré pour elle
    Quand le ciel a pleuré pour elle
    Et quand elle est partie
    Un poète désespéré est venu m'accueillir
    Au-delà d’un style
    La chose n'était pas pour elle
    Quoique j’ai appris avec le temps
    L’amour est si humain"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a toujours des passages plus éthérés que d'autres qui servent de mise en bouche de toile de fond pour le décollage... C'est sans doute ça la prose...

      Supprimer
  2. L'ombre bleue serait-elle de retour !

    RépondreSupprimer
  3. Le lien subtil

    Tous les jours à midi
    Tandis qu’elle sommeille
    Il écrit des poèmes
    De petites merveilles
    Pleines de plumes bleues
    Et quand elle s’éveille
    Le facteur est passé
    Elle voit son ombre bleue
    Sur le seuil détourné
    De l’atelier de peintre
    Qu’il a blanchi de chaud
    Avec son petit lit
    Où elle voyage loin
    Dans un wagon doré

    Il sait que l’essentiel
    Est dans le quotidien
    Tout doucement il glisse
    Un pli sous le soleil

    C’est l’étoile des siestes
    Le bleu de son réveil.

    Marine
    23 juillet 2012

    RépondreSupprimer
  4. Il y a de la magie dans ce poème... C'est celle de l'amour..

    Ombre bleue... notes bleues...

    +v et merci aussi pour la musique
    (j'adore G. Fauré et je savoure avant que ma carte son ne plante car mon petit ordi est fragile :-))

    Et le poème de Ninita aussi est superbe...

    Merci James

    amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. La magie opère sans qu'on le sache c'est sans doute ça la vérité !

      Supprimer
  5. L'ombre bleue est, en elle-même, une image d'une grande force poétique. Tout ton poème en est porté. Le résultat est magnifique, un poème d'une grande sensibilité.

    A te lire encore
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire l'ombre ne fait que passer... Et pour le bleu

      Supprimer
  6. Si on garde les yeux bien ouverts sur le monde
    Il se passe mille choses
    Auxquelles on ne prête pas attention
    Parce qu’on est dedans
    Tête baissée

    Le décor alors se résume à une petite fenêtre qui gomme les alentours laissant place aux pensées.... j'ai souvent expérimenté ainsi la vacuité du moment où le temps s'enfuit ainsi que la conscience, en un instant suspendu
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire l'ombre ne fait que passer... et pour le bleu...

      Supprimer
  7. Rentypoésiefévrier 14, 2014

    Perception de la vie à la limite du réel, voyage silencieux dans un tunnel entre silhouettes et lumière magique. J'ai beaucoup aimé.
    Francis

    RépondreSupprimer
  8. Un bien beau poème qui recèle bien des secrets. Laissons danser l'ombre bleue encore quelques instants, peut-être nous révèlera-t-elle quelques trésors Smile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui ou Quelle est cette ombre bleue Jim Sagà... ?

      Supprimer
    2. Je pourrais te donner mon idée de ce qu'est cette ombre bleue, Leontine. Cependant, je m'en garderai. Ne le prends pas mal mais c'est là un des attraits de la poésie et de certaines images créées par les auteurs, le fait que tu te les appropries et que tu en fasses ton interprétation. Je crois que chaque lecteur a eu une vision différente de cette ombre bleue, je crois qu'elle doit rester ainsi : multiple
      Après, peut être que l'auteur pourra te donner son interprétation s'il le souhaite.
      En toute amitié.

      Supprimer
  9. bien aimé ton ombre bleue , parce que je comprends bien la vision du monde, mais l'amour que je connais aujourd'hui, n'est plus celui que je connaissais au-delà du mot pour mieux comprendre le sens de l'amour, donc je vis comme entre deux rives, il y a le monde d'un bord, mais là, il y a l'Amour avec un grand A... Mais qui ouvre une porte sur l'autre rive qui est l'infini l'éternité, on va très loin, j'espère que j'en dis pas trop moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci l'ami et sache que tu n'en dis jamais trop !

      Supprimer
  10. Elle danserait

    RépondreSupprimer
  11. C'est beau aussi la poésie
    v
    Joël

    RépondreSupprimer
  12. Très bel écrit, l'amour vrai ne meurt jamais. Il s'en seulement sur d'autres rivages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci errant d'un texte à l'autre on fini par trouver son chemin... Et on se pose !

      Supprimer
  13. « l'amour est si humain... »
    il se veut vivant
    magnifique est ton univers bleu parfois gris mais comme les papillons qui t'accompagnent toujours en mouvement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE L. ça faisait longtemps que je n'avais vu ton dessin... Le mouve !

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »