« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Jalon de vie

Elle était comme une chimère
Que l'on avait enfermée
Longtemps elle fut comme invisible
Flirtant le fond des limbes
Mais j'ai entendu l'âge d'airain
Parler à voix basse de son mystère
Le mystère de la muse d'argent

Dans cette oraison d'éclat blanc
J'entrevoie personne m'entendre
Et récolte en silence ses étincelles
Ses yeux à la poésie captive

Poète si tu veux m'atteindre
Délivre moi la formule consacrée
Implore ma langue de chimère
Car elle se pend chaque jour
À l'arbre en fer
Pour y forger un poème

Tout finit un jour par naître
Par mourir quelque part
La nature des choses est ainsi

Seules ses marges d'argent
Sans ailes ni destinations
Nous dévoilent l'essentiel de sa vie
Qu'il est sans doute inutile
D'exiger de quérir la vérité
Le soi est un secret sublime
Au milieu de milliers
Et une grande indigence
Ne peut être exposée

Restons dans le secret
Et prenons nous la main
Pour ne pas se perdre



17 commentaires:

  1. Je n'ai pas de formule magique
    J'aime ce poème tout en étant interpellée par l'association de la muse et de l'argent
    et, dans le tout en expression, j'aime la pudeur esquissée et le secret à préserver
    Tes poème sont des mystères en voyages

    Merci James
    Amitiés
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyageons tant qu'il y a quelque chose à voir

      Supprimer
  2. Oh Muse !Bien chanceuse
    combien de pauvres gueux
    as tu pris sous ton aile
    primitive audacieuse ?
    Combien de capitaines
    et combien de marins
    dans ta proue femme fatale
    ont bû à tes deux seins
    et vomissent leur peine ?

    Il est bien malheureux
    bien plus qu'être vénale
    de n' accrocher à tes yeux
    des diamants , des opales ,
    bien médiocres sont ceux
    qui n'ont vu que du feu ...
    Oh Muse ! Que tu es infernale
    et je me brûle les miches
    à l'or de tes beaux yeux ....

    C'est sorti tout seul ...merci de l'inspiration ...

    RépondreSupprimer
  3. Votre Langue...
    C'est une langue origamique
    originale et organique

    Amical sourire

    Tt...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tourterelle origamique
      indéfiniment repliée sur des secrets

      Supprimer
    2. Il y a des langues qui méritent toutes les ascensions... Même les plus brumeuses ou sulfuriques...
      Entre rêve et orgie linguistique.

      Supprimer
  4. Fort impressionnée
    Ahhh du beau
    Je rêve même debout
    Il fait bon de vous lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage déjà supprimé à peine arrivé...
      Avec une plume à l'esprit vif

      Supprimer
  5. Licorne-sereineseptembre 26, 2014

    Une profondeur naturelle qui révèle une belle sensibilité et le sens du sacré.

    Merci du partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la sensibilité oui
      pour le sacré je ne sais pas
      pour les sens interdits oui

      Supprimer
  6. "Prenons nous la main pour ne pas se perdre"

    Poète, c'est une autre
    Qui te salue
    Chapeau


    Jo

    RépondreSupprimer
  7. La poésie porte mieux la métaphysique que n'importe quel discours philosophique.
    Très beau fruit !

    RépondreSupprimer
  8. J'aime bien cette lecture
    Une ronde de mots
    Merci James
    Douce fin de journée
    Amitié de Bourgogne

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »