« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Absent présent des clous Marinette

Alexandrins d'Écosse et d'écorces sans têtes
Ou ce titre absent présent des clous Marinette
Ah la poésie en trompe l'œil j'aime et vous
Et on ne plaît jamais à ceux qui savent tout
Moi qui ne sait rien comme la plus part d'ici
Je vous souhaite tout de même bonne nuit

*

 Le début et la fin s'épousent à l'automne
 Naît l'épisode terrestre qui me fredonne
 L'air pur déconcertant qui enivre à jamais
 Mon amour innocent et glorieux des sommets
 Gravir la pente en me retournant seul sur l'autre
 Désormais c'est possible sans ses douze apôtres

 Ma pensée mesure ce chemin de nuances
 Avec ses mystères qui pleurent et avancent
 Essaime la poussière blanche des pieds nus
 Dans de sinueuses plaies d’allées et venues
 Seul à l’ombre du cimetière bleu marine
 J’écoute battre la bruyère de l’ondine

 Ma beauté est à celle qui songe au rebelle
 Sur la ligne de faille aux neiges éternelles
 Au missionnaire sommeillant dans les Highlands
 Au cœur d’une guerre sainte d'un no man's land
 Atteint d'antagonisme d'amour et de haine
 Où l’ange des fougères récolte ses peines

 Je rentre dans mon cerveau son parfum d’airelle
 Battre la chamade me refléter en elle
 Pour y connecter la touche bleue « Émotion »
Bouger comme un chef d'orchestre en ébullition
 Contempler ses ombres chinoises en chanson
 Ô maître magmatique des mots et des sons

*

 Ah oui et si je taquinais l'espagnolette
 Même si elle me gonfle les castagnettes
 Je crois qu'il va falloir lui dire enfin
 Qu'là elle va m'asticoter le mot fin
 Car j'aime trop partager et clore en beauté
 Ma poésie avec son infini bonté



11 commentaires:

  1. belle dédicace à ELLE

    ta strophe chute est belle
    je la prends

    sourire

    b soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie de chacun ! Une répétition sans fin
      De la vie de l'homme... Passe donc à la caisse
      Et comme ces familières avenues de l'air
      je n'ai pas les clés ni le code et il pleut

      Supprimer
  2. Mellow melody


    Tell me mellow melodies
    ‘cause my heart is honey
    and mine eyes are so sad

    sing me mellifluous songs
    ‘cause my head is melting
    and my life is so bad

    call me “sweety”
    ’cause my name is not mine

    tell me yellow stories
    ‘cause my soul is golden
    and silver are the sounds

    bring me softy flowers
    ‘cause my hands are empty
    and my eyes love beauty

    sing me songs for dreaming
    ‘for music went away
    and my cries are too sharp

    give me mellow pillows
    smoothy-feathered inside
    and sweetly murmuring
    ‘cause my sleep is nightmare
    and awaking so hard

    my eiderdown is down
    my heart is getting cold
    when your arms are not here

    whisper whisper
    amidst the phone
    shutters shutters

    my love is gone.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It's good to see you depuis 1985...

      Supprimer
    2. merci pour ton poème dédié qui m'émeut vraiment
      qui ici a le courage d'envoyer un poème à un autre ?
      on préfère envoyer des injures
      les poèmes sont éternels
      les injures mortelles
      bisou

      Supprimer
    3. Je sais ce que j'ai à faire et je fais
      Alors ceux qui vivent sans vivre me m'inspirent pas...

      Supprimer
  3. https://www.youtube.com/watch?v=ZkLrFpo0lHA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu... Entre le couple lune et silhouette il y a lumière

      Supprimer
  4. Tourterelleoctobre 07, 2014

    J'aime bien "L'ange des fous gère..."

    Ah quand les mots prennent leur liberté...

    Amitiés...

    Tt...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre mon plat de nouilles et le dessert
      L'ange tue le temps
      et le fou sauve le roi
      de la guerre des fromages du sénat
      et de l'assemblée des ânes

      Supprimer
  5. Une bien jolie dédicace à Marinette

    La touche "émotion" te va bien James

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »