Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques, de la poésie plus ou moins libre selon l'état d'esprit du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2019.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre... Attention je ne tiens pas à jour tous les liens...

Bienvenue sur mon blog ! NOUVEAU recueil 16... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer...

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

Abonnés du blog

mardi

Sous la lune des océans

En regardant le trafic
Mes mots s'oxydent
Sur le cuivre de la gouttière
Où le chat bleu
S'est pendu par la queue
Pour découvrir le monde à l'endroit

Amalgamé à un trou noir
Le messager du Diable
M'a envoyé par SMS
Tu peux toujours te disperser
Au seing de tes vers
Tes anges sont des tyrans
Tu fusionneras avec moi

Je lui ai répondu
Ma poésie si elle est
N'est pas un confessionnal
Tu peux toujours essayer
D'ouvrir la boîte de pandore
Je ne suis pas né
De la dernière séance
Ni bien ni mal
S'écoulent en moi

À des lieux d'une flagellation
Divine ou latente
Sous mon orage tropical
L'altière beauté
Enveloppe mes pensées
À cette sudation
Qui m'autorise à la pénétrer
Au plus profond

Dans la pénombre de l'esprit
Du puits perdu des sens
Et de la raison
Où les vagues inondent
Le vase clos
Du pont des soupirs

L'origine
Étend le message
La filière nucléaire
Se rompt les reins
Les os à la brise
La voie lactée jouit
Le quasar du ventilateur
Chante l'Ave Maria
Et mon corps s'aiguille
À l'horloge du temps nécessaire
Les mains dans ses cheveux
Mes lèvres à son coup
Les trompe-l'œil de la nef
S'envolent
Au quarante cinquième parallèle
À travers la brume de mon ange
Qui sourit à l'angle mort
À chaque souffle au cœur
Qui me tient en éveil
Les yeux
Dans le vitrail des chœurs

Au large de nos bras
En pleine lumière
L'amour de la langue
Vivante comme morte
L'amour de la chair
Et tendre
Est toujours une croisière
Aux mille et une haleines
Sous la lune des océans






31 commentaires:

  1. Merci James pour cette rivière des mots... Une joie de découvrir ce monde poétique... À chaque lecture !

    RépondreSupprimer
  2. irene midsjuin 20, 2018

    à attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  3. Quelle joie de te lire ce matin et d'écouter Schubert pour finaliser le tout ...merci James J'ai toujours aimé les océans....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de Schubert... Pour le premier jour d'été.

      Supprimer
    2. Oui merci, ce jour me tient à cœur...

      Supprimer
  4. Pina Spitalerijuin 21, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  5. Anneh Cerolajuin 21, 2018

    J'aime la dernière strophe, soudainement plus poétique et s'ouvrant vers un horizon plus clair.

    Belle journée à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la clairvoyance n'est toujours horizontale et ou verticale... Mais elle n'est jamais très loin.

      Supprimer
  6. Ninaie Prigentjuin 21, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  7. 林威(林威)juin 21, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  8. Alessandra Biscardijuin 22, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu the end quelque part... c'est dommage James
    L'indifférence... elle te tue à petit feu... chanté Gilbert Becaud !

    https://www.youtube.com/watch?v=5rwJ0MChoYU&list=RD5rwJ0MChoYU&t=16

    RépondreSupprimer
  10. Nini Macaloojuin 22, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  11. lea weilerjuin 23, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  12. Montse Muñozjuin 24, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  13. Mado CHRISTOPHEjuin 24, 2018

    a attribué +1 : Sous la lune des océans

    RépondreSupprimer
  14. bonjour evenos, j'aime beaucoup votre façon d'écrire, spontanée, avec des tripes. Ca me parle.

    bonne journée

    michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui la spontanéité à mon sens est la clé de voûte du pourquoi et comment
      Et j'ai fini par comprendre à m'y résoudre puisque c'est par là que j'ai trouvé une certaine force de la véracité de l'intérêt même d'écrire quelque chose de frais et sans ratures... etc... parfois je ne me noie mais je sais nage et la surface n'est jamais très loin... le plus incertain est de reprendre le rythme... tu peux tout lâcher mais si tu perds le son la mélodie... je passe à autre chose.
      Merci

      Supprimer
  15. bonjour James, à l'époque je trouvais dans ta plume un manque de liant entre la profondeur des mots, leurs nuances, malgré la richesse de ton vocable, et là je me surprends à me délecter de te lire, un texte de juin de cette année j'ai cru voir, je te lisais y'a quelques années, et bien merci pour cette marge de progression dans l'amour que tu portes aux mots, bye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello... Oui la poésie c'est comme une mer intérieure... Trop salée ou trop polluée... elle se perd souvent... et si on arrive à l'oublier ou à ouvrir un chenal... l'océan reste ouvert... sachant que la somme de ce que ce je suis n'a pas d'intérêt si un jour la critique ne passe pas par-là sur le revers de mes élucubrations.

      Bon je m'habille
      À plus

      Supprimer
  16. Joli jour James

    Ton écriture a vraiment quelque chose d'extraordinaire. Je pense qu'il s'agit d'un poème spontané du reste, du moins en partie.
    Ecrire ainsi prouve la générosité d'une âme ardente qui ne sait pas tricher.
    Une âme d'écorché vif .

    Sincèrement

    Rose ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paradoxalement, j'ai tjrs une difficulté à recevoir un compliment... Alors qui n'aime pas l'être... Sans doute à cause de cette perfection tant recherchée qui finalement n'existe pas...

      Meilleurs voeux au passage
      À plus

      Supprimer
  17. ah c'est JAMES???

    alors c'est de la grande et belle poésie!!! Obligatoirement!!!!


    amitiés

    RP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble retrouver une verve Bretonne !!! Une ponctuation effrénée !!!...??..

      À plus

      Supprimer
  18. Wouaouh !

    C'est une merveilleuse façon de jouer avec les mots que je n'ai pas, donc je suis en admiration.
    Sans chercher à percer tout le mystère qui se dégage de cet écrit, je me laisse envahir et absorber.
    Je suis l'écoute et reste sous le charme.

    Merci tout simplement !
    et Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça coule comme une note de musique sur un papier claire fontaine
      Il va de soi que c'est la limpidité du vers
      qui favorise cette découverte étonnante
      bien qu'obscure
      le noir est vêtue de lumières insoupçonnées
      La poésie libre est enfin reconnue...

      merci

      Supprimer
    2. Reconnue, lue et approuvée, appréciée.
      Tu m'époustoufle !
      On ne se lasse pas de relire...

      Supprimer
  19. Wow quel solidité dans tes mots,Vraiment très beau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dirait beau de l'air la poésie une lumière qui brille et qui guide
      Signé l'air de rien le temps passe

      Supprimer
  20. une poésie à vous couper le souffle, au rythme bien enlevé, un brin humoristique
    et l’enthousiasme amoureux tout pour plaire comme une sorte d'alchimie bien
    concentrée
    merci pour cette offrande
    @micalement

    RépondreSupprimer

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

A comme Amour Recueil 15

A comme Amour Recueil 16

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16»