« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Un vieil arbre l'ami

Si l’arbre cache la forêt
Cache-t-il aussi l’amour
Enlacé dans son écorce
Inscrit dans ses écailles
Lové dans ses feuilles

A l'aube du printemps
Alors que jardins et terrasses
Ont soif de renouveau
Cet arbre au milieu de la cour
Cet ancêtre à nous tous
Même de ses murs qui l’entourent
Quel âge a-t-il
Au bout de ses branches
Du haut de son tronc
Combien de jours a-t-il embrassés
Sous le vent qui l’a solidifié

Pendant tout ce temps
Le long de ses racines
S’est écoulés tant d’heures
D’eau d’encre
De sang et de larmes
De fluides viscéraux
Mélange de vie et de terreaux
Heureux et malheureux

Un arbre sans fruit
Plaît à la solitude est jugé
Qui veut le couper
N’oubliez pas son âme
Admirez l’éphémère
Comme son mystère
Ses bourgeons à la lumière
Glanez l’idée
Celle qui vous tient en vie
Et vous serez clément
Comme un ciel de printemps
Avec cet arbre qui vous apportera
Encore cet été son amour à l’ombre

41 commentaires:

  1. merdesiles3mars 18, 2013

    On coupe et on replante c'est comme cela qu'on procède comme avec les mouchoirs en papier
    Un arbre ce n'est pas une forêt ! sourire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un arbre c'est le début d'une forêt
      il donne plein de rejets
      comme nous donnons des rejetons
      bisou rose

      Supprimer
    2. L'arbre nous parle d'amour écoutons le pour mieux vivre !

      Supprimer
  2. Lucieferdmars 18, 2013

    L'amour "écologique" est-ce une nouvelle filière ou juste une question philosophique sur le rapport étroit et indispensable de l'homme à la nature une histoire d'amour et //.
    La philosophie trouve ici une place de choix dans le sens où il est question de savoir la place de l'homme dans la nature et à l'amour qu'on doit lui porter pour continuer à vivre ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui avec quelques métaphores de plus...

      Supprimer
  3. ses racines sont les nôtres
    je le dis dans abuelita
    nous les femmes savons le dessous de la terre
    et donnons la vie
    nous sommes des arbres
    mais m'abriteras-tu encore un été
    car je vieillis
    with blood sweat and tears
    j'aime tes poèmes
    tu es un cultivateur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lucie pour un mirage tu parles bien

      Supprimer
    2. Oui l'essence même de la vie

      Supprimer
  4. EmelleJiemars 18, 2013

    J'aime, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que le ciel côtoie les nuages sans saigner il y a de l'avenir...

      Supprimer
  5. Si l’arbre cache la forêt
    Cache-t-il aussi l’amour
    Enlacé dans son écorce
    Inscrit dans ses écailles
    Lové dans ses feuilles

    .
    C'est possible ,l'arbre c'est la vie...
    Tres joli merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'arbre c'est notre mère à tous

      Supprimer
  6. Si l’arbre cache la forêt
    Cache-t-il aussi l’amour
    Enlacé dans son écorce
    Inscrit dans ses écailles
    Lové dans ses feuilles

    à la question je dis non ,
    belle passion

    comme hymne à la vie ,à l'arbre je le prends
    pour le 21-mars 2013 journée mondiale de l'arbre

    merci l'ami
    sourire
    b soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demain nous serons le 22... et un chiffre : Chaque année, 15,5 millions d'hectares ( soit plus de la moitié de la superficie de la Belgique ) de forêts sont détruits pour permettre aux vaches destinées à la fabrication de la viande des hamburgers de paître, en remplaçant les zones déforestées par de l'herbe.

      Supprimer
  7. Merveille-des-Boismars 19, 2013

    Oui, écrire pour les arbres, dire combien ils nous sont... vitaux.
    Merci pour ce très beau poème plein de ferveur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si élevé que soit l’arbre, ses feuilles tombent toujours à terre comme l'homme mais qui tombera le dernier

      Supprimer
  8. Extrait du "Violon intérieur" de Jean-marc Vignoli,ingénieur et violoniste:
    http://www.youtube.com/watch?v=Ix6Tt4GS09o&feature=player_embedded

    Une de ses pensées:"Il ne peut y avoir de vraie écologie sans éveil de sa sensibilité à la nature...Et cette sensibilité est l'essence même de l'art."

    Merci à vous pour ce poème qui sait mêler étroitement l'arbre et l'amour, et ...donc la vie,dans sa plus grande beauté.
    Nyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homme est cet arbre qui ne le sait pas toujours
      Merci

      Supprimer
  9. Je viens m'abriter sous l'arbre
    Le premier jour du printemps
    Est marqué par la pluie
    ici *sourire*

    Paule

    RépondreSupprimer
  10. Un air de printemps que du bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flipote tous les printemps se suivent et l'homme essaie de suivre

      Supprimer
  11. Angéliquemars 20, 2013

    Vraiment joli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Angélique jolie salade de fruit jolie jolie

      Supprimer
  12. L'homme est cruel à couper tous ces arbres sans aucun merci pour cette lecture poétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zeste l'homme est un prédateur... Heurement que parfois certains ont un peu d'humanité et une vision éveillée

      Supprimer
  13. Marouettemars 20, 2013

    Que tu le décris bien ce vieil arbre. On s'y attache avec toi. Je trouve que chaque arbre à sa propre personnalité et les vieux arbres en on tant vu qu'ils peuvent nous réconforter lorsque l'on en a besoin

    RépondreSupprimer
  14. Une forêt que l'on abat est une histoire humaine qui disparaît, une tribu authentique que l'on chasse de son milieu, un ensemble organique, poumon qui filtre l'air que l'on respire, un ensemble de plénitude et de beauté silencieuse qui nous accueille à "branches ouvertes" :)

    Chaque jour , l'arbre doit être fêté, je connais un parc florissant qui a été arboré par les enfants des écoles il y a vingt ans, chacun d'eux est heureux de venir voir et caresser l'arbre qui leur doit le jour, il n'y a rien de plus touchant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le com du retard un pseudo plus tard l'arbre repousse

      Supprimer
  15. CocoDivinemars 22, 2013

    quelque chose que j'ai noté un jour :

    Lire un livre sous un arbre en double le plaisir. On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l'arbre.
    (J.Chalon)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours noter la chose pour ne pas la perdre

      Supprimer
  16. orchidee28mars 22, 2013

    Oui, envie de l'enlacer de nos bras comme pour se fondre en lui , écouter son coeur qui palpite de tous les souvenirs dont il a été témoin ... sourires et larmes ... étreintes et baisers ... ou seulement nous imprégner de sa sagesse ...
    Mon ami l'arbre, capable de vivre mille comme pour nous donner un aperçu de l'éternité ...

    j'aime votre façon de le voir et de l'aimer !
    Amitiés/Orchidee

    RépondreSupprimer
  17. Ombrage de ceux qui ont soif...
    Des lignes désaltérantes...

    Sourire à la gourde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En peau de chèvre est ma gour...gandine !
      Fleurette

      Supprimer
  18. qui ne s'est pas reposé, n'a pas lu, rêvé, pensé, adossé à un arbre au cours d'une promenade, devant sa maison..qui n'a pas gravé sur son écorce des initiales avec un cœur d'adolescent..on oublie à quel point ils nous sont proches et nécessaires à notre environnement de plus en plus meurtri par la pollution

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a des arbres qui ne craignent rien parce qu'ils sont trop loin ou protégés d'autres trop fragiles disparaissent d'autres riches se transforment en chaises éphémères d'autres avec de la chance finiront en toiture pour quelques siècles et les plus pauvres finiront en cagettes ou dans le feu... Et il y a cette planche de peuplier cachée derrière la Joconde juste pour dire qu'il y a même après la mort un petit morceau quelque part qui survit au temps...

      Supprimer
  19. Multipseudosavril 02, 2013

    Superbe
    Si l'arbre pouvait s'exprimer, nous serions surpris
    Raconter son vécu mais pas sur papier bien sur :)
    Bon Week
    MP

    RépondreSupprimer
  20. papillon33avril 02, 2013

    Les arbres sont nos" poumons "que serions nous sans eux..

    RépondreSupprimer
  21. Belle inspiration pour dire comme l'unique est imbriqué au tout.
    merci poète

    RépondreSupprimer
  22. un bel hommage à l'arbre!
    merci=V

    bonne soirée!
    amicalement
    balladine

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »