« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Main d'œuvre

Perdue au milieu de tags revendicatifs
La main d'œuvre oscille entre colère et abattement
Raisonne à des changements
Entrer en conflit
C'est une demande d'amour
Une caresse avant de mourir
À quoi sert la lumière du soleil
Si Dieu garde les yeux fermés
Soleil
Agrippé dans les pierres du mur
De l'usine en fin de carrière
Désaffectée
Et le fantôme persistant de l'humidité de la nuit
S'élève au-dessus de la rumeur
Par-dessus les cheminées en filets de vapeur
Et surplombe la dame aux larmes de fer
Évanescente

8 commentaires:

  1. Quand les gens de la haut
    Sous le soleil de minuit
    Récolte leur blé
    Ne sont-ils pas
    Eux aussi
    Une main d'œuvre accablée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la main à la fois œuvre et couleuvre

      Supprimer
  2. Peu importe les discours
    Les gens bien pensants
    Ceux qui ne voient les cours
    Les ponts qui saignent en verlant


    Douce nuit ...

    RépondreSupprimer
  3. bel hommage aux mains d'oeuvres!

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Quoique tu dises, quoique tu fasses, tu resteras ce que tu es, alors il faut savoir vivre avec !

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »