« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Mothman

L'homme-phalène décolle vos pensées
Scarifiées sur vos post-it
Débarrasse vos monstres
Les encombrants de la vie

Quelques uns murmureront cette question dans l'oreille d'un âne
Si l'art de gouverner
N'a produit que des monstres
Qu'a produit ici ou ailleurs
De jour comme de nuit
L'art de poétiser
Dans ce nid sans règles
Où la place publique est réservée
À ceux qui dorment sur place
Avec le juge et l'assassin

Monstres et compagnie
Vous n'avez pas forcément de grandes dents
Et de belles griffes
Vous savez aussi vous cacher
Sous des formes plus subtiles

Attention à la jalousie
Comme à la tromperie
L'homme aux papillons bleus
Comme ses avis de contravention
Habillé de plumes aux yeux verts
Qui tourmente la proie de vos désirs
Dont vous vous nourrissez
Vous a dans son point de mire
Et il n'est pas un orphelin
Des insectes à quatre ailes

Hier j'étais un monstre
Demain je serais un ange
Une créature ailée mystérieuse
Et vous si vous l'étiez
Que serez vous demain
À la porte de « chez vous »
Debout dans le champ des morts
À chercher les ailes de vos post-it

Et dans ce pré fantastique
Je me plais à lire
Sur le cul d'un âne domestique
L'homme sans poésie
Serait un monstre
L'homme persécuteur
Ne serait guère mieux
L'homme-phalène
Purement contemplatif
Serait heureux
Et vous qui êtes vous


14 commentaires:

  1. le bonheur est purement subjectif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur est là où on veut qu'il soit... Le malheur est là sans qu'on lui ai demandé de venir !

      Supprimer
  2. DaliaEceterafévrier 21, 2014

    Il y a beaucoup de choses à retenir et à chercher dans ce texte...
    Oui on retrouve souvent les mêmes en vase clos qui se partagent le monde ! Jepoème est champion en la matière !
    Avec chacun leurs adeptes et puis il y a les sauvages qui cherchent à survivre ! Souvent les plus utiles et inventifs...

    Quant au bonheur Ninita à sans doute raison elle a de l'expérience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dalia je n'ai d'expérience que le malheur
      le bonheur c'est une entité

      Supprimer
    2. DaliaEceterafévrier 21, 2014

      Justement une goutte de bonheur
      sur une feuille noire
      fait pousser de nouvelles racines
      le temps d'un sourire d'un soupir
      C'est cela le bonheur des fenêtres
      Sur une façade de prison

      Supprimer
    3. merci dalia bisou

      Supprimer
    4. Ce qu'il faut retenir :
      ...il y a les sauvages qui cherchent à survivre ! Souvent les plus utiles et inventifs

      Supprimer
    5. Sur la carte d'identité ce n'est pas mentionné bonheur ou malheur j'en déduis que nous sommes libres de choisir...
      Après on ne peut pas contrôler le monde mais on peut s'en protéger...

      Supprimer
    6. et en évitant le malheur on évite aussi le bonheur
      on est seul

      Supprimer
  3. Post-it

    C’est ainsi que j’écris
    Sur les ailes des post-it
    Les soulignés des livres
    Ou les entendus sous
    Et s’envolent les sons
    Les mots les rêves
    Les images
    Et les papillons bleus
    Sortent d’entre les pages
    Et jettent leur poussière
    D’or dans les nuages
    Et soudain
    Le poème jaillit
    De sa fontaine blanche
    Et penche
    Sous l’abat-jour des mois
    Sa pauvre vie étanche
    Et tu lis
    Et les papillons jaunes
    Des post-it du mothman
    Refleurissent verdeur
    Au jardin de mon cœur

    Je t’aime***

    Marine
    20 janvier 2014

    RépondreSupprimer
  4. -melodie-rebelle-février 21, 2014

    un petit bonheur à te lire

    merci

    mélodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le post-it se colle là
      Où le vent veut bien l'envoyer
      Peu importe l'inscription
      Reste à ouvrir la bonne porte
      Ou de laisser les fenêtres ouvertes
      pour laisser rentrer les réponses
      et le jour où la colle n'adhèrera plus
      au sous-sol mortel de la vie
      Le papillon s'en réjouira
      pendant que l'âne cherchera
      une nouvelle carotte histoire de

      Supprimer
  5. La contemplation est une forme d'expression qui vaut d'autres formes. N'est-ce pas une forme de vie intellectuelle et une forme aussi de spiritualité. C'est une réaction vivante que la vie est.
    Bon, je l'admets parfois parfois elle va au-delà de la raison, mais quoi faire...

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »