« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Où est le guide michelin de la poésie

Les jours se suivent et se ressemblent
Seul toi peux changer l'épice de ta vie

J'ai rencontré le « bibend'homme »
Entre deux nuages de lait
Au café Giuseppe Garibaldi
En face de la Mère Denis
Qui lave encore son linge sale 
Chez « Je poème »
Un forum de poésie

Et je vois le Fennec tendre l’oreille
Sur le sable de la litière de sa chatte Zaza
Qui miaule ses versets pelotés
Si l'on supprimait le non-poétique
Et ses concours frénétiques
De langues et de pizzas
« Je poème » ne serait plus « Je poème »

N'échoue-t-elle pas là
La vie des opprimés
Des os de sèches de l'ivoire
Ou des œufs de caviar
Et le pigeon à l’horizon
Connaît la musique des cancres
Qui roucoule 24 heures sur 24
Dans l'arène du chaudron
De la Mère... J’ai perdu son nom

Dans cette mare de conférences
Il faut filtrer les impuretés avec ses yeux
Jouer avec sa souris et son nénuphar

Et dans ce lac des cygnes
La poésie n'est-elle pas une source de contrÔverses
Comme dans tous les plans d’eau exotiques
Ou restaurants low-cost
Croire le contraire
C'est que vous vivez dans l'imposture
Alors faire des mots croisés
Ou du sport vers Bâle ou Privat
Au-dessus d'un nid de couscous
Pour chanter avec son pois chiche
Je t'aime moi non plus
De toute façon la peau lisse des nuages
N'a pas le don de faire pleurer
Ni leurs pores ni les passoires

« Je poème » est une cuisine incontrôlable
Où les recettes sont illisibles
Où les légumes cuisent avant l'heure
Où les cervelles d’agneaux verdissent
Où la gastro est courante

Dieu où est le paradis
Ton guide Michelin de la poésie

Et un ange passe et me dit
Je m’en tape
Ici je suis avec les hurluberlus
Et ma libellule
Histoire de rester libre
Pour déjeuner ailleurs
Bon appétit


18 commentaires:

  1. Sourire! j'aime beaucoup cette lecture

    Vive la poésie sans guide Michelin

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Oui si on laisse le mépris la susceptibilité et la vanité dans son sac à dos et qu'on ouvre ses poches à l'humour... et puis tout dépend qui ouvre cette lettre sans timbre ni retenue... Il y aura toujours le mal-comprenant...
      Pourquoi se retenir alors que je suis en face des toilettes... De toute façon la tour de Babel jepoème sera encore debout demain et ses locataires le more aux dents pour ne pas lâcher la bride... Euphémisme...

      Supprimer
  3. la langue de bœuf ne te donne pas la langue de bois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non et même sans manger de bœuf
      ma langue reste suspendue
      À tes vers et infusions
      Quant à celle de bois
      Je me fends avec...

      Supprimer
  4. pierrot-lunairefévrier 21, 2014

    De même que l'on accorde des étoiles aux restaurateurs, on devrait décerner des plumes aux poètes.
    N'est-ce pas une bonne idée ?

    Cordialement.

    PL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui si l'on peut aussi décerner des cornes

      Supprimer
    2. pierrot-lunairefévrier 21, 2014

      Le Guide Michelin des cocus... Pourquoi pas ? Mais j'ai pas de noms, faut pas compter sur moi pour cafter.

      Cordialement.

      PL

      Supprimer
    3. Nul besoin de cafter
      Car il se dénonce sans s'en rendre compte
      À travers son champ de faiblesses
      On peut aussi décerner
      Et pourquoi pas
      Le bonnet d'âne de la semaine !
      À la meilleure et tendre sérosité verbale...
      Il faut bien changer de régime pour guérir
      Même si la carotte rend aimable...
      Tout le monde est passé par là
      Et penser que l'on peut y échapper
      Pour devenir « un poète éclairé »
      Serait bien dommage pour l'hanneton...
      Le vol de nuit reste dangereux
      Même pour un petit prince
      De le trempe de Saint-Exupéry

      Supprimer
  5. Sourires
    Corne d'Auroch...

    ou bien encore : Georges Brassens - LECHE-COCU avec paroles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça... On ne se refait pas, la culture ça aide !

      En le regardant avec un œil de poète
      On aurait pu croire à son frontal de prophète
      Qu'il avait les grand's eaux de Versailles dans la tête
      Corne d'Aurochs

      Supprimer
    2. Oui je l'aime bien celle là

      Supprimer
  6. De la recherche...

    J'aime bien ces glissades sur des coquilles de noix sèches...

    Sarah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et glou et glou
      Miaou miaou
      Le chabichou
      Attend à genoux
      Sa noix de Cajou
      Et son petit bisou

      Supprimer
  7. LYONNAIS-2014février 21, 2014

    Un plat du jour consistant, envoyez la suite.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profiteroles ou profi'troll... en désert !

      Supprimer
  8. Dans la mare du parfois n'importe quoi
    Vaut mieux prendre du recul et danser sur un nénuphar...

    merci James pour ce récit humoristique

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »