« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Los mosquitos del amor

Ce soir j’écoute l’appel
La voix d’une femme aimée
Au cadran de la lune

Dans ce labyrinthe d'émotions
La libellule lutte de toutes ses forces
Même si les choses ne bougent pas
 Ne pleure pas
Le nuage de moustiques
L’amour est assis autour de nous
Et nous pique
L'essentiel

 Sur tes yeux clos j’ose encore
Lire et écrire
Nos heures passées
L’auguste présent qui flaire la vapeur
La locomotive sainte
Comme le profane voyageur
 Sur terre en scène
Toutes les ombres se contractent
Comme un fœtus
Lorsqu'elles apparaissent

Corps agglomérés
À un sable émouvant
Entre une tour d'ivoire
Et un désir secret
Même dans l’immobilité
La distance s’amincie
À chaque instant

Je ne contemplerai plus
Qu’un point brillant estival
Perdu dans un ciel bleu nuit



7 commentaires:

  1. une petite musique qui trotte dans ma tête après cette lecture

    RépondreSupprimer
  2. marieangehubyjuin 25, 2015

    L'on plonge dans l'étrange, en vous lisant, mais quel plaisir, jamais déçu.

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup d'émotion et de sensibilité dans tes mots.
    Un plaisir à lire.

    RépondreSupprimer
  4. ... Quand le regard sait ce qu' il veut voir !

    Merci beaucoup , ta poésie n' est pas toujours simple
    mais je pense que la rencontre d' un poète avec son lecteur
    ne se fait pas forcément sur des chemins .. de têtes et qu' il faut
    parfois juste se laisser glisser dans le courant de ses mots !

    Merci à toi et joli jour

    Malou

    RépondreSupprimer
  5. Good Times Bad Timesjuillet 01, 2015

    Si la nuit peut aimer, elle t'aime aussi
    par contre ne te laisse pas bouffer par les moustiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Good times Bad times... Los mosquitos del amor
      Ce moustique ne parle pas espagnol
      juste le bourdon

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »