« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

La fileuse de nuages

Elle brûle le givre qui mord ses matins
Et scrute ses doigts fins, l’herbe de son destin ;
Abandonne la glace ivre, son apanage,
Pour se révéler à l’abri des commérages.

Elle aspire un vent masculin, ses doux parfums
Vivifiant son brillant âge, sa peau d'airain ;
Ouvre la porte des songes, de ses bocages
Qui la protègent de l’araignée sarcophage.

Son ciel de lit bleu de Prusse en poudre de riz,
Annonce un voyage éthéré, loin d’ici,
Au pays des étoiles filantes d’amour prose.

Le jeune fauve rejoint cette apothéose.
L’été indien glisse sur ces corps solennels,
Les embaume par mille baisers éternels.




Illustration d'après une photo de  Heinz Hajek-Halke photographe surréaliste poétique 
et un dessin de http://berceedipuglia.blogspot.fr/


39 commentaires:

  1. "Assise la fileuse au bleu de la croisée..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle file la pluie des nuages et comme dit ylipe il est rare qu’un nuage prenne la forme d’un nuage...

      Supprimer
  2. electrondu24octobre 22, 2013

    Superbe en apothéose.

    Merci de ce partage James Px.

    Amicalement.

    Gérard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de plus agréable à rencontrer que plus beau que soi

      Supprimer
  3. Merci James
    Une belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. merdesilesoneoctobre 24, 2013

    J'aime beaucoup cet écrit!
    Merci James
    Douce fin de journée poète

    RépondreSupprimer
  5. I-am-your-lipsoctobre 24, 2013

    Toujours aussi beau... j'aime

    Amitiés
    Bb

    RépondreSupprimer
  6. Un registre qui te va bien, aussi...

    C'est tout simplement beau

    Merci James

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  7. Peut-être un poil trop sophistiqué, mais ton texte me plaît et est agréable à lire... Au plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Barbe de trois jours le jeune fauve... Si on peut dire !

      Supprimer
  8. Cette écriture est à mon sens un agréable délire poétique, certaines métaphores échappent à ma compréhension. Mais après tout Picasso je ne le comprends pas non plus et pourtant...
    Belle journée poète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un délirium très mince (dans l'alcool sans le boire ne pas confondre avec le délirium tremens)
      un délirium très mince comme une feuille de papier... je suis un coucou au dessus d'un nid de nuages alors il faut me suivre dans cette folie se détacher du réel pour se sentir ailleurs dans quelque chose d'immatérielle mais si tranquille (pour faire simple) c'est le pays de la poésie...

      Supprimer
  9. Celle qui rêveoctobre 25, 2013

    Très bien écrit, très aérien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis un coucou au dessus d'un nid de nuages

      Supprimer
  10. Une douce et magnifique poésie me parle en tes mots rejoindre cet horizon bientôt en des joies infinies...
    Toujours de si belles musiques en accompagnement...

    RépondreSupprimer
  11. très belle douceur dans tes vers

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir,

    J'aime beaucoup votre écriture et l'ensemble de vos vers images bien écrites
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Paris à Milan Kundera : « les métaphores sont dangereuses. L'amour commence par une métaphore. »

      Supprimer
  13. Nous nous laissons empoter par tes vers avec ces belles images sur la frileuse des nuage...

    un tres bel écrit...beau partage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les voyages méritent une récompense à quoi bon écrire si l'on ne partage pas

      Supprimer
  14. Agréable de suivre cette fileuse de nuages qui entremêle l'amour et les rêves...

    Un très beau sonnet en partage, James !

    RépondreSupprimer
  15. De la légèreté qui sied à ce poème en apesanteur...

    magnifique et délicat tissage de mots choisis avec finesse...

    Amitiés...

    Hubix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'apparence requiert art et finesse ; la vérité, calme et simplicité...
      Kant il ne dit pas que des choses que je n'aime pas

      Supprimer
  16. Une poudre de riz qui s'évertue à masquer les imperfections mais gare aux averses soudaines.
    Lire ce poème tout en écoutant les "miroirs" de Ravel, ça vous dépoussière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avis aux femmes de méninges... En manque de reconnaissance !
      Programme Lacanien...

      Supprimer
  17. Bien bel écrit. J'ai apprécié cette lecture. IRIS

    RépondreSupprimer
  18. Tout simplement admirable (comme toujours)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Formidable, formidable
      Tu étais formidable, j’étais fort minable
      Nous étions formidables
      Formidable
      Tu étais formidable, j’étais fort minable
      Nous étions formidables

      Supprimer
    2. Je ne comprends pas trop ta réponse à mon commentaire, ironie ou textuelle transcendante ; quoiqu'il en soit je reste formidable, les autres en expansion

      Supprimer
  19. De toute beauté.
    .

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »