« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Aimer c'est saisir la fragilité de la chrysalide

La fragilité est une terre spongieuse
Où tu t’enfonces quand tu perds le poids des mots...
Et il y a ce rêve où un arbre pinceau
Peignait l'air sur ses feuilles aventureuses,

Ses branchages les plus délicats d'un manteau,
Ses racines intimes en pierres précieuses,
Dans le ciel des nuées d’abeilles amoureuses
Qui transformaient au printemps ses fleurs en oiseaux.

La chrysalide survit dans l'humus fruité,
Où le baiser a ce goût d'immortalité
Et de sérénité qui la métamorphose.

Au paradis en belle de jour et de nuit,
Sur l'ex-voto la fragilité à tout dit,
Afin que, vif ou mort, l'arbre ne soit que roses.





*


 Poème en lecture
Illustration d'après une photo de Sarolta Bán


50 commentaires:

  1. Je suis conquis par le fond de ce sonnet treizain dont la forme est, cerise sur le gâteau, quasi parfaite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mokolo d'avoir analysé le casier de crabe. Heureusement il n'y avait pas de pinces !

      Supprimer
  2. Un jour un poète a dit : « Aimer c'est le cœur nous tombe dan le ventre et que l'on a plus faim » C'est beau n'est-ce pas... L'amour peut sembler fragile comme une chrysalide mais seulement quand on n'en aperçoit pas sa force, quand on a peur de le laisser vivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Iloa Mys, oui cette phrase est pleine de bon sens !

      Supprimer
  3. La nature est belle par la force de sa fragilité et l'écrit est fort par sa douce poésie.
    Amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allier la force à la plume et l'oiseau se supportera davantage.

      Supprimer
  4. Galatea belgaoctobre 31, 2013

    Roses immortelles font leurs passages
    Bénéfique dans le ciel gris de la ville des mots...

    galafrom motsville

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aimer c'est le cœur qui nous tombe dans le ventre et que l'on a plus faim

      Supprimer
  5. Fragile est l'espace du temps qui court et envoie ses ondes les respirer les humer et les vivre chacun de nous le souhaite ses roses en chemin trouver...



    Sybilla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La phrase est trop longue il faut que je la relise pour comprendre le début avant la fin

      Supprimer
  6. _INCANTADA_octobre 31, 2013

    C'est magnifique !!!
    merci pour cette lecture colorée de bon matin
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même le soir c'est au coin du feu que la fragilité à toute sa place...
      Aimer c'est le Cœur qui te tombe dans l'estomac et te rend anorexique !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. A mes yeux la poésie peut tout
      Elle possède le pouvoir sublime
      Le tranchant de la simplicité
      L’humilité d’un mot d’une larme...

      Aux inconnus de neuf heures et des poussières, ou plus exactement à l'inconnue de neuf heures et quelques expirations… dites 33... Mais pouvez lire, c'est ouvert à tous comme si c'était nécessaire...
      L'amour vu du ciel c'est beau. Et j’ai envie de dire que rien ne sert dire merci si tu ne cours pas derrière pour ramasser le pourquoi du comment, ainsi de suite.
      L'amour se construit tous les jours !
      A suivre.

      Supprimer
  8. Ilizia_Chaimoctobre 31, 2013

    La beauté et la force de l'Amour
    résidant dans sa fragilité et dans sa tendresse.
    Beau poème

    Sincèrement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun perçoit l'autre comme il peut, sachant que la vérité est le point d'équilibre de deux contradictions

      Supprimer
  9. Fragilité, éternité...
    L'amour, essence d'une belle métamorphose...

    +v pour ce superbe poème James

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  10. Un sonnet que j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sonnet en cache toujours un autre

      Le tout est de trouver le premier

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Un sonnet en cache toujours un autre
      Le tout est de trouver le premier

      Supprimer
  12. Une belle plume qui laisse les mots s'envoler vers un ciel serein et calme..

    La douceur conjuguée à la finesse...

    Amitiés...

    Hubix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conjuguez l'ail aux fines herbes
      Et le calumet s'endormira la bouche solitaire

      Supprimer
  13. très jolie plume, amitiés poétiques

    RépondreSupprimer
  14. Je suis conquis par le fond comme par la construction parfaite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du lego star love !!

      Supprimer
    2. Une guerre de rose sans épines

      Supprimer
  15. Un beau sonnet accompagné d'une belle musique : aussi agréable pour les yeux que pour les oreilles !

    Merci pour le partage, James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut parfois sonnet pour que les cloches sonnent

      Supprimer
  16. La Fragilité n'effleure d'Elle qu'imperceptiblement...

    Merci à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un couloir étroit aux murs de glace et de feu

      Supprimer
  17. Aimer c'est saisir la fragilité de la chrysalide

    La fragilité est une terre spongieuse
    Où tu t’enfonces quand tu perds le poids des mots...
    Et il y a ce rêve où un arbre pinceau
    Peignait l'air, sur ses feuilles aventureuses,

    Dans le ciel, des nuées d’abeilles amoureuses
    Qui transformaient au printemps ses fleurs en oiseaux,
    Ses racines, les plus fragiles d’un manteau,
    Ses branches, d’or les plus intimes et précieuses.

    La chrysalide survit dans l'humus fruité,
    Où le baiser a ce goût d'immortalité
    Et de sérénité qui la métamorphose

    En belle de jour et de nuit au paradis...
    Sur l'ex-voto la fragilité à tout dit,
    Afin que, vif ou mort, l'arbre ne soit que roses.

    RépondreSupprimer
  18. Bien des choses sont fragiles et méritent bonne attention..

    Fort bien ficelé ce texte
    bien à vous
    Noel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré sa fragilité
      la liane résiste au poids
      de la calebasse

      Supprimer
  19. La chrysalide survit dans l'humus fruité,
    Où le baiser a ce goût d'immortalité
    Et de sérénité qui la métamorphose


    Juste beau

    Bravo !

    RépondreSupprimer
  20. lilirose-melodienovembre 06, 2013

    une sorte de je t'aime moi non plus, fuis moi, reviens

    RépondreSupprimer
  21. Réponses
    1. Je ne prends plus d'auto stoppeuse juste les yeux de son sac à dos

      Supprimer
  22. Patricia-LaTarzannenovembre 10, 2013

    **εoз**✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿**εoз**

    Une étoile dans la nuit

    Bonjour à vous et belle journée

    Patricia

    **εoз**✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿✎✿◈✿**εoз**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié Miss Graffiti and co...
      Alors la nouvelle demeure a les murs encore blancs...

      Supprimer
  23. Quelle douce empreinte, ce tracé de plume....et en plus en sonnet... :good01:

    C'est vrai que c'est dans la fragilité des choses de l'émoi que se trouve le saisir de la beauté d'amour...

    Ton fond de pensée..m'éblouit , ami poète ! :bravo01:

    J'aime !

    RépondreSupprimer
  24. magnifique poème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique comme une fleur qui pousse au printemps à travers la neige qui ne veut pas fondre sous son charme !

      Supprimer
  25. J'ai aimé ce poème

    RépondreSupprimer
  26. Merci... Tout dépend ce que l'on appel libre ici ou ailleurs ma poésie est libre comme moi puisqu'elle me survit !
    La bien suffisance prosodique me gave... Je ne tue pas l'animal, j'observe son instinct et je le bois !

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour,
    Je ne trouve pas de mots pour écrire un commentaire à la hauteur de ce que je viens de lire ... C'est d'une beauté infinie !
    Merci et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  28. Oui merci le silence des mots est une bonne critique

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »