« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

Souvenirs d'M

Je me souviens
De ce berceau de brume
Niché sur l'adret de la montagne
De l'aurore aux doigts de rose
Où j'observais inconsciemment
Des noctiluques dorés près des crêtes
Et bleuâtres au-dessus de nous
Où tétaient mes lèvres les ombres
Gigantesques de ses planètes laiteuses
Je me souviens
Des vaches mauves à l'odeur noisette
Des oiseaux verts sur des arbres rouges
De la couverture en peau d'elle
Qui préservait ce nid de coton et de laine
Sous les toits cette ligne de partage
Qui n'était que le faîtage de son cœur
Où s'entassait la douceur maternelle
Et ses comptines mimées
Où glissait au printemps sur son fard
Le miroir tendre de l'hiver
Je me souviens
De ce nouveau visage qui apparaissait
Et tu accourais libre comme ses nuages
À la vitesse de la lumière
À la nuit tombée sur la couche
Tes paupières se fardaient de flocons d'étoiles
Et celle du berger me regardait
Mes rêves s'animaient
Et moi bébé je m'endormais profondément
Comme si c'était hier
Je me souviens

31 commentaires:

  1. UNVOYAGEENPOESIEoctobre 11, 2013

    Joli, joli...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. OUI-OUI

      Pour le côté bling-bling animé

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Les peintres et les poètes ont toujours eu le droit de tout oser

      Supprimer
  3. très beau et émouvant merci partage jamesPx

    amitiés
    fechama

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souvenir d'enfance est le plus sublime, le plus émouvant, le plus beau de tous les souvenirs, parce qu'il n'est pas une simple abstraction de la vie juste la plus insouciante...

      Supprimer
  4. Très joli...J'aime et cette douceur musicale aussi!
    Merci James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique adoucit les moeurs
      rend plus beau
      plus libre
      plus triste

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Pourquoi ?
      La question ne se pose pas
      Elle en est absolument incapable
      Il n'y a plus d'elle

      Supprimer
  6. Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non-non
      Ou ni oui ni non
      Ni oui sympa
      Ni non pas trop

      Rappel

      Un meneur de jeu pose un certain nombre de questions à un (ou plusieurs) joueur(s). Il est interdit de répondre en disant « oui » ou « non » sous peine d'être éliminé (ou de se voir compter une faute)...

      Supprimer
  7. chanteur1populaireoctobre 11, 2013

    JamesPx : très belles sonorités et vagues d'émotions à la lecture! De belles images ! Une beauté poétique ! merci à vous !

    RépondreSupprimer
  8. Tendresse du souvenir ainsi évoqué...

    C'est tout simplement beau

    Merci poète

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jours passent vite restent les nuits pour rêver

      Supprimer
  9. émouvant à pleurer,

    merci

    lynda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Préparons les mouchoirs de l'amitié...

      Supprimer
    2. Celui là
      Je l'ai bien aimé.

      Supprimer
  10. I-am-your-lipsoctobre 12, 2013

    Et moi bébé je m'endormais profondément
    Comme si c'était hier
    Je me souviens



    Bel écrit James

    Bb...

    RépondreSupprimer
  11. J'ai cru apercevoir une vache familière, pourvoyeuse de chocolat.
    Magnifique poésie

    RépondreSupprimer
  12. Et merci à vous de partager de si beaux souvenirs..

    RépondreSupprimer
  13. Toutes mes félicitations pour ce superbe poème pour ta maman accompagnée d'une magnifique musique qui transporte beaucoup d'émotions...


    Amitiés sincères

    Sybilla

    RépondreSupprimer
  14. Galatea belgaoctobre 13, 2013

    hommage magnifique a' une maman adorée

    RépondreSupprimer
  15. Melly-Mellowoctobre 14, 2013

    J'ai trouvé votre poème sincèrement intriguant.. J'apprécie la première partie sur cette fille, sa mélancolie.. Le tableau est relativement bien dépeint même s'il manque peut-être de quelques détails sur elle.. Je trouve que en plus du coté mystérieux, ça donne trop de lointain, on a du mal à s'attacher à elle si vous préférez..
    La partie sur l'araignée par contre, je n'ai pas comprise. C'est peut-être le fait qu'il soit tard et que je n'ai peut-être pas lu attentivement mais je pense que le texte mériterait tout de même une explication en post-scriptum, prévu à cet effet..
    Gros bémol pour moi : la ponctuation & la mise en forme.. Ces deux "petites" choses manquent grandement pour donner à votre texte ses lettres de noblesse et lui accorder note maximale et acclamation à mon goût..

    RépondreSupprimer
  16. j'aime bien ce brouillard ou il faut écailler les mots pour aller voir ce qu'il y a dedans

    RépondreSupprimer
  17. Oh my Mama
    She did give me fancy feet
    I'll be dancing on
    And I'll tap tap tap my toes
    Into those creaking floorboards

    Oh my Mama
    She took my little hand and held on tight
    Oh the Mamas
    Give the waters of their wells
    Oh the Mamas
    Give the babies this very dirt we're walking on
    Oh my Mama
    She gave me these feathered breaths
    And your Mama
    She gave you those feathered breaths too

    And when the sky drops all those feathers
    And when the birds sing in the morning
    I'll be a mama
    I'll have a daughter
    I'll be a mama
    I'll have a daughter

    And I'll give her melodies
    I'll give her melodies
    (repeat)

    And she'll be
    My little bird
    And then she'll fly
    She'll fly

    ---

    Oh mon Mama
    Elle ne me donne pieds de fantaisie
    Je vais danser sur
    Et je vais taper tap tap mes orteils
    Dans ces planchers qui craquent

    Oh mon Mama
    Elle prit ma main petite et serrée qui s'est tenue le
    Oh The Mamas
    Donnez les eaux de leurs puits
    Oh The Mamas
    Donner aux enfants cette saleté même que nous marchons sur
    Oh mon Mama
    Elle m'a donné ces souffles à plumes
    Et votre maman
    Elle vous a donné ces souffles trop de plumes

    Et quand le ciel tombe toutes ces plumes
    Et quand les oiseaux chantent le matin
    Je vais être une maman
    Je vais avoir une fille
    Je vais être une maman
    Je vais avoir une fille

    Et je vais vous donner ses mélodies
    Je vais vous donner ses mélodies
    (Répétition)

    Et elle sera
    Mon petit oiseau
    Et puis elle va voler
    Elle va voler

    RépondreSupprimer
  18. DaliaEceteramars 31, 2014

    Mon cœur, dans l'ombre amoureuse
    Où l'enivre deux beaux yeux,
    Pourvu que tu sois heureuse,
    Sera joyeux.

    RépondreSupprimer
  19. ylecrivainmars 31, 2014

    y a des souvenirs comme ça , qu'on oublie pas, et qui nous permet de mieux rêver

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »