« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

Tu es mon héroïne ma chance


Cliquer sur la ligne pour écouter la poésie
Voix de Ninon 

Tu es mon héroïne ma chance
Cette richesse hors de moi
Ma nouvelle clairière
Hypnotique et sauvage
Mon nouveau centre
Où tu occupes tout mon temps
Mes pensées mon énergie
Tu es l’euphorie de mes feuilles
Ce lac de baisers
Que l'on imagine en plein désert

Mon attention s’est fixée
Telle une liane à son tronc
Une mère sur le berceau de son enfant
Mes nuits sont blanches 
Et mes jours sans repos
Mes douleurs mes tourments 
S’évanouissent 
Le temps s’est suspendu
Ma plume vole à travers le monde
Et mes crayons le redessinent

Suis-je ton forgeron 
Qui aiguise tes larmes en armes
Pour modeler tes chairs
Brûler tes chimères
Suis-je ton esclave 
Inouï 
Et toi une folie naissante 
Qui ensevelit l’inhibition
Tu n’es pas une sublimation
Tu es mon phénomène 
Ineffable et divin 
Tu es mon héroïne ma chance
Cette richesse hors de moi
Ma nouvelle clairière
Hypnotique et sauvage
Pour un duel en mouvement perpétuel
D’un envol stationnaire 
Sur un nuage de roses sans épines
Où je n’ai plus besoin de parler
Pour savoir ce que tu désires

Je reste sans voix à ta vue
Ma langue se brise
La fièvre me peuple
Ma vue se brouille 
Sans te farder de Belladone
Tes pupilles me pénètrent
Mes oreilles bourdonnent 
En écoutant ton miel me cristalliser
J’ai chaud j’ai froid je crois mourir
Je parade et cultive mes lignes pures 
A l’intelligence se lient la fantaisie
L’enthousiasme la passion
Tu es mon héroïne ma chance
Cette richesse hors de moi
Ma nouvelle clairière
Hypnotique et sauvage

Le propre de l’amour est de bouleverser l’existence

29 commentaires:

  1. Tu peux te dire forgeron,
    Puisque tu frappes ainsi les mots et les disposes
    En solides assemblages.

    RépondreSupprimer
  2. katiouchka50octobre 27, 2013

    superbe, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aux plus importantes croisées
      des chemins de notre vie
      il n'y a pas de signalisation
      Juste un décor de virages serrés à négocier

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C’est magnifique d’essayer de creuser sa sensibilité
      pour faire partager des émotions
      et je crois que c'est uniquement ça
      la poésie...

      Supprimer
  4. "Le propre de l’amour est de bouleverser l’existence"

    merci James
    une douce fin de soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois aucune issue
      Je suis prisonnier sans ailes

      Supprimer
  5. Universel Amour qui transfigure la totalité de notre être.
    Oui
    Tous les amoureux de l'Amour le savent...Merci de votre témoignage poétique ...


    Lililavie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se sait pas grand chose...
      Juste que l'amour est un liant entre deux êtres, qui au commencement, était l'un à l'autre deux inconnus !

      Supprimer
  6. rosedepoeteoctobre 27, 2013

    Magnifique lecture

    merci James du partage

    Douce soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Bourgogne a changer de statue ou de pseudo...

      Supprimer
  7. Une déclaration passionnée qui ne peut laisser indifférent ! Vraiment très agréable à lire...

    Une très belle plume tout en amour, James !

    RépondreSupprimer
  8. c'est très jolie, mais je vais te laisser le choix, car on a tous le choix, ton poème, montre que tu t'adresses aussi à quelque chose qui est céleste mais qui ne peut-être vu que par toi, tu as une âme qui recherche quelque chose, et là je reste dans le vague, pour plus d'info , venez me contacter sur l'adresse du pseudo que vous connaissez , mais je crois que tu devines car tu me connais, ha non, pas encore lui, en parlent de moi, tu vois je me taquine aussi lolll

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas tout suivi ton chemin de croix
      mais je bois à ta santé
      Ciao vieux caribou

      Supprimer
  9. La chance parfois souris
    il y a des passages en trop qui ne servent pas la poésie à mon sens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends la verte pour lui courir après

      Supprimer
  10. Bonjour JamesPX,

    C'est hyper beau ! J'ai lu à haute voix au rythme de la musique

    Belle journée à Vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enregistrez vous c'est peu de chose
      et envoyez moi la chose...

      Supprimer
  11. merci James

    pour ce très joli partage

    amitiés

    kati

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce lac de baisers
      Que l'on imagine en plein désert...

      Supprimer
  12. Une nouvelle chance... cette "clairière hypnotique et sauvage"...

    C'est très beau

    amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La canicule est proche pour l’épouse esseulée...

      Supprimer
  13. je suis morgan de vos écrits,

    lol

    Lifesof

    RépondreSupprimer
  14. L'amour ne bouleverse rien, il se construit lentement, jour après jour. C'est un travail quotidien difficile, avec ses grands bonheurs et ses grandes peines. L'amour passion n'est pas un sentiment mais une maladie dont on peut guérir. L'amour aux pierres bien assemblées est un sentiment toujours plus brulant... d'un feu dont on ne guérit pas puisque toujours en construction on en sait la permanence de son exigence.

    RépondreSupprimer
  15. très beau
    hypnotique ton poème

    J'aime

    merci et bravo

    amitiés
    fechama

    RépondreSupprimer
  16. DaliaEceterafévrier 07, 2014

    Il y a des jours où le cœur s'emballe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme la bêtise ou la haine ou que sais-je encore le tout est de redevenir humain pour se rappeler que l'amour est bien la seule chose de certaine

      Supprimer
  17. rousselaureavril 22, 2014

    Un bel instant de poésie. J'ai beaucoup aimé lire ce texte.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »